Publié dans Sport

Football- Election FMF - Débat à la RNM: deux candidats présents

Publié le dimanche, 18 août 2019

Seuls deux candidats sur les cinq annoncés ont accordé de l'importance à l'émission-débat sur l'élection de la Fédération malagasy de football (FMF) à la Radio nationale malagasy, qui a eu lieu le samedi 18 aout de 10h à 12h.  Il s'agit du candidat numéro 1 Raoul Arizaka Rabekoto et le candidat numéro 2, Mohamad Abdillah Abdou. Ce sont les deux hommes qui ont pris leur courage à deux mains pour faire face aux journalistes de l'émission attractive « Ainga sy Hery », animée par  Daniel Randriamaro et Ratovoson Edward dit Rawest.

 

Pourtant, les émissaires de chaque candidat ont été prévus durant le tirage au sort sur l'existence de ce droit de parole à la station nationale, il y a plus d'un mois. La présence en personne du candidat lui-même était la seule condition pour y participer. Le candidat numero 3 Doda Andriamiasasoa, le numéro 4 Hery Rasoamaromaka et le numéro 5 Neypatreiky Rakotomamonjy n'ont pas répondu à l'invitation. Avant l'intervention téléphonique du public, les deux candidats présents ont pu faire une courte présentation de leur programme. Les points communs pour les deux hommes sont l'établissement d'une nouvelle formule de compétition et la construction des infrastructures. Ensuite, chacun a dévoilé la particularité de ses projets. Pour Raoul Arizaka Rabekoto, il faut se baser sur l'utilisation de la nouvelle technologie dans l'administration en commençant à la base.

Quant au candidat Abdillah, sa priorité est la réhabilitation du lieu de travail pour la fédération et pour toutes les ligues régionales, et équilibrer toutes les compétitions nationales au même niveau. Enfin, pour lui, la relation internationale vient après.

Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff