Editorial

Calcul

Publié le mardi, 09 janvier 2018
Intéressé. Tel pourrait être l’adjectif qualifiant le geste du Chef de l’Etat, relatif au drame subi par la population de Toamasina suite au passage du redoutable cyclone tropical « Ava ». Le Président Hery Rajaonarimampianina et la délégation qu’il avait conduite ralliaient le grand port de l’Est le lendemain même, le samedi, de la grand-messe de présentation de vœux à Iavoloha.

Que dalle !

Publié le lundi, 08 janvier 2018
La tempête tropicale, dénommée Ava, quitte le territoire. Les séquelles qu'elle a laissées aggravent encore plus les conditions déjà précaires de la population. La misère s'empire. A Iavoloha, lors des échanges de discours, les intervenants clamaient, en substance, que le pays se redresse. Le taux de croissance double en un an : de 2 % en 2016, il atteint 4 % en 2017. La pauvreté diminue : de 92 %, en 2014, elle descend à 70 %. Bref, le Chef de l'Etat, dans une fierté euphorique pleine d'orgueil, s'empressait de s'exclamer que la « tête » du pays se relève…

Des boniments !

Publié le dimanche, 07 janvier 2018
Au moment même où une insolente tempête tropicale, dénommée Ava, frappa la côte orientale de la Grande île et que la population, même à Tanà, se débat contre les effets déplorables des rafales de vents et des pluies diluviennes dont le bilan s'alourdit au fil du jour, les dignitaires du pays se régalèrent au Palais. De banals baratins et des tables bien garnies agrémentèrent la fête sur fond de misère de la grande majorité des Malagasy.

Année d'illusions

Publié le vendredi, 05 janvier 2018
En plein désert où l'on n'a droit qu'à des sables, à perte de vue, et au moment où le soleil tape au zénith, les aventuriers voient, au loin, un lac aux douces vagues bleues. Un oasis, de quoi à satisfaire la grande soif, sinon à l'envie d'une baignade pour le plaisir de la fraîcheur ! Cependant, à mesure que l'on avance, la « chose » s'éloigne. Au bout du compte, il n'y a point d'eau ! Le semblant lac ou océan que l'on voyait, de loin, n'est que du mirage, voire d'illusion de… vue.

Grain d'étoiles

Publié le jeudi, 04 janvier 2018
Un grain, un vent fort et subit, en provenance du sud de la rivière (Atsimondrano) frappa Ampahibe peu avant le jour de la célébration  de la Nativité. Bizarrement cet étrange vent, censé être violent comme tous les grains en plein océan, fut plutôt doux. Il berça le front et en même temps caressa l'épaule de la bienheureuse « victime » qui n'est autre que la Grande Muette. Ce vent de grâce se particularise, surtout, au fait qu'il est porteur d'étoiles. Traditionnellement, en pareille circonstance,  Noël, l' « étoile » vient de l'Est mais cette fois-ci on déroge à la règle…

Quelle énormité !

Publié le mercredi, 03 janvier 2018
L'année qui vient de s'achever continue de nous intéresser dans la mesure où elle a bien voulu montrer, au grand jour, les déboires du régime. La dernière en date qui nous fascine jusqu'au point de nous laisser tous pantois, ce fut cette initiative malencontreuse d'avoir coupé les salaires de certains agents de l'Etat en pleine période de fin d'année. Une énormité à ne jamais commettre surtout en ce « très » mauvais moment !

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff