Editorial

Sessions banales

Publié le mercredi, 10 mai 2017
Nous sommes en pleine session ordinaire du Parlement. Normalement, les yeux des citoyens devraient être braqués, en permanence, à Tsimbazaza et à Anosikely, sièges de nos élus des deux Chambres, députés pour le premier et sénateurs, le second. Dans les pays où la démocratie fonctionne et l’Etat de droit n’est pas un vain mot, les sessions parlementaires constituent des occasions pour les contribuables de voir leurs élus se débattre des problèmes récurrents auxquels le pays fait face. Ce ne sont pas les dossiers brûlants secouant tous les Malagasy qui manquent. Seulement, les sessions se déroulent comme si de rien n’était…

Par dépit

Publié le mardi, 09 mai 2017
Les dés sont jetés. La France se dote d’un nouveau Président de la République. Le jeune « banquier », candidat d’« En marche ! » Emmanuel Macron, 39 ans, décroche le jackpot par plus de 66 % des voix contre sa rivale Marine Le Pen, 33 %. Monsieur Macron, le plus jeune et le 8e Président de la Ve République, va donc investir royalement l’Elysée après une campagne mortifère au cours de laquelle il a su préserver son avantage.

Charivari

Publié le lundi, 08 mai 2017
On ne s’y retrouve plus ! De cacophonie en cohue, le pays traverse une zone de turbulence indescriptible. Décidément, l’environnement social, politique et surtout économique ne s’y prête plus. La machine de l’Etat, au-dessus duquel se trouve un régime censé le conduire, tourne dans un fonctionnement boiteux et, parfois même, conflictuel. En effet, certaines « pièces » maîtresses entrent en conflit avec d’autres. Et le Gouvernement, tout comme un moteur mal en point, rate et risque d’un moment à l’autre d’être calé.

A quel jeu ?

Publié le dimanche, 07 mai 2017
Nous sommes dans un grand stade où des compétitions entrant dans le cadre des Jeux Olympiques se déroulent. Et voilà deux couples finalistes, parmi d’autres, de danse acrobatique sont en train de faire « n’importe quoi » et les spectateurs de s’interroger : « A quel jeu se livrent-ils ? ». Ce qui étonne le plus dans leur « jeu », c’est qu’ils jouent, à peu près, une même fausse note, le même style de danse ou le même rythme hors cadre. Est-ce le jeu du trouble-fête ? Ou le jeu, uniquement, pour « déjouer » l’attention ? Autant de…

Tétanisées

Publié le vendredi, 05 mai 2017
En ce début du cinquième mois de l’année, le mois de mai que l’on appelle « mois des muguets », cette fleur glamour des tourtereaux, pour les uns, mais également « mois de la surchauffe » pour les autres, malgré que l’hiver pointe son nez. Effectivement, en ces temps-ci, la tension monte d’un cran. La température grimpe, non pas, pour des raisons dues à une maladie, le « tétanos » socio-politique risquant de neutraliser les sujets victimes.

Le riz, l’éternel...

Publié le jeudi, 04 mai 2017
Le riz, l’aliment de base par excellence de la majorité écrasante, sinon la totalité, des Malagasy qui se respectent, et cela, depuis les origines jusqu’à nos jours, donnait du fil à retordre à tous les régimes qui s’étaient succédé dans le pays. La croissance démographique qui va plus vite que la production agricole,

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff