Editorial

L’incertitude

Publié le mardi, 10 octobre 2017
De quoi demain sera-t-il fait ? Où va-t-on ? Dans le doute, les citoyens et les observateurs, très inquiets, s’interrogent sur l’avenir du pays. De légitimes questions qui taraudent les esprits. Face à un régime dont la substantifique moelle n’a rien produit de concret pour l’épanouissement de l’homme et de tout l’homme, on est en droit de se faire des questionnements relatifs au devenir du pays. En physique, les scientifiques évoquent le cas d’incertitude absolue ou relative quand, dans la mesure d’une grandeur, ils établissent une erreur absolue ou relative. En l’état actuel des choses, rien ne permet  d’établir, de façon absolue,…

Même « combat » !

Publié le lundi, 09 octobre 2017
Yoweri Kaguta Museveni et Hery Martial Rajaonarimampianina auraient-il le même souci ? Ouganda (anglophone) et Madagascar (francophone), deux pays d’Afrique orientale, le premier sur l’Equateur, près du lac Victoria, et le second situé dans l’océan Indien iraient connaître le même sort.

La déchéance

Publié le dimanche, 08 octobre 2017
Impensable. Face à la recrudescence de l’épidémie de la peste, le Président de la République, père de la Nation et symbole de l’unité du pays, se terre dans un silence inouï voire troublant. Comme si de rien n’était, Hery Rajaonarimampianina ne croit pas à la nécessité de rendre visite auprès des « siens » dans la tourmente ni, au moins, piper un mot de réconfort  à l’endroit de ses « enfants », dans le malheur.  Un geste glacial indigne d’un Chef d’Etat, supposé avoir de la sensibilité et du cœur pour son peuple en difficulté.

Quid de responsabilité !

Publié le vendredi, 06 octobre 2017
Personne n'est responsable ! La peste pulmonaire urbaine attaque de plein fouet la Capitale de Madagascar et ses environs immédiats tandis que celle bubonique sévit dans certaines localités de l'Ile (Toamasina, Mahajanga, Ambatondrazaka,…). Le bilan des décès ne cesse de grimper, de même, le nombre des cas atteints ou suspects. A l'heure où l'on est, il semble difficile de se hasarder à donner des chiffres exacts, du fait que la situation évolue très rapidement. En tout cas, écoles et universités restent fermées, et ce, jusqu'à la semaine prochaine.

Cause perdue

Publié le jeudi, 05 octobre 2017
La plaidoirie du régime se met en place. Tels les soldats du génie, les sapeurs pompiers, des membres influents du régime et professionnels du média acquis à la cause, foncèrent aux fronts. Il faut agir vite, les feux risquent de tout saper. Fronts, au pluriel s’il vous plait, car il y en a plusieurs. La misère d’un peuple (fahoriam-bahoaka), l’insécurité, l’épidémie de la peste, l’image en état piteux du pouvoir, les vindictes populaires, la mobilisation des syndicats (SSM, CTM,…), l’impopularité autant de foyers de tension brulants qu’il faudrait, au même moment, éteindre ou plutôt mater ! Le temps presse, 2018 approche à grande…

Déficit

Publié le mercredi, 04 octobre 2017
Le régime HVM en état de déficit avancé ! En faillite sur tous les plans, les hommes et les femmes du pouvoir trébuchent à plat ventre. Quoiqu’on dise, nous sommes en présence d’un régime en totale  difficulté pour mener à bien la mission qui lui a été confiée. Déficitaires dans tous les domaines, les tenants du pouvoir, pris dans un terrible cercle vicieux, font du sur place et tournent en bourrique leur pays. Le déficit moral et mental, l’aspect le plus critique qu’un homme puisse être affecté, atteint le poste de commandement du régime. Quelqu’un est dit  victime d’un déficit moral…

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff