Publié dans Sport

Football- Telma Coupe de Madagascar - Ultime choc entre la CNaPS Sport et Fosa Juniors

Publié le vendredi, 31 mai 2019

Ce dimanche 2 juin à 14h30 à Mahamasina, la finale de la Telma Coupe de Madagascar, qui opposera Fosa Juniors Boeny et la CNaPS Sport Itasy aura un parfum de revanche. Une compétition sponsorisée par l'opérateur téléphone, mobile banking et internet, Telma Madagascar, avec son produit Wikif 4G. Telma promet des primes, comme à l'accoutumée, à l'équipe vainqueur et respectivement aux meilleurs buteur, joueur, entraîneur de la compétition.

 

Les caissiers veulent corriger les erreurs de ce jeudi devant la même équipe de Boeny. Cette dernière les a battu (2-1) lors de la sixième journée de la ligue des champions. Une courte défaite mais amère qui pousse la CNaPS Sport loin du titre. Car, le titre du championnat se disputera entre l'As Adema et la formation de Boeny, le 9 juin prochain.

Effectivement, le choc de demain sera l'ultime chance pour les caissiers de ne pas faire chou blanc cette saison après une longue série de dominations depuis des années au niveau national. La CNaPS Sport n'aura donc pas droit à l'erreur cette fois-ci à moins d'éviter le pire.  D'ailleurs, ce match n'aura rien à voir avec celui de jeudi car ce sera un nouvelle rencontre sur un autre terrain. La bataille s'annonce déjà rude entre les deux équipes qui n'ont jamais su le goût de la défaite durant le coup d'envoi de cette compétition avec 89 clubs inscrits.

L'attention des férus est fixée vers la CNaPS Sport qui a longtemps dominé la compétition nationale mais n'a jamais franchi, il faut l'avouer, le 2ème  tour des compétitions africaines depuis presque une décennie. Rappelons que Fosa a battu (4-1) Uscafoot en demi-finale tandis que la CNaPS Sport Itasy s'est imposée dans la douleur (0-0 tab 4-3) face à l'Ajesaia. Bongolava.

Quant au Fosa juniors Boeny, le club est sur la voie de faire, soit une doublée, de gagner un titre mais rien ne l'écarte aussi de passer une année blanche, en cas de dérive. Sûrement, Fosa vendra la peau chèrement pour avoir son premier doublé depuis l'histoire du club même si cela n'est pas chose aisée. Dans ce cas-là, les Fosa devront faire un choix entre la Coupe ou le Champion ligue de la CAF qui débutera en juillet. Le sort des deux équipes perdantes entre les deux finales en dépendra.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Sécheresse et dégradation des zones forestières - Toute la ville de Fianarantsoa privée d’eau à partir de demain
  • Mise en accusation de ministres à la HCJ - Accouchement difficile à l’Assemblée nationale
  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff