Editorial

Pas de menace !

Publié le jeudi, 02 janvier 2020
Que personne ne menace personne ! L’opposition, du moins ce qui prétend l’être, fait machine arrière. Stratégie ou froussardise ? A déterminer ! Telle une bête affamée, la bande à Rina et à Fidèle voulait sortir de sa tanière non pour trouver de quoi à croquer mais pour manifester leur rancœur sur la place publique. Finalement, fin stratège ou plutôt poltronne, la « bête » se refuse de sortir. Elle a dû se contenter à un geste frisant le « m’as-tu vu ». Le minimum que l’on puisse faire et ce pour contourner le … ridicule tout en proférant une menace à peine voilée. Force nous est…

2020, année d'envol !

Publié le mercredi, 01 janvier 2020
A l'occasion du Nouvel an, qu'il nous soit permis, toute l'équipe du Journal, de vous féliciter et par la suite vous souhaiter plein de succès et de bonheur pour 2020. En cette année qui débute et qui s'annonce prometteuse et fertile, que le pays puisse se débarrasser pour de bon de ses démons de la malédiction.  

La fin !

Publié le lundi, 30 décembre 2019
Toute chose a une fin. L'année 2019 tire sa révérence. Dans quelques heures, 2019 ne sera plus. En pareille circonstance, il est courant sinon de tradition de dresser un bilan. Beaucoup ont été déjà dits et le Chef de l'Etat ne manquera pas de brosser le tableau global de son premier mandat ce soir. Les confrères du journal ont déjà retracé, photos à l'appui, le panorama des faits marquants de l'année. Toutefois, qu'il nous soit permis de revenir sur certains faits spécifiques illustrant d'une pierre blanche l'année 2019.  

Crever l’abcès !

Publié le dimanche, 29 décembre 2019
Autres temps, autres mœurs. Et autre régime, autre mode opératoire. Le vent du renouveau souffle. Les tenants du pouvoir, installés en début d’année sous la houlette du jeune Président Rajoelina Andry, insufflent une nouvelle empreinte dans la gestion des affaires nationales. Les deux têtes de l’Exécutif mènent un combat pour une nouvelle ère de gouvernance. De ce fait, ils incarnent la nouvelle génération de dirigeants auxquels le pays peut bien compter. La tolérance zéro  aux malversations, c’est le mot d’ordre. On ne badine point sur toute forme de mépris contre la bonne gouvernance et ce jusqu’à crever l’abcès. Au centième…

L'outil fin prêt

Publié le vendredi, 27 décembre 2019
Qu'on se donne le moyen de sa politique ! Telle est en substance l'ambition légitime affichée des tenants du pouvoir. Il est beau d'avoir un programme structurant et pertinent mais quand on ne met pas en place l'outil principal pour le réaliser, c'est du canular. Une tromperie de bas étage qui finira un jour par coûter cher à l'auteur indélicat. Par la Décision n° 18-HCC/D3 du 21 décembre 2019, la Haute Cour Constitutionnelle déclare conforme à la Constitution l'ordonnance n° 2019-016 portant Loi des Finances 2020.  

Halte à la provocation !

Publié le jeudi, 26 décembre 2019
Le combat à distance, ravivé par l’esprit revanchard de Ravalomanana Marc à l’encontre de Rajoelina Andry Nirina, n’est pas prêt de s’estomper. Une saga vieille de 10 ans et plus qui n’en finit pas  d’exacerber le citoyen lambda et de polluer la sérénité du pays. La défaite à plate couture de Ravalo par son poulain interposé Hery Rafalimanana lors des communales de 2007 à Antananarivo au profit du tout jeune Rajoelina reste toujours vive dans ses mémoires et empoisonne ses intentions. Un cauchemar toujours vivant à travers les nuits blanches qui sévissent jusqu’à ce jour. Ravalomanana ne se remet pas…

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff