Editorial

Cas d'exception ?

Publié le lundi, 16 juillet 2018
Le rideau est tombé sur les manifestations publiques initiées par les 73 députés pour le changement sur le Kianja, le parvis de l'Hôtel de Ville, à Analakely. Le MAPAR/TGV d'Andry Nirina Rajoelina quitta, le premier. En effet, la dissolution du Gouvernement Mahafaly Solonandrasana Olivier et la nomination d'un nouveau Premier ministre, Ntsay Christian, se trouve à l'origine de la décision conformément au verdict de la HCC du 25 mai 2018. Certes, la totalité des revendications sur la Place du 13 mai n'avait pas encore été  exaucée, mais, le fait d'avoir pu écarter le Gouvernement HVM constituait déjà un grand point…

Calendrier irrévocable

Publié le dimanche, 15 juillet 2018
Un arbre de taille haute, sur le sommet de la colline, attire les foudres. C’est un phénomène physique  naturel. Dans une communauté humaine donnée, quelqu’un qui a réussi dans sa vie et parvient à se hisser au top de sa carrière attise des animosités. AndryNirinaRajoelina, ancien président de la Transition, de retour au pays, entame un périple de descentes sur terrains. A la bonne surprise générale ou à la désolation totale pour certains, c’est selon, le leader du Mapar/Tgv cartonne partout où il passe. Il a été accueilli de Mahajanga à Fianarantsoa, tout récemment, en passant par Antsohihy puis Soanierana-Ivongo…

La vraie bataille

Publié le mercredi, 11 juillet 2018
Sitôt après le dépôt de la Déclaration de patrimoine auprès de la HCC, le Premier ministre Ntsay Christian s’est plié au rituel point de presse. Devrions-nous souligner qu’à travers ce geste hautement symbolique, le chef du Gouvernement de consensus voulait montrer aux yeux de la Nation un exemple d’intégrité et de crédibilité. Un acte à suivre, illico, par les autres membres du Gouvernement. A rappeler que certains hauts dirigeants de l’équipe précédente, parlementaires compris, se faisaient tirer les oreilles ou tacler par le moyen de la … pelle pour s’y soumettre. Le Directeur Général du BIANCO avait, vraiment, du mal…

Le chasseur… !

Publié le mardi, 10 juillet 2018
Le lendemain reste, à jamais, incertain pour l’homme. En dépit des projets d’anticipation, aussi précis et bien ficelés soient-ils, il y a toujours une part d’inattendu ou d’incertitude ou même de risque. Dans tout ce qu’il compte faire, l’homme doit toujours s’attendre à des imprévus malencontreux. « Ny tampoka tsy maha-lehilahy », dit-on. En effet, dans la plupart des cas, le pauvre homme limité et souvent imprudent, quelle que soit l’intelligence dont il serait capable de faire preuve, bute à de mauvaises surprises.

Phénomène social

Publié le lundi, 09 juillet 2018
Ronaldo l’autre, le brésilien, le feu follet du football brésilien des années 90, fut le légendaire et mythique avant-centre de la « Selecao ». Il conduisit l’équipe brésilienne, pour la 4e fois, au firmament du ballon rond au Mondial de 1994 aux Etats-Unis. Le Brésil en détenteur définitif est le seul pays à avoir décroché cinq fois la Coupe du Monde. L’Allemagne, derrière lui, l’autre détenteur définitif, avec quatre  « étoiles ». Ronaldo, « el fenomeno », Ronaldo Luis Nazario de Lima, de son vrai nom, marquait d’une pierre blanche le sport-roi de son pays et par-dessus à l’extérieur. Ce fut un phénomène du football mondial !…

Et de un !

Publié le lundi, 09 juillet 2018
Tout est bien qui finit bien !  La boucle est fermée. La première grande étape de la descente sur terrain d'Andry Nirina Rajoelina, ancien président de la Transition, s'achève. En quinze jours d'affilée, le jeune leader de la Révolution Orange de 2009 a pu visiter 18 Districts dont certains des plus reculés où aucun haut responsable étatique n'a jamais mis les pieds. De Mahajanga à Marolambo, en passant par Antsohihy ou Mandritsara, entre autres, jusqu'à Analanjirofo et Atsinanana, entre temps, et pour finir à atterrir à Marolambo, l'ancien maire de la Capitale fait carton plein. Et de un !

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff