Editorial

Pétards mouillés !

Publié le mercredi, 17 mai 2017
Difficile de ne pas revenir sur les ridicules prestations de nos hommes politiques tant du pouvoir que de l’opposition qui, dans leurs agissements, font tourner le peuple en bourrique. Les observateurs qui s’aventureraient à satisfaire la curiosité dans le labyrinthe de notre « espace politique » s’égaraient dans les dédales. Un univers dans lequel ils auraient du mal à distinguer les acteurs politiques évoluant dans l’orbite du pouvoir d’avec ceux de l’arène de l’opposition, s’il en existe d’ailleurs. Tellement leurs démarches, gestes et paroles, ressemblent trop !

L’énième rapt !

Publié le mardi, 16 mai 2017
Yanish Ismael, 26 ans, fils d’un richissime industriel d’origine indienne, Danyl Ismael, a été l’objet d’un kidnapping musclé et fort armé ce dimanche matin à Ilafy. Une bande d’au moins dix malfrats, armée jusqu’aux dents, fit irruption au cimetière dudit lieu, et embarqua le fils de l’opérateur, en pleine séance de prière avec d’autres.

Pédagogue, dites-vous !

Publié le lundi, 15 mai 2017
Un pédagogue, c’est un enseignant, un éducateur. Celui qui maîtrise la science de la pédagogie. Et la pédagogie, c’est la théorie, la pratique de l’éducation des enfants. De ce fait, elle s’occupe de la transmission du savoir aux petits, à des adolescents et aux jeunes apprenants. Etre pédagogue signifie, ainsi, avoir la capacité scientifique et technique d’enseigner, de transmettre le savoir et d’éduquer nos jeunes. Une faculté ou une compétence qui n’est pas du tout à la portée de tous. Tout ce qui porte le titre d’enseignant ou d’éducateur n’est pas, forcément, un pédagogue !

Mirages

Publié le dimanche, 14 mai 2017
En plein dans le désert, au milieu des dunes de sable à l’infini, au zénith, les yeux semblent voir une nappe d’eau en surface, au loin. En vrai, ce n’est qu’une illusion de vue, des mirages ! En plein marasme des années noires de 80, le régime socialiste faisait croire à son pauvre peuple que le bout du tunnel serait proche et que le paradis socialiste se profilerait à l’horizon. Durant tout son règne, l’Amiral rouge par la magie de la parole, la démagogie, parvint à faire admettre, des fois par la force, que le pays se dirigerait vers la…

Bâtisseurs

Publié le vendredi, 12 mai 2017
Erick Rajaonary, Pdg de l’entreprise Guanomad, a reçu à Abidjan (Côte d’Ivoire) le prix des meilleurs talents de l’économie africaine. A cet effet, il figure parmi les capitaines d’entreprise, les entrepreneurs et les patrons d’institution économique innovante, consacrés « bâtisseurs de l’économie africaine ». C’est une grande première pour la Grande île ! Erick Rajaonary, ce prétendant malheureux pour le poste de Premier Ministre, « milite » pour tirer notre économie de ce gouffre dans lequel elle… s’engouffre et s’engage à bâtir un avenir meilleur pour les générations d’aujourd’hui et de demain. Dans sa lancée, le Pdg de Guanomad, suit la trajectoire des…

Syndicalisme, en déclin ?

Publié le jeudi, 11 mai 2017
La célébration de la journée du 1er mai, fête du travail, a été révélatrice à certains égards. Mises à part les traditionnelles revendications sociales que les organisations syndicales tinrent à mettre en avant, d’aucuns avaient constaté que le mouvement syndical est en train de perdre le souffle dans le pays. Agé de 80 ans, le syndicalisme n’avait pas pu cacher les rides et montrait, malgré lui, à travers les gestes et faits, les signes inévitables de la sénilité.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff