Dossier

A l’issue de la deuxième édition du salon Asia-Io, Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation de l’évènement au sein de l’agence « Première ligne », a tenu à appuyer le réel succès du salon. Celui-ci s’est particulièrement distingué par la visite d’un grand nombre d’individus issus de la classe moyenne et de la mobilisation d’un grand nombre de jeunes.
Près de trois ans après son arrivée à la tête du département ministériel d’Antaninarenina, le ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique a dévoilé les avancées dans son programme. Neypatraiky Rakotomamonjy s’est confié à notre rédaction. (Suite)
Près de trois ans après son arrivée à la tête du département ministériel d’Antaninarenina, le ministre des Postes, des Télécommunications et du Développement numérique (Mptdn) a dévoilé les avancées dans son programme. Neypatraiky Rakotomamonjy s’est confié à notre rédaction. 

Tantara an’onjam-peo - Tsy mahaleo ny sarany ny vidiny!

Publié le lundi, 20 mars 2017
Am-polo taona maro dia ny “Sary indray mipika”’ny Radio Madagasikara no mitana ny laharana voalohany teo amin’ny mpihaino. Amin’izao vanim-potoana izao anefa, dia ny tantara no maka izany filaharana izany. Ao anatin’ny herinandro, dia misy hatrany ny tantara an’onjam-peo, ka ao ny mitohy isan’andro, ny tantara indray na indroa miseho.
Le concept « consentement libre, préalable et éclairé » (Clip) reste encore largement méconnu à Madagascar. Il s’agit pourtant d’un processus impératif et itératif dans le cadre du mécanisme de réduction des émissions dues à la déforestation et à la dégradation des forêts (Redd+) ou le Programme Redd+, une des émanations des sommets mondiaux sur le climat pour lutter contre le réchauffement climatique.
Malgré l’annulation de la célébration nationale de la Journée de la femme, les diverses manifestations organisées dans ce cadre ont quand même pu se faire. Le concours de projets « Vehivavy mizaka tena ara-toekarena » a pu être mené jusqu’au bout. Une occasion pour les associations féminines des 4 coins de l’île de présenter des projets innovants pour une autonomie financière des femmes. Le village des talents au féminin ou « Vohitra kanto mihary » n’était pas en reste, cette semaine.

Métiers d’un jour - Ceux qui préparent le dernier voyage !

Publié le vendredi, 07 octobre 2016
Fossoyeurs, pompes funèbres… Ou encore thanatopracteurs, ces employés aux métiers de la mort. Des métiers qui exigent du cran, une grande attention… Mais aussi des sentiments en tant qu’être humain… Des professions à part, si l’on peut dire, puisqu’il s’agit surtout de préparer le dernier voyage de ces personnes qui nous quittent pour un monde meilleur. Focus sur les métiers de la mort.
Page 4 sur 4

Fil infos

  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka
  • Traitement des résultats de l’élection présidentielle - La CENI suscite la méfiance
  • Accusations de corruption - La CENI répond au camp Ravalomanana
  • Election présidentielle - Andry Rajoelina number 1 dans la majorité des Régions
  • Panique post-électorale - Ravalomanana enchaine les violations de la loi !
  • Election présidentielle - La communauté internationale appelle à la retenue les candidats n° 12 et n° 25

La Une

Editorial

  • L'indomptable !
    On la croyait écrasée, non il n'en est rien. Elle est toujours là ! Elle réapparait et menace de sévir. La peste, car il s'agit d'elle, persiste et signe. Cette maladie causée par la bactérie du nom de « Persinia Pestis » demeure l'indomptable ennemie à Madagascar. Obnubilé par les interminables comptages de voix, le pays tout entier semble ignorer qu'une maladie est en train de faire parler d'elle de... nouveau. Eclipsée par l'ambiance électrique électorale, la peste refait discrètement surface et risque de faire des ravages au cas où des mesures draconiennes ne seraient pas prises illico. La publication des résultats du scrutin du 7 novembre prend trop de temps. Une lenteur légendaire qui irrite certains états-majors politiques. Une lenteur qui soulève des vagues auprès de l'opinion.

A bout portant

AutoDiff