Editorial

Diplomatie réactivée

Publié le lundi, 17 juin 2019
Madagasikara refait surface. Le pays se relève et retrouve lentement mais sûrement sa place sur la scène internationale, dans le concert des Nations libres et souveraines. Moribonde voire même éteinte, la Relation extérieure de la Grande île est désormais revigorée. En soixante ans d'indépendance, la diplomatie malagasy connut des hauts et des bas. Malmenée par les mésaventures des régimes successifs, elle galérait  jusqu'à perdre le cap !  

IRMAR en pole position ?

Publié le dimanche, 16 juin 2019
Nouvelle majorité ! Comme prévu et qu’il fallait s’y attendre, la CENI publiait ce samedi 15 juin sur son site officiel les résultats officiels provisoires des législatives du 27 mai 2019. « Isika Rehetra Miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMAR), l’ex-IRD, avec 84 sièges remporterait le scrutin. Sauf revirement de la situation opéré du côté de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), l’instance finale de décision officielle, une nouvelle majorité portant le dossard de la couleur Orange s’emparerait de l’Assemblée nationale. L’IRMAR, la nouvelle et légitime appellation de la plate-forme présidentielle dominerait, le conditionnel est de rigueur, jusqu’à la confirmation officielle, la nouvelle configuration…

Un siècle de combat

Publié le vendredi, 14 juin 2019
L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à…

Déficit de l’éducation

Publié le jeudi, 13 juin 2019
Vendredi dernier, sur la route du by-pass, un bélier fou, un taxi-be de marque Sprinter  fonçait sur  des tierces personnes faisant au moins trois victimes mortelles et une vingtaine de blessés graves parmi les passagers lourdement touchés par le choc sans parler des dégâts matériels importants. Du sang a coulé partout ! Pire, le chauffard criminel profitant de la confusion, sur place, disparait dans la nature. Ces derniers temps, le phénomène de délit de fuite se généralise.  Plus inquiétant encore  par le fait que le triste phénomène se constate aussi ailleurs sous d’autres cieux, dans les pays supposés  être en avance…

Dérive policière

Publié le mercredi, 12 juin 2019
Attention, un grave danger guette le régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. En fait, la dérive policière plane et risque d'assombrir la prestation courageuse bien appréciée jusque-là. La gâchette facile constatée ces derniers temps témoigne de la dangerosité de la situation. Les exactions abusives commises par certains éléments des Forces de la défense et de la sécurité  (FDS) coûtant la vie aux concitoyens ont tendance à se multiplier et s'érigent même en mode opératoire …systématique.  

La hiérarchie respectée !

Publié le mardi, 11 juin 2019
 Le pays s’achemine vers une nouvelle configuration politique au sein de l’Assemblée nationale. Une majorité stable se profile à l’horizon. La Grande Ile se débarrassera pour de bon du démon de la majorité pirouette, versatile et instable. Les deux responsables des élections à Madagasikara, la CENI et la HCC, s’apprêtent chacune à leur niveau à publier les résultats officiels provisoires, pour la première, et les résultats officiels définitifs pour la seconde.Mais, les tendances affichées sur le tableau de la CENI à Alarobia montreraient déjà les allures de la nouvelle configuration de la future Chambre basse. Incontestablement, la plate-forme politique présidentielle,…

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff