Editorial

Blessantes et dérangeantes ?

Publié le jeudi, 01 février 2018
Les remarques de Donald Trump qualifiant des pays africains et Haïti de « pays de merde » blessent et dérangent la plupart des dirigeants du monde surtout ceux du Continent visé. Réunis pour le 30ème Sommet de l’Unité Africaine (UA) à Addis-Abeba (Ethiopie), les dignitaires de l’Afrique exprimèrent leur indignation face au « débordement » indélicat du 45ème Président des Etats-Unis d’Amérique. Connu, notamment, dans le milieu des affaires après avoir été, un moment, animateur de télé, Trump met les pieds dans la politique tardivement. Ce grand amateur de golf claironnait, avec fierté, que le franc-parler constitue l’un de ses points forts.

Dégueulasse !

Publié le mercredi, 31 janvier 2018
Antananarivo, la Capitale de la République de Madagascar, est méconnaissable. Sale, défigurée et invivable, la Cité des Mille perd son lustre d'antan. Certes, la dégradation de la ville, à l'état actuel des choses, ne relève pas uniquement de la gestion Tim où la prise en service de l'équipe présente ne datait que de 2015. Les dirigeants successifs ont chacun leur part de responsabilité. Seulement, la ruine dont il est question, s'accélérait à une vitesse grand V depuis que madame le maire et son staff tenaient la barre de la direction de la Capitale.

Initiative forte

Publié le mardi, 30 janvier 2018
Comme il fallait s’y attendre, la présentation officielle de l’ « Initiative pour l’émergence de Madagascar »(Iem) avait bel et bien eu lieu au Petit Palais, Musée des Beaux-Arts (Paris) le vendredi 26 janvier, vers la fin de l’après-midi. Andry Nirina Rajoelina, l’ancien homme fort de la Transition, après quatre longues années de mutisme absolu, brisa le silence. Il est dit, d’ailleurs, quelque part qu’il y a « un temps pour se taire et un autre pour parler ». En effet, le temps d’annoncer quelque chose de sérieux pour le bien du pays est venu. D’un air convaincu et emballé, Rajoelina fait part de son…

De l'ire

Publié le lundi, 29 janvier 2018
De l'électricité dans l'air ! Les grands acteurs de l'économie nationale sortent de leurs gonds. En effet, ceux qui font tourner la machine industrielle et le moteur de l'économie du pays dénoncèrent, avec virulence d'une rareté exceptionnelle, le laxisme des dirigeants. Un camouflet « grandeur nature » à l'endroit des maîtres du pouvoir, civiles et militaires.

Le marchand de sable !

Publié le dimanche, 28 janvier 2018
Le charlatan, en dépit du peu chemin qui lui reste, continue son périple et ne cesse de vendre des leurres, du sable. Au lieu de proposer aux « clients » des articles utiles pour le besoin de la vie quotidienne, il ne fait qu’étaler des futilités. Un « produit » qu’il dissimule dans un emballage bien présenté de manière à ce que les consommateurs, simples d’esprit, s’empressent à les accueillir. Le jeudi 25 janvier, vers la fin d’après-midi à Iavoloha, au Ceremony Building, le Chef de l’Etat présenta un vaste projet-programme, très alléchant, s’intitulant « Emergence 2030 ». Une vision qui s’étale sur 12 ans et…

Etre ou ne pas être

Publié le vendredi, 26 janvier 2018
William Shakespeare (1564-1616), auteur de « Romeo et Juliette », le plus célèbre dramaturge que l’Europe n’ait jamais connu et figure éminente de la culture occidentale, se rendit populaire par cette tirade de Hamlet, son œuvre « To be or not to be », littéralement « être ou ne pas être », petite phrase qui traverse le temps et intéresse auteurs et cinéastes, etc. L’ancien président de la Transition, Andry Nirina Rajoelina, entretient le flou sur ses réelles intentions pour 2018. Durant les quatre années de pouvoir de l’actuel locataire d’Iavoloha, il choisit de garder le silence. Il s’était mis à l’écart de la fournaise. De…

Fil infos

  • Jeter de l’argent par la fenêtre - Une nouvelle récidive du régime ce samedi
  • Andry Rajoelina au forum de l'IEM - « Remplacer le fatalisme par l'optimisme »
  • Atteinte à la sûreté de l’Etat - Rasoamaromaka sort libre de son audition
  • Initiative pour l’Emergence de Madagascar - Plus de 2000 participants au forum international
  • Condamnation de l'écologiste Raleva - Un « chef d'accusation ridicule », selon Amnesty international
  • Interdiction de manifester dans les Provinces - Les porte-paroles du Gouvernement désavoués
  • Mouvement des 73 députés - Rasoamaromaka H. accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat
  • Décision de la HCC - La déchéance ou la loi de la jungle
  • Place du 13 mai - Le mouvement des 73 députés gagne un nouveau souffle !
  • Eglise catholique apostolique romaine - Un quatrième Cardinal pour Madagascar

La Une

Editorial

  • Les incorruptibles
    Brian De Palma, le célèbre réalisateur américain, mit jour en 1987, le légendaire film « The untouchables » et adapté sur l'écran français « Les incorruptibles ». Interprété sur le plateau par des acteurs mythiques tels, entre autres, Kevin Costner, Sean Connery ou Robert De Niro, Andy Garcia, le film rencontra un immense succès à travers le monde. En gros, c'est l'histoire de la traque du…charismatique mafieux « Al Capone » durant les années trente, à Chicago. Pour venir à bout de sa mission, l'agent Eliot Ness (Kevin Costner), dut recourir au service des hommes répondant aux critères  de sa trempe, à savoir, intraitables et surtout  incorruptibles (untouchables).

A bout portant

AutoDiff