Editorial

La déroute totale

Publié le lundi, 30 juillet 2018
La descente aux enfers, pour le Hery Vaovao ho an’i Madagasikara (HVM), se confirme. Plus que jamais, le parti du Président se vulnérabilise. Des suites de défections, une cascade d’abandons ou de désertions, le HVM s’étiole. Dans notre précédente colonne, « HVM atrophié », nous avions déjà évoqué le malaise qui persiste à l’intérieur de ce « grand » parti déclenchant, ainsi, les départs de plein gré, pour les uns, forcés pour les autres ou anticipés pour certains. En tout cas, c’est la déroute ! Rivo Rakotovao, le tout puissant président du parti, déposa à son tour la démission du perchoir de la formation. Selon…

Héritage menacé

Publié le dimanche, 29 juillet 2018
Il y a tout juste dix ans que Herizo Razafimahaleo décéda. Victime d’une insuffisance rénale aigue, Herizo rendit l’âme à l’Hôpital Polyclinique d’Ilafy le 25 juillet 2008. Consternation et désolation du pays tout entier suite à la perte, à 53 ans, de ce « poids lourd » de la vie politique nationale dans la force de l’âge. La Grande Ile perd de l’un de ses brillants fils. Economiste appliqué hors-pair, Herizo Jossicher Razafimahaleo étant sorti des moules de grandes universités américaines de renommée mondiale faisait partie de l’élite nationale. En effet, « Bouba » pour les intimes est titulaire d’un MBA de l’Université de…

Refondation ou re-destruction !

Publié le vendredi, 27 juillet 2018
Le forcing de Pety Rakotoniaina, de Victor Manantsoa et les acolytes sur le parvis de l'Hôtel de Ville d'Analakely avorta. Les leaders du mouvement pour la refondation, HFI (hetsika ho fanorenana ifotony), voulaient occuper la Place du 13 mai afin de manifester devant le public leur refus d'organiser l'élection qui, d'après eux, n'est pas opportune. Il fallait d'abord « refonder » le pays.

Quid des projets !

Publié le jeudi, 26 juillet 2018
Le premier régime ayant cours de l'IVème République, issu des élections de 2013, apporta un fait nouveau dans la structure du Gouvernement avec la création d'un portefeuille chargé essentiellement et uniquement de la réalisation des projets du Chef de l'Etat. Le département dont il est question, un poste-clé du régime, a été confié à des hommes de confiance, de premier plan, du Président en même temps un cadre dirigeant sinon le dirigeant même du parti présidentiel. Ainsi, le ministère d'Etat chargé des Projets présidentiels et de l'Aménagement du Territoire (M2PAT) occupe une place d'une importance non négligeable dans le régime.…

HVM atrophié

Publié le mercredi, 25 juillet 2018
Anémié. Tel un sujet atteint d’une insuffisance en globules rouges, le parti d’Etat Hery Vaovao ho an’i Madagasikara (HVM) perd sa force. Il est déjà loin le temps où la formation politique fondée, à la hâte,  par le candidat de substitution  en vue de la présidentielle de 2013 Hery Martial Rajaonarimampianina Rakotoarimanana faisait peur.  Effet, lors de la présentation des cadres  dirigeants, le Bureau Politique du parti, au Carlton en 2014, ce fut une véritable démonstration de force. Rivo Rakotovao , le président, tenait un discours plein de fierté ou plutôt d’orgueil, à la manière d’un vilain conquérant et voulait…

Canular d’Iavoloha !

Publié le mercredi, 25 juillet 2018
Marché des dupes. Le locataire du Palais d’Atsimondrano est passé maître dans l’art de leurrer son peuple. Il excelle au manège de tourner en bourrique le pays, ses concitoyens. C’est l’homme idéal du « faire semblant ».Le Premier ministre Ntsay Christian saisit, pour avis, la Haute Cour constitutionnelle (HCC) sur la neutralité des Forces armées dans ce contexte de surchauffe politique qui prévaut en ce moment. Sur le plan du droit et en vertu des lois en vigueur, la question ne pose même pas.

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff