Nos archives web

Le secteur artistique et culturel malgache fait actuellement face à deux problèmes importants : un manque de soutien financier et l’incompétence des responsables politiques, du Gouvernement et des officiels locaux qui ne comprennent pas la spécificité de l’activité artistique. Mais le problème principal du secteur culturel reste le manque de moyens financiers. Le budget du ministère malgache de la Culture et du Patrimoine en 2016 était moins important que ceux des autres départements. D’autre part, certains acteurs culturels œuvrant dans la promotion de ce domaine voient aussi les choses d’une autre facette. Jocelyn Johnson Randriamampianina, vice-président de l’Association « Karitaka », explique qu’il manque de soutien entre les Malgaches dans la promotion de la culture à Madagascar. 

Insécurité à Antananarivo - Terreur sur la ville !

Publié le mardi, 13 juin 2017

Les histoires d’acte criminel contées sont devenues monnaie courante. Il se passe rarement de jours sans que des actes de ce genre ne soient rapportés dans la presse locale. Aujourd’hui les tananariviens ont peur, pris en otage par la violence, l’insécurité ambiante et la criminalité dans les rues. Les sentiments de vulnérabilité et de peur ambiante gagnent toutes les couches sociales de la capitale et de ses environs. L’attaque à main armée perpétrée par des bandits à Sabotsy Namehana en fin de semaine, et qui a fait un mort, reste encore présente dans les esprits.

Le mépris

Publié le mardi, 13 juin 2017

 

Le directeur général (Dg) du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco), Roger Andriamifidy, juge de son état, mène un combat, sans relâche et sur tous les fronts, contre la corruption. Ce « mal » qui gangrène de la tête aux pieds l’Administration. Il n’entend point céder et continue de traquer les fauteurs. A ce titre, il lança un avertissement solennel à l’encontre des récalcitrants qui refusent de se soumettre à l’obligation de la déclaration du patrimoine dont, entre autres, certains élus de l’Assemblée nationale et du Sénat.

A 26 ans, Maholy Andriamihaja a réussi à inscrire son nom dans l’entrepreunariat. Ainsi, avec son entreprise dénommée « H-Building », elle entre dans la cour des grands en matière de construction de bâtiments. Ses connaissances en bâtiment et travaux publics (Btp) et sa spécialité en structure métallique,

 Quelques jours avant la fête nationale, les détrousseurs et les pickpockets envahissent les rues de la Capitale. Les frayeurs sont devenues  le quotidien des Malagasy. Comme chaque année, les forces de l’ordre se mobilisent et travaillent incognito pour ne pas être repérées par les pickpockets. Elles ont leurs propres méthodes pour assurer la surveillance. Toutefois, les malfaiteurs sont rusés et travaillent discrètement. Partout où l’on va, les détrousseurs sont là.

 

Mitohy ny afera maloto ataon’ny mpiasan’ny minisiteran’ny Asa vaventy sasany. Herinandro vitsivitsy lasa izay, araka ny loharanom-baovao voaray tamin’ny olona akaiky ny fitondrana, dia saika notifirin’ny manamboninahitra miaramila manana galona Kolonely, Talen’ny sampan-draharaha  eo anivon’ny minisitera, ny lehilahy iray zanak’Andapa, tao amin’ny trano fisakafonana iray tetsy 67Ha. Vola tamina raharaha kaontenera roa, izay nitondrana kojakoja sy entana maro, ary navoaka teny amin’ny tranom-panjakana iray teny Alarobia, ka namidy tamin’ny mpandraharaha karana no fototry ny olana.  Soa ihany, araka ny loharanom-baovao, fa nisy ny Talen’ny sampan-draharaha iray mikirakira vola eo anivon’ny minisiteran’ny Asa vaventy nisakana ilay Kolonely mba tsy hitifitra fa raha tsy izany dia loza no niseho. Voalaza fa namidin’ireto tompon’andraikitra ireto ny entana rehetra tao anatin’ireo kaontenera sy ny vy, eny fa na ny kaontenera izay voalaza fa vita amin’ny alominioma aza. Araka ny loharanom-baovao voaray hatrany dia fanomezana avy amin’ny firenena Alemana ho an’ny minisiteran’ny Asa vaventy  no tao anatin’ireo kaontenera roa ireo ka notahirizana tao amin’izany toerana izany. Nasain’ilay mpandraharaha karàna nividy izany toerana izany navoaka mantsy ny entana hita tao ka tamin’izany no nahafahan’ireto tompon’andraiki-panjakana ireto nanodinkodina ireo kaontenera roa . Volabe no azon’izy ireo ka teo amin’ny fizarana no nisy fifanolanana. 

Ao raha... 

Manoloana izany fanodinkodinana fananam-panjakana izany tsy vitsy ny mpanara-baovao mety hanontany raha tsy fantatry ny minisitry ny Asa vaventy ny fisian’izany. Fantany tsara araka ny loharanom-baovao fa matoa tsy miteny, ao raha. Tena marina hoy ny tompon’andraikitra ara-panjakana iray dia nilaza, hono, ingahy minisitra fa tsy mampaninona azy ny mety hanala azy amin’ny toerany satria efa manana fiara vaventy « semi-remorques » maromaro sy « quincaillerie ». « Ary azo inoana fa tsy hipetraka eto Madagasikara fa ho any andafy ingahy minisitra raha toa ka miongana izao fitondrana izao », hoy hatrany ity tompon’andraikitra ara-panjakana ity. 

Tokony hanadihady 

Na izany na tsy izany tokony hanadihady mikasika ny fanodinkodinana fananam-panjakana ny Fanjakana mahefa. Fananam-bahoaka io ka tsy azo atao ny mangina. Afa-tsy hoe tsy misy Fanjakana intsony eto amintsika ka samy manao izay danin’ny  kibony ny mpitondra sy ny mpiasam-panjakana sasany.

Lepêcheur

 

Le pire (ou le meilleur, selon l’angle de vue) reste encore à venir dans l’affaire Claudine Razaimamonjy. Après son incarcération à la prison d’Antanimora, la dame fortunée du Hvm devra faire l’objet d’une enquête au fond concernant deux dossiers dans lesquels elle est poursuivie pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics, de détournement de deniers publics,

La Une du 14 juin 2017

Publié le mardi, 13 juin 2017

 Ambatomirahavavy - 4 blessés graves dans une attaque

Publié le mardi, 13 juin 2017

La famille de petits fermiers spécialisés dans l’élevage de poules pondeuses, a été visée par une attaque perpétrée par trois bandits armés à Ambatomirahavavy. L’agression qui s’est produite vers 23h lundi a été émaillée de plusieurs coups de feu  car les assaillants n’ont pas hésité à tirer sur les locataires désarmés.

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre, hier en début de soirée. Claudine Razaimamonjy a finalement quitté la chambre 126, du service neurochirurgie  de l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona pour rejoindre la prison d’Antanimora.

Fil infos

  • Sécurisation de la fête de l’indépendance - Des dispositifs exceptionnellement costauds pour Antananarivo
  • Jusqu’où ira la similitude ? - La Claudine R. sud-coréenne écope de 3 ans de prison
  • Visite à la prison de Manjakandriana - Le ministère de la Justice nargue les journalistes
  • Présence chinoise à Ambatomirahavavy - Risque d’un « Soamahamanina » bis
  • Code de la communication - Mal conçu, mal voté et mal appliqué
  • Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle
  • Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé
  • Affaire Claudine Razaimamonjy - L’Etat victime de ses propres turpitudes
  • Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste
  • Alain Ramaroson - Une lenteur judiciaire voulue

La Une

Recherche par date

« June 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    

Editorial

  • Allons-y !
    A la veille du grand jour, le 26 juin, date à laquelle Madagascar recouvra, de nouveau, son indépendance, l’effervescence de la fête bouillonne le pays. En effet, le 26 juin 1960, la Grande île redevient pays souverain après avoir été soumise sous le joug de la colonisation pendant plus de 60 ans. Par l’arrêté du 6 août 1896, avec la bénédiction  de l’Assemblée nationale française, malgré le vote  « Non » des 77 députés, Madagascar devint  colonie française.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff