Editorial

Le dépit !

Publié le mercredi, 21 septembre 2016
Le régime Hvm, mis en place voilà 32 mois de cela, déçoit. Une déception sur toute la ligne. Un dépit qui atteint les profondeurs de l’être en piquant au vif la chair et le sang. Certes, Madagascar venait de sortir d’une longue et pénible crise qui, au final, fait payer à chacun un lourd tribut. Néanmoins, à l’entame de son mandat, le nouvel homme fort du pays avait entre les mains toutes les chances, sinon tous les atouts pour réussir. D’ailleurs, s’il avait osé promettre des monts et merveilles le jour de son investiture à Mahamasina, le 24 janvier 2014,…

Grand écart

Publié le mardi, 20 septembre 2016
Marc Ravalomanana sur tous les fronts ! Tel est le constat qui s’impose dans ce contexte fébrile qui sied dans le pays. Apparemment, le Monsieur fait feu de tout bois. Tantôt, il tenait un langage d’opposant en vitupérant des propos incendiaires contre les grands chefs du régime en place. Tantôt, il les caresse dans le sens du poil. Un exercice acrobatique qu’il affectionne particulièrement. En fait, il voulait tout avoir au même moment. Tel un perroquet, en pleine forêt, qui aimerait croquer tout ce qu’il a devant (« Boloky lahy homan-tseva, mamy ny atsy, fy ny aroa ! »).  Marc Ravalomanana,…

Bavures

Publié le lundi, 19 septembre 2016
La Commission d’enquêtes du Parlement britannique vient de publier les résultats de ses travaux relatifs aux tenants et aboutissants des interventions de l’Armée de Sa Majesté en mars 2011 en Lybie. En fait, le Premier ministre David Cameron, se basant sur des rapports établis, à l’époque faisant état du danger que représente pour l’Europe, notamment le Royaume-Uni, les agissements des milices soutenant le colonel Kadhafi, décidait, et ce, en coordination avec le Président français Nicolas Sarkozy et soutenu par les Etats-Unis, d’envoyer des unités spécialisées en Lybie pour « écarter » le guide Mouammar El Kadhafi, au moment fort du…
Page 95 sur 95

Fil infos

  • Visite du Président Rajoelina à Toamasina - L’excès de zèle du préfet fait jaser !
  • Nécrologie - Manandafy, le bouillant politicien n’est plus
  • Parc industriel à Moramanga - « Je ne reculerai pas pour l’intérêt de la Nation », dixit Andry Rajoelina
  • Troisième Arrondissement - Anyah brigue un second mandat de député
  • Jardin d’Antaninarenina - Vendu à des fantômes !
  • Gouvernement - Ntsay Christian Deux ministres obligés de démissionner
  • Crash d’un Boeing d’Ethiopian Airlines - Psychose à Madagascar
  • Ile Maurice - Visite diplomatique et économique du Président Andry Rajoelina
  • Jaovita Hortense Florette - « Sans la débrouillardise féminine, la population malagasy n’aurait pu vivre normalement »
  • Suspicions de détournement - Deux anciens ministres auditionnés au BIANCO

La Une

Editorial

  • Assainissement et non règlements de comptes !
    La traque des auteurs de magouilles continue et s’intensifie même. Les interceptions s’amplifient et ne font aucune distinction ni un « deux poids, deux mesures ». Tous les anciens dignitaires ayant commis des malversations (conseillers spéciaux, ministres, Dg ou autres, des opérateurs économiques, ...) passent à la trappe. Les mesures de rétorsion contre toutes les formes d’exaction portant atteinte aux intérêts supérieurs de la Nation sont diversement appréciées auprès de l’opinion et de certaine classe politique. Pour les « ennemis » du régime, en place, il ne s’agit ni moins ni plus que de vilains actes de règlements de comptes. Les principales cibles étant, pensent-ils, les anciens dignitaires du pays. Selon les commentaires véhiculés à travers certains quotidiens de la place et par réseaux sociaux interposés, la nouvelle équipe dirigée par Andry Rajoelina  s’acharne, sans ménagement, contre les membres influents de l’ancienne équipe au pouvoir, et cela, pour leur rendre la monnaie de la…

A bout portant

AutoDiff