Editorial

Causette des imbéciles

Publié le lundi, 06 août 2018
 Sentant venir la victoire certaine du poulain du MAPAR/TGV à la prochaine élection présidentielle du 7 novembre, les caciques aux cravates bleues tremblent de peur. La queue enfouie entre les fesses, tel un chiot pris de panique, l’équipe dirigeante du HVM meurt de frousse. Conscients des horreurs qu’ils ont fait endurer au peuple, en particulier aux anciens « amis » de lutte, les futurs ex-tenants du pouvoir présagent le pire. Certainement, les concitoyens ne leur renouvelleront plus la confiance. Une défaite totale les attend, à moins qu’ils réussissent à traficoter, encore, les résultats des urnes. Reste à savoir… De toute manière, si…

Horrible exemple

Publié le lundi, 06 août 2018
« L’exemple vient d’en haut ! » Un adage populaire bien connu de chez nous. A la maison, les enfants se fixent naturellement du modèle affiché, au quotidien, par leurs parents. En haut de l’échelle familiale Dada et Neny  initient à leurs progénitures la bonne conduite à la maison, au sein de la communauté ainsi que les valeurs immuables de la moralité et l’hommage dû à la culture nationale. Bref, il est du devoir des Raiamandreny de transmettre à leurs enfants les valeurs, « Soatoavina », chères à nos aïeux. A l’école, un bon éducateur, du haut de l’estrade, enseigne la connaissance aux élèves tout…

A tout seigneur… !

Publié le vendredi, 03 août 2018
A tout seigneur, tout honneur ! Le premier venu sera le premier servi ! Andry Nirina Rajoelina, l’ancien président de la Transition, chef de file du groupe MAPAR/TGV déposa, par le biais de son mandataire dûment accrédité, son dossier de candidature à l’élection présidentielle prévue le 7 novembre 2018, auprès de la Haute Cour constitutionnelle (HCC), à Ambohidahy, le mercredi 1er août. En fait, il était le premier à le faire, à franchir le Rubicon ou le seuil du portail de l’auguste Institution de la République présidée par Jean Eric Rakotoarisoa. En fait, la HCC est le seul organe officiel habilité à…

Minables ingrats

Publié le vendredi, 03 août 2018
Pety Rakotoniaina, l’un des dirigeants du Hetsika ha fanorenana ifotony (HFI), en compagnie de quelques énergumènes, se présentèrent aux portes de la HCC, tout juste la veille de la date d’ouverture du dépôt des dossiers de candidature à l’élection présidentielle, pour transmettre une requête demandant la disqualification d’Andry Nirina Rajoelina. Vraisemblablement, ayant eu vent de l’éventuel dépôt du dossier de candidature de l’ancien président de la Transition auprès de la HCC ce premier jour, le 1 août, l’ancien PDS de Fianarantsoa, s’apprêtait à tout faire pour empêcher son ancien « libérateur » à se présenter. Dans les faits, Pety et sa clique…

Difficile cohabitation

Publié le jeudi, 02 août 2018
Larousse définit le terme « cohabitation » par la « présence au pouvoir d’un chef d’Etat et d’un gouvernement de tendances politiques opposées ». En France, sous la Vème République, les Français avaient eu droit à trois cas de cohabitation. François Mitterrand qui n’envisageait point l’idée de démissionner après la défaite du parti socialiste(PS) aux Législatives de 1986, nomma Jacques Chirac du Rassemblement Pour la République (RPR), Droite, chef du Gouvernement. La première cohabitation PS/RPR dura deux ans. Au second mandat, Mitterrand dut faire face à une deuxième cohabitation, 1993-1995, suite à la victoire écrasante de la Droite à l’Assemblée Nationale.

Jour J !

Publié le mardi, 31 juillet 2018
 Le Jour J, le 1er août 2018, tant attendu qui marque le début officiel du processus électoral menant vers le scrutin présidentiel anticipé du 7 novembre, arrive. En effet, selon le décret n° 2018-644 du 6 juillet 2018 relatif aux modalités de l’élection présidentielle anticipée à Madagascar, la date de dépôt de candidature est fixée du 1er août, à 9 heures, au 21 août 2018 à 17 heures auprès de la HCC. La campagne électorale débutera le 8 octobre pour se terminer le 6 novembre 2018 à minuit. L’heure de vérité est sonnée pour tout prétendant au trône d’Iavoloha. Les…

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff