Editorial

Quid de l’école ?

Publié le mercredi, 26 avril 2017
Quel type d’école voudrions-nous ? Quel genre de  formation ? Quelle forme d’initiation pour nos enfants ? Autant de questions auxquelles nous, parents et responsables étatiques, devrions répondre à leurs justes valeurs. Depuis la nuit des temps, l’éducation des enfants tenait toujours une place de premier choix. L’idée de transmettre une connaissance à leurs progénitures, quelle que soit sa forme, se trouvait au centre de leurs préoccupations. Dans l’Antiquité, dans l’empire du Milieu, en Egypte, dans l’empire gréco-romain, une structure chargée de l’initiation des jeunes enfants existait déjà.

Le suicide

Publié le mardi, 25 avril 2017
On entend par « suicide » l’ « acte de se donner soi-même la mort » ou encore « l’action de se détruire ou de se nuire gravement » (Larousse 2015). Par ces temps qui courent, les tentations au suicide accusent une trajectoire ascendante. Une simple visite de constat au Service des urgences  à l’Hôpital universitaire Joseph Ravoahangy  Andrianavalona (Hjra), service du triage, suffit largement pour s’en rendre compte. Karl Marx dit un jour que le régime capitaliste, de sa tendance naturelle à exploiter la masse  laborieuse, creuse sa propre fosse. 

La grande inconnue !

Publié le lundi, 24 avril 2017
Les résultats définitifs du premier tour de l’élection présidentielle française sont, d’ores et déjà, connus. Emmanuel Macron, candidat du mouvement « En marche », et Marine le Pen, du Front national, s’affronteront au deuxième tour. Les Fillon, Mélanchon, Hamon ou autres passèrent à la trappe. La métamorphose de la configuration du paysage politique français se confirme. Le traditionnel bipolarisme, droite-gauche, s’efface du moins pour le moment. En tout cas, la situation est grave ! Les états-majors des ex-grandes formations politiques, le Ps et les Lr, sont confrontés au risque de la désagrégation. Le microcosme politique se décompose ou se recompose, c’est selon.…

De l’hébétude !

Publié le vendredi, 21 avril 2017
La semaine s’achève. La quinzaine, à partir du dimanche 9 avril, date à laquelle la célèbre conseillère fut interpellée, se referme. Une quinzaine agitée et tumultueuse, très riche en rebondissements mais qui se termine en queue de poisson, comme si de rien n’était ! Alors qu’on s’attendait à une reprise en main sérieuse et radicale des affaires nationales par celui à qui revient la charge suprême de la destinée du pays, on n’a eu droit qu’à un coup d’éclat.

Effet de domino !

Publié le jeudi, 20 avril 2017
Il y a deux semaines, déjà, que l’affaire Claudine Razaimamonjy secouait la vie du pays. Une quinzaine de jours durant laquelle cette éhontée et odieuse affaire retient le souffle de tout un pays. Société civile, classe politique essentiellement de l’opposition et opinion publique nationale et internationale s’étaient mobilisées pour déclencher l’alerte. Du coup, le jour du respect de l’Etat de droit est compté. Une quinzaine de jours où les tenants du régime, de par leur grossièreté et ânerie couplées, ont montré aux yeux de tous leurs vrais visages et de quoi ils sont… capables.

Profil bas

Publié le mercredi, 19 avril 2017
L’Australie, cette île-continent, plus vaste que notre chère Grande île, est riche en faune et flore. Son immense territoire regorge d’espèces endémiques et parfois quelque peu bizarres. Parmi ces espèces que l’on rencontre rarement ailleurs, on peut citer le cas de l’émeu. Un oiseau qui, apparemment, n’a rien de spécial par rapport aux autres sauf que… il ne peut pas voler. Et si par hasard, il ferait usage de ses ailes, il ne pourrait jamais avoir de l’altitude.

Fil infos

  • Discours à Iavoloha - Rajaonarimampianina fait du réchauffé
  • Sécurisation de la fête de l’indépendance - Des dispositifs exceptionnellement costauds pour Antananarivo
  • Jusqu’où ira la similitude ? - La Claudine R. sud-coréenne écope de 3 ans de prison
  • Visite à la prison de Manjakandriana - Le ministère de la Justice nargue les journalistes
  • Présence chinoise à Ambatomirahavavy - Risque d’un « Soamahamanina » bis
  • Code de la communication - Mal conçu, mal voté et mal appliqué
  • Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle
  • Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé
  • Affaire Claudine Razaimamonjy - L’Etat victime de ses propres turpitudes
  • Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste

Editorial

  • Tabou !
    « Il est interdit d’interdire ! » Ce fut le slogan-choc des jeunes manifestants lors des mouvements de contestation de « Mai 68 » en France. Lycéens et étudiants avaient bravé les Forces de l’ordre, les fameux éléments de la Crs, en battant les pavés de la grande avenue des Champs-Elysées pour crier à l’ordre établi. Mouvements populaires qui devaient conduire au départ « forcé » du Général de Gaulle. En effet, affaibli par les résultats négatifs du référendum qu’il avait lui-même initié, le vaillant « guerrier » et père fondateur de la cinquième République, en France, dut se rendre à l’évidence et abandonna la bataille.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff