Publié dans Sport

Projet présidentiel - Barikadimy Stadium inauguré demain

Publié le vendredi, 22 novembre 2019

Barikadimy Stadium retrouve sa splendeur. La plus grande infrastructure de football de l’ex province de Toamasina sera inaugurée demain dimanche. Comme l’avait promis le ministre de la Jeunesse et des Sports, lors de la réception technique du terrain, le stade ouvrira ses portes avant la fin de l’année. Et le voici ouvert un mois avant la date butoir. Il est le troisième stade de 15000 places suivant les normes internationales à Madagascar, avec piste d’athlétisme de 8 couloirs ainsi que des vestiaires, un compartiment réservé aux arbitres et loges équipés. Laissé à l’abandon depuis 10 ans, le Président Rajoelina a lancé la réhabilitation de ce stade durant la transition. Mais le régime HVM l’a négligé. De retour au pouvoir, le Chef de l’Etat a relancé les travaux de réhabilitation en avril dernier. Huit mois après, le stade est  prêt à ouvrir et ce, en répondant à toutes les exigences de la FIFA. Barikadimy accueillera, après la cérémonie, le choc Ajesaia Bongolava - Club M Mananara pour le compte de la 5ème journée de la Pro league.

Un terrain synthétique dans le 5ème  Arrondissement
Après Ambohidratrimo, c’est au tour de Tsarahonenana, et ses environs, d’avoir son propre terrain synthétique d’ici 4 mois.  Le gouverneur de la Région Analamanga Hery Rasoamaromaka, accompagné du député de Madagascar élu dans le 5e Arrondissement Naivo Raholidina et ses collaborateurs, a procédé à la première pose de la première pierre, hier. C’est l’un des trente terrains incluent dans le projet présidentiel qui seront bâtis dans tout Madagascar. La réalisation de ce projet figure également parmi les 7 qui seront construits à Antananarivo. Quatre autres dans le Nord de Madagascar, hormis le stade aux normes d’Antsiranana, ouvriront leurs portes pour bientôt.  Fianarantsoa aura six autres terrains à part Ampasambazaha et 5 pour l’ex province de Toamasina et quatre pour Toliara. « L’Accès au terrain sera gratuit. Malgré tout, le ministère de la Jeunesse et des Sports, les Fokontany et les élus de cet Arrondissement en seront les responsables. Malgré la gratuité, des organisations seront établies sur l’utilisation du terrain par tout le monde ». Et d’ajouter que « Le terrain de Tsarahonenana ouvrira ses portes d’ici 3 à 4 mois. Cela fait partie du défi « Velirano », relevé par le Président Andry Rajoelina. Si nous sommes en communion comme nous l’avons fait avec les Barea, tout se déroulera bien. Nos dirigeants devront avoir l’esprit de continuité », s’exalte Hery Rasoamaromaka, gouverneur de la Région Analamanga. En passant, il a également sollicité le PRM de suivre de près l’évolution de la situation concernant le terrain de Mahamasina. Comme tous les amateurs de football,  autant pour Nicolas Dupuis et les Barea de Madagascar,  le gouverneur a également souhaité la réhabilitation et la construction de Mahamasina.  Soulignons que le Chef d’Etat en fera une conférence de presse lundi sur la question.
E.F.

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff