Nos archives web

Sariaka Razafindrajaona ne fait pas partie de ceux qui ont passé des années pour approfondir ses connaissances en techniques industrielles sur les bancs des universités. C’est plutôt son sens de la recherche et de la créativité qui l’a amené à créer des outils couramment utilisés au quotidien dont le foyer à charbon qu’il a baptisé « Triple Vortex » et des briquettes spéciales en guise de combustibles. Le talent de ce jeune inventeur et entrepreneur ne vient pas du hasard, puisque son père, également un technicien invétéré, a lui aussi inventé des chauffe-eaux à bois, sinon des fumoirs multifonctions pouvant aussi faire office de barbecue, de four ou de rôtissoire. 

La pépinière d’Antsirabe (Lpa), créée par Jaona Raholiarimanana en 1988, pionnière dans la préparation et la vente de plantules, était la première entreprise à investir dans la production de pépinières, tant de fleurs que d’arbres fruitiers et de plantes aromatiques, dans la Région du Vakinankaratra. Et c’est à partir de cette entreprise qu’est née la tendance en matière de pépinière dans cette Région. D’où cette activité qui foisonne actuellement dans la Région du Vakinankaratra et celle d’Amoron’i Mania. Qu’à cela ne tienne, Lpa demeure jusqu’à ce jour la seule à posséder les pieds-mères des plantes qu’elle a importés de l’extérieur. 

Insécurité à la Fier-Mada - Attention aux pickpockets !

Publié le jeudi, 03 août 2017

Les voleurs à la tire défient les agents de sécurité. C'est sous les yeux des agents de sécurité que les malfaiteurs opèrent de nos jours à Antananarivo. Même en présence des policiers ou des gendarmes également, ils ne reculent pas. Ils possèdent des tactiques et des méthodes que les responsables de la sécurité n'arrivent pas à suivre. Et ce, malgré le renforcement des mesures de sécurité établies. En effet, c'est lors d'un grand événement que les pickpockets marquent leur présence. D'autant plus que des dizaines d'événements s'organisent tous les ans dans la Capitale ces dernières années. 

Etre débiteur d'une banque - Un vrai calvaire

Publié le mercredi, 02 août 2017

Le principe « gagnant-gagnant  » est de mise afin d'instaurer un climat d'apaisement entre les banques et leurs clients. Les opérateurs économiques, tant nationaux qu'internationaux, ont besoin en grande partie de l'appui des banques afin de réaliser leurs projets. Les banques ont également besoin  de leurs clients pour pouvoir rentabiliser leurs investissements en termes d'emprunt. Ce sont les diverses commissions, les taux d'intérêts des prêts accordés aux clients qui leur permettent de faire des résultats à chaque exercice.

Accident d'Ankazobe - La Présidence augmente le nombre des morts

Publié le mercredi, 02 août 2017

« Un  tragique  accident  est  survenu  sur  la  RN4,  Antananarivo-Mahajanga, à une  vingtaine de kilomètres avant Ankazobe, vers minuit, le 31 juillet. En milieu de matinée, le bilan provisoire faisait état d'une trentaine  de  morts  et  des  dizaines  de  blessés », peut - on lire en première ligne d'un communiqué de la Présidence, avant - hier. Le même communiqué a été diffusé dans les médias ainsi que sur le site de la Présidence.

Dirigeants politiques et politiciens - Stop à l'hypocrisie !

Publié le mercredi, 02 août 2017

Comme le dit le proverbe espagnol, « La mort ouvre les yeux des vivants » ? Le décès subit de l'ancien Président du Congrès de la Transition et l'accident grave qui a eu lieu à Ankazobe avant-hier ont mis en avant l'hypocrisie des membres de la classe politique malgache…

En avril dernier, Air Madagascar a collaboré avec la compagnie aérienne Air Austral pour en faire son partenaire stratégique. 3 mois plus tard, les deux sociétés procèdent encore à l’élaboration d’un « Business Plan » qui servira à redresser la compagnie aérienne malgache. Mardi dernier lors d’un point de presse, les deux compagnies ont tenu à rendre compte de l’avancement des choses concernant cette collaboration, surtout que la compagnie aérienne locale rencontre de grands problèmes en ce moment.

