Editorial

Abjectes surenchères

Publié le dimanche, 22 décembre 2019
A l'approche de la Nativité, chacun s'apprête à la célébrer à sa manière. Les têtes brulées du Rodoben'ny mpanohitra ho  an'ny demokrasia eto Madagasikara (RMDM) et le Mouvement des citoyens contre les irrégularités et les fraudes électorales (MCIFE), quant à elles, s'amusent à perturber « l'ambiance ». La « trêve des confiseurs », une tradition acquise dans les pays libres et démocratiques au sein desquels l'opposition digne de l'être joue le jeu correctement, cette trêve risquerait d'être compromise. Mais le conditionnel est de rigueur. Les divagations sur la place publique de la plateforme losers ne focalisent pas l'attention!  

L’exemple rwandais

Publié le vendredi, 20 décembre 2019
Miracle rwandais. Enclavé au même titre que le Burundi, le Rwanda se trouve « coincé » entre les géants du Congo (RDC) à l’ouest et des Ouganda/Tanzanie à l’est. Rwanda et Burundi, les deux petits « poucets » de l’Afrique de l’Est, ne pèsent pas lourd géographiquement vis-à-vis de leurs voisins. Toutefois, ils ont chacun leurs parcours. Si le premier brille jusqu’à être couronné de succès méritant le qualificatif de « miracle rwandais », le second patauge sous le joug d’un dictateur. Meurtri par une terrible guerre civile en 1994 (de 7 avril à 17 juillet) ayant coûté la vie à 800.000 personnes dont principalement des…

Des montages sur scène

Publié le jeudi, 19 décembre 2019
Ankatso s’agite ! Ambohipo s’embrase ! Vontovorona s’enflamme ! Des usagers de la JIRAMA s’insurgent ! Bref, le pays serait-il en crise ? Existe-t-il réellement de vives tensions ? Sinon, quelques « têtes pensantes » maniganceraient-elles quelque part des troubles ?  Et cela dans un but diabolique de faire coller à Madagasikara cette image d’un « pays à problèmes », infréquentable et à terme ferait fuir les investisseurs ou tout au moins découragerait les partenaires à  accompagner la Grande Ile dans ses efforts de redressement. A la rigueur, on veut véhiculer le message selon lequel Madagasikara vit les mêmes tensions que connaissent certains pays. Entre autres, l’Algérie où les jeunes rejettent le…

Plutôt détracteur !

Publié le mercredi, 18 décembre 2019
Une grande première, le Parlement (bicamériste) n'a pas pu adopter définitivement la Loi de Finances 2020. Jamais dans l'histoire du pays qu'une Institution rate à ses obligations dans le rouage du fonctionnement de la République. Un manquement qui crée des vagues dans les rangs des parlementaires eux-mêmes notamment les députés et auprès de l'opinion surtout les observateurs locaux.  

Voie de garage

Publié le mardi, 17 décembre 2019
Ravalomanana Marc a fêté son anniversaire le 12 décembre 2019. Né le 12 décembre 1949 à Imerinkasinina (banlieue-est  d’Antananarivo), Ravalomanana Marc souffle ses 70 bougies.Parti de rien, Ramose a pu bâtir son empire dans l’industrie du lait. Son parcours mérite d’attirer l’attention. Il a forcé l’admiration de tous dans le pays et même au-delà des frontières où la percée de Ravalomanana dans le secteur du lait focalisait les intérêts des partenaires. La preuve, l’entreprise TIKO bénéficiait, avec l’appui majeur du régime en place des années 80, des financements des bailleurs traditionnels comme la Banque mondiale. A l’époque Ravalomanana Marc incarnait…

A deux vitesses

Publié le lundi, 16 décembre 2019
La Haute Cour constitutionnelle (HCC) déclare conforme à la Constitution la nomination des gouverneurs. Par la décision n°17-HCC/D3, le Juge constitutionnel donne le feu vert sur la constitutionnalité du décret n°2019-1866 du 25 septembre relatif au gouverneur émis par le régime IEM.  

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff