Nos archives web

Etape historique

Publié le mardi, 23 octobre 2018

L’équipe nationale Barea se qualifie pour la CAN 2019 au Cameroun ! En fait, en battant la Guinée Equatoriale 1 à 0, sur sol à Vontovorona, l’équipe de Faneva Ima Andriatsima pourra participer, pour la première fois, aux phases finales de la CAN.  Grâce à un coup de pied bien magique, Njiva à la 32e minute envoya le Onze national aux anges ! Eh oui, d’une superbe prestation, Martin Njiva Rakotoharimalala qui évolue, en ce moment, dans une équipe thaïlandaise a permis aux poulains  du « magicien » Nicolas Dupuis à toucher le Graal. Une prouesse que l’équipe nationale n’a jamais pu réaliser en 57ans d’existence. Une étape historique à  graver dans les annales du football malagasy. A souligner, au passage, que l’équipe nationale de Madagascar est la première qualifiée pour les phases finales de la coupe continentale de 2019 au Cameroun.

Lutte contre la drogue - Vers l'inclusion des parents

Publié le lundi, 22 octobre 2018

Souvent mis à l'écart. Les parents figurent parmi les acteurs potentiels dans la lutte contre les stupéfiants. La Commission interministérielle de coordination de la lutte contre la drogue ou CICLD en est consciente. Elle encourage ainsi ses membres, notamment les associations et ONG œuvrant dans cette lutte, à impliquer les parents. Un projet y afférent a été conçu depuis fin 2017. « L'organisation d'une série d'écoles ou clubs des parents fait partie des stratégies de lutte contre la drogue. L'objectif étant d'inclure les parents dans le renforcement de cette lutte de longue haleine afin qu'ils puissent non seulement cerner le sujet, les impacts de la consommation des stupéfiants ou encore les gestes à adopter vis-à-vis de leurs enfants.

Une bonne nouvelle pour les bacheliers voulant intégrer cette année l’université d’Antananarivo. Le Conseil d’administration et le Conseil scientifique de l’université d’Antananarivo ont validé la Formation ouverte à distance en ligne (FOADEL) au sein de cet établissement public. A partir de cette année universitaire 2018-2019, le domaine des Arts, Lettres et Sciences Humaines (ALSH) accueille de nouveaux étudiants dans le cadre de cette formation à distance.

Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables

Publié le lundi, 22 octobre 2018

De la révolution dans l’air ! Au fur et à mesure que la campagne électorale avance, Andry Rajoelina développe les détails de son programme à travers l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM). Un programme qui s’articule autour de plusieurs volets dont la promotion des énergies renouvelables qui tient particulièrement le candidat n°13 à cœur. En effet, parmi les problèmes récurrents qui font l’objet de doléances des populations de la Capitale et des régions figurent le délestage et l’accès à l’électricité.

Farce exutoire !

Publié le lundi, 22 octobre 2018

Suite à la réunion initiée par la CENI à laquelle les 36 candidats à l'élection présidentielle ont été conviés, 25 des 36 « participants » à la course ont accouché un « Accord politique ». En effet, à l'issue de cette rencontre, très houleuse, ce vendredi 19 octobre, à Nanisana, des prétendants dont les dossiers de candidature, après s'être acquittés des 50 millions d'Ar, ont été formellement validés par la HCC manifestèrent leur rejet contre l'organisation générale de  l'élection prévue pour le 7 novembre 2018.

Pour cette édition, le concours littéraire « La Plume de Stileex 2018 » nous transporte et nous emmène à voyager à travers Antananarivo. Les inscriptions continuent. Ayant débuté le 1er octobre dernier, la réception des textes en français se fera jusqu’au 22 de ce mois. Il est à noter que le concours « La Plume de Stileex » est ouvert à tous : petits et grands, malagasy ou étrangers et gratuitement.

Pour une bonne préparation. Dans le cadre de la mise en œuvre des projets de centrales hydroélectriques, le ministère de l’Energie et des Hydrocarbures ainsi que ses collaborateurs ont entamé vendredi dernier, à Ampandrianomby, une réunion de démarrage afin de mettre en place un comité de suivi pour les projets prioritaires tels que les barrages de Volobe et de Sahofika, mais aussi ceux d’Ambodiroka et d’Antetezambato.  Ce comité rassemblera surtout les institutions du secteur public dont le ministère en charge, mais également les organismes qui lui sont rattachés comme l’Office de régulation de l’électricité (ORE) ainsi que la JIRAMA, la société nationale d’eau et d’électricité.

Les commentaires  -  certains sarcastiques et d'autres acerbes -  fusent de partout pour fustiger l'initiative des candidats « anti-7 novembre » visant à torpiller la toute prochaine élection présidentielle à près de deux semaines de sa tenue, initiative mise au grand jour à l'occasion de la réunion initiée par la CENI vendredi dernier à Alarobia. Si dans le milieu diplomatique, on ironise sur ce combat d'arrière-garde aux allures de fuite en avant orchestré par des candidats visiblement en mal d'audience, auprès de l'opinion publique nationale, c'est une levée de boucliers généralisée face à la velléité affichée par ce collectif de perpétrer un coup d'Etat à travers la mise en place d'une nouvelle transition, avec pour cheval de bataille les imperfections de la liste électorale.

LA UNE du 23 octobre 2018

Publié le lundi, 22 octobre 2018

La seule idée d’un report de l’élection présidentielle et d’une nouvelle transition a suscité un tollé général auprès d’une frange non négligeable de la population malagasy. Ces éventualités ont en effet été formulées par une vingtaine de candidats à l’élection présidentielle du 7 novembre qui se sont réunis, vendredi dernier à Nanisana, au cours d’une rencontre organisée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).
Un « accord politique » a été signé par ces prétendants à la magistrature suprême à l’issue de la réunion durant laquelle ils évoquent la nécessité d’une réouverture de la liste électorale, la mise en place d’une Cour électorale spéciale ainsi que la tenue d’une Conférence souveraine. Des demandes dont les objectifs in fine sont de reporter la tenue du scrutin présidentiel et d’instaurer une nouvelle période transitoire dans le pays.

Fil infos

  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka
  • Traitement des résultats de l’élection présidentielle - La CENI suscite la méfiance
  • Accusations de corruption - La CENI répond au camp Ravalomanana
  • Election présidentielle - Andry Rajoelina number 1 dans la majorité des Régions
  • Panique post-électorale - Ravalomanana enchaine les violations de la loi !
  • Election présidentielle - La communauté internationale appelle à la retenue les candidats n° 12 et n° 25

Recherche par date

« November 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Editorial

  • L'indomptable !
    On la croyait écrasée, non il n'en est rien. Elle est toujours là ! Elle réapparait et menace de sévir. La peste, car il s'agit d'elle, persiste et signe. Cette maladie causée par la bactérie du nom de « Persinia Pestis » demeure l'indomptable ennemie à Madagascar. Obnubilé par les interminables comptages de voix, le pays tout entier semble ignorer qu'une maladie est en train de faire parler d'elle de... nouveau. Eclipsée par l'ambiance électrique électorale, la peste refait discrètement surface et risque de faire des ravages au cas où des mesures draconiennes ne seraient pas prises illico. La publication des résultats du scrutin du 7 novembre prend trop de temps. Une lenteur légendaire qui irrite certains états-majors politiques. Une lenteur qui soulève des vagues auprès de l'opinion.

A bout portant

AutoDiff