Les Jeux nationaux de sports scolaires deviennent désormais championnats nationaux.  Dans ce sens, ce seront les Ecoles privées ou publiques qui vont y participer et ce, en représentant leurs régions respectives aux premiers championnats nationaux qui se dérouleront à Mahajanga du 18 au 27 août. Il s’agit d’une compétitions des élèves-champions issus des établissements publics et privés des 22 régions après les éliminatoires inter-établissements au niveau des Cisco (Circonscriptions scolaires)  et Dren (Direction régionale de l’éducation nationale) notamment dans les disciplines collectives, à savoir Basketball (U15 filles et Garçons), Handball (U18 Fille et Garçons), Football (U14 filles et garçons). En effet, les établissements champions de chaque région en découdront durant ces championnats nationaux.

Intégrée au programme scolaire depuis la préscolaire à la terminale. L’éducation civique (E.C) sera considérée comme une matière à part entière à partir de la prochaine année scolaire 2017-2018. Cette matière joue un rôle important dans l’éducation sur un public conséquent, afin de personnaliser le parcours des élèves, à en croire le ministre de tutelle, Paul Rabary. Raison pour laquelle l’éducation civique ne sera plus jumelée avec l’histoire et la géographie, comme ce fut le cas depuis des années.

Accidents de circulation - La surcharge tolérée durant les vacances

Publié le mercredi, 02 août 2017

Depuis le mois de janvier, les accidents routiers dans la Région d’Analamanga ont fait 99 morts. Sur les routes nationales, les accidents et les braquages ne cessent d’augmenter, de même que le nombre des vacanciers. Les vacances s’avèrent importantes pour ne pas être prises à la légère.
Pour la plupart des transporteurs, la période des vacances est une occasion pour combler la perte durant toute l’année. Outre l’augmentation des frais de transport, la surcharge constitue un autre moyen de tirer le maximum de bénéfice. Pour les voyageurs à destination de la Capitale, au lieu de payer le double du prix du ticket, ils préfèrent la surcharge.

Fil infos

  • Anivorano- Nord - Aucune affluence pour Ravalomanana
  • Voahangy Rajaonarimampianina - Une aversion pour la FJKM ?
  • Conjoncture - Les bourdes du régime
  • Présidentielle 2018 - Hery Rajaonarimampianina mal barré !
  • Antsiranana - Quid de la résidence présidentielle ?
  • Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel
  • Déplacement extérieur de Mahafaly - La délégation familiale à bord d'un jet privé aux frais de l'Etat
  • Anciens militaires - Grande mobilisation le 26 août
  • Affaire Free News et affaire Riana Andriamandavy VII - Traitement à deux vitesses
  • Fermeture Collège international la Lumière - Erdogan exige, Rajaonarimampianina exécute

La Une

Recherche par date

« August 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Editorial

  • A plaindre !
    A plaindre. Tel est le sort réservé à ces médias appelés à exécuter une « mission impossible ». Défendre l'indéfendable, cirer la boueuse et sauver l'irrécupérable (l'« inavotrable »), autant d'engagements dont la réalisation exige des dons ou talents surnaturels, voire des exercices acrobatiques que les exécutants seraient en passe de rater. Tellement, la prestation voulue demande des efforts inhumains et des compétences savantes, hautement qualifiées, que les prestataires risqueraient de ne pas pouvoir réaliser. Il n'est pas question, ici, de sous-estimer le savoir-faire journalistique de certains confrères dont l'expertise en la matière ne souffre d'aucune insuffisance ni d'avoir la nécessité de passer par le feu de la preuve. Seulement, on ne peut ne pas être désolé de l'entremise inconcevable à laquelle quelques « amis » de la profession, de la presse s'entend, s'étaient impliqués la tête baissée !

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff