Nos archives web

De 16 à 23 % de pression fiscale. Pour cette année, la Direction générale des impôts (Dgi) se doit d’augmenter autant le nombre de contribuables que les recettes fiscales. Les secteurs cibles sont la pêche, l’exploitation des forêts ainsi que l’exploitation minière et les activités touchant les produits de rente comme la vanille ou encore le girofle. Ces secteurs ont été choisis pour leur grande potentialité en matière de revenus, et leur formalisation engendrera  également des meilleures recettes pour le Fisc. Pour y arriver, la Dgi va ainsi renforcer les suivis ainsi que les contrôles pour éviter toutes fraudes fiscales.

Ne s'affirmant pas comme un simple groupe de soft Rock, Mage 4 est plus que ça... Lita, membre fondateur de la formation la définit plutôt comme une institution qui se transmet de génération en génération. Effectivement, c'est la nouvelle génération du groupe qui compose actuellement Mage 4 avec deux nouveaux talentueux guitaristes qui viennent rejoindre le groupe. " L'amour du rock nous a réunis avec l'ambition de donner le meilleur dans la musique et dans tout ce qu'on fait pour promouvoir cet art.

Energie verte - Mialy Rajoelina, leader de l'Afrique

Publié le mardi, 13 février 2018

Alors que son mari s'attèle à la proposition de solutions pour l'Emergence de Madagascar, Mialy Rajoelina ne reste pas dans l'ombre. L'ancienne première Dame, en sa qualité de présidente de l'Association « Fitia », a fait une présence remarquée, à Accra, Capitale du Ghana, où s'est tenue un Forum africain intitulé « Pan African Ethanol Stoves and Fuel Alliance (Paesfa) » (Alliance panafricaine pour le fuel et les foyers à éthanol), les 5 et 6 février derniers. Madagascar, représenté par Mialy Rajoelina, a été élu Président de l'Alliance pour un mandat de 3 ans. Une grande première puisqu'il est rare qu'une femme et par excellence, une Malgache se voit attribuer une telle responsabilité.

Gouvernement - Un « team building » sous le signe de l’hypocrisie

Publié le mardi, 13 février 2018

C’est le rendez-vous phare de cette semaine pour l’Exécutif. Le Gouvernement se réunira à partir de ce jour pour un séminaire de 48 heures à Mantasoa, à quelques kilomètres à l’est de la Capitale. Deux journées bloquées qui seront payées de la poche du contribuable…

La une du 13 février 2018

Publié le mardi, 13 février 2018

Le bras de fer continue. Les fidèles de l’Eglise Metm « Zoara Famonjena Antohomadinika », soutenus par les parents d’élèves de l’école « Fitahiana » ainsi que les habitants de ce quartier, ont enchaîné hier leur manifestation. Ils s’opposent à l’affectation du pasteur Alain de Néri Andrianantenaina, une décision prise par le bureau national du Metm au mois de janvier dernier. Alors que le pasteur et les fidèles ont sollicité une rencontre pour parler de cette affaire avec les membres dudit bureau, ces derniers ont pris une autre décision. Il s’agit de l’expulsion du pasteur non seulement dans son Eglise mais aussi au sein du Metm, ce qui a abasourdi les fidèles.

Prison d’Antanimora - Triple évasion mal élucidée

Publié le dimanche, 11 février 2018

Coup de théâtre le week-end dernier. Trois détenus ont réussi à s’évader de la prison d’Antanimora dans des circonstances mal élucidées. Néanmoins, une information parvenue hier à la Brigade criminelle a évoqué une « escalade de mur » par ces évadés. Le seul renseignement ayant filtré de l’affaire, c’est que la triple-évasion se serait produite dans la nuit du 10 février.  Deux des évadés  purgent leur peine à la prison d’Antanimora tandis que le troisième est encore au stade de la détention préventive en attendant son procès. Il s’agit de Rafalimanana   Dominique condamné à perpétuité pour faux billet, Rakotoarisoa Henintsoa qui purge une peine de 15 ans pour meurtre et Raharijaona Solofoniaina, placé en mandat de dépôt pour une affaire de viol. 

Les employés de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), par le biais de leur syndicat (Smkar), ont des soucis pour leur salaire de février. Pour cause, la Préfecture de police de la Capitale n’a pas encore donné son avis sur le budget-programme 2018 qui lui a été soumis en janvier. Le mois passé, le Conseil municipal a validé ledit budget-programme d’un montant d’un peu plus de 10 milliards d’ariary avec un accent particulier sur le volet social et les infrastructures. Vendredi, le secrétaire général du Smkar, Mamy Rafanomezantsoa, est monté au créneau pour tirer sur la sonnette d’alarme. Il a fait part de ses inquiétudes quant au contrôle de légalité. A la fois officier général de la Gendarmerie et administrateur-civil, le préfet de police Angelo Christian Ravelonarivo semble jouer avec le temps au détriment des activités municipales. Selon l’observation du  leader syndical, le budget municipal était déjà prêt depuis décembre. Mais sa validation était reportée en janvier.

Andry Rajoelina à Ivato « Le silence ne vaut pas défaite »

Publié le dimanche, 11 février 2018

« Un temps pour se taire, et un temps pour parler »,  « le silence ne vaut pas défaite » ! Andry Rajoelina, ancien président de la Transition s’est approprié ces expressions dans sa stratégie politique. Ce fut un Andry Rajoelina plus déterminé que jamais qui a franchi le tarmac de l’aéroport d’Ivato hier au terme d’un grand périple à l’étranger. Après un long moment de silence et d’absence, l’ex – homme fort du régime transitoire est bel et bien de retour sur la scène politique. Pour signer son  « come – back », le Président national du Mapar a déjà procédé au lancement de l’Initiative Emergence de Madagascar, dont il est le leader, le 26 janvier dernier à Paris. Durant cette présentation, il s’est particulièrement adressé aux bailleurs de fonds et experts internationaux. 

Panique viscérale

Publié le dimanche, 11 février 2018

 Panique générale ! L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) publiait, à travers son site web, un document de 1 000 pages faisant part les rapports détaillés des marchés publics de l’exercice 2016. Une activité de routine. A en croire aux chiffres détaillés dans ce document, le montant total des investissements débloqués s’élève  à 1 111 871 552 094,16 ariary. Veuillez excuser si la transcription en chiffres fait état des erreurs, vu le nombre « impossible » de zéros à considérer. En lettres : Mille cent onze milliards huit cent soixante et onze millions cinq cent cinquante-deux mille quatre-vingt quatorze ariary seize ! Faramineux ou exorbitant, quel est le terme exact pour l’exprimer ? A chacun de choisir ! Inutile d’insister, ici, sur les virulents commentaires des simples citoyens à travers les réseaux sociaux. Point n’est besoin non plus d’entrer dans les détails.

Fil infos

  • Arriérés du sommet de la francophonie 2016 - Des prestataires ruinés par la présidence
  • Affaire Ametis - Le syndicat des agents des impôts monte au créneau
  • Ministère des Finances et du Budget - La gabegie d’un directeur général stoppée net !
  • Droits humains à Madagascar - Le harcèlement des activistes préoccupe Amnesty international
  • Face à l’Iem de Rajoelina - Les pompiers de service du Hvm à la rescousse
  • Vision 2030 de Rajaonarimampianina - Un programme à la va-vite…
  • Suspicion de corruption à l’Enmg - Les Magistrats exigent une enquête
  • Visite dans l’Androy - Rivo Rakotovao en plein … délire !
  • Interview Andry Rajoelina - « Je ne suis pas putschiste… »
  • Soutien à Rajaonarimampianina en 2013 - Andry Rajoelina présente ses excuses aux électeurs

La Une

Recherche par date

« February 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28        

Editorial

  • Alternative crédible
    Andry Nirina Rajoelina, l'ancien président de la Transition, après quatre années d'absence et de silence, revient sur le devant de la scène. « Zandry kely » débarque au « tanindrazana » avec un « voan-dàlana » dans la valise : l'Iem. Après avoir été présentée, pour la première fois, le vendredi 26 janvier 2018 à Paris au Petit Palais, Musée des beaux-arts, l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (Iem) fut à l'honneur à Antananarivo (Ivandry) par le soin de son « père fondateur », en la personne de monsieur Andry Nirina Rajoelina.

A bout portant

AutoDiff