Nos archives web

Et de un !

Publié le lundi, 09 juillet 2018

Tout est bien qui finit bien !  La boucle est fermée. La première grande étape de la descente sur terrain d'Andry Nirina Rajoelina, ancien président de la Transition, s'achève. En quinze jours d'affilée, le jeune leader de la Révolution Orange de 2009 a pu visiter 18 Districts dont certains des plus reculés où aucun haut responsable étatique n'a jamais mis les pieds. De Mahajanga à Marolambo, en passant par Antsohihy ou Mandritsara, entre autres, jusqu'à Analanjirofo et Atsinanana, entre temps, et pour finir à atterrir à Marolambo, l'ancien maire de la Capitale fait carton plein. Et de un !

Une grande occasion pour rendre gloire à Dieu pour les fidèles, en particulier les fans de la chorale évangélique Tanora Masina Itaosy (TMI). Hier, le Palais des sports Mahamasina a fait son plein, la foule était au rendez-vous et ne voulait en aucun cas manquer le spectacle de l'année de la formation. Puisqu'effectivement, TMI n'est pas le genre de groupe qui s'affiche tout au long de l'année, dans des églises et concerts privés certes, mais pas dans de grandes salles de spectacle comme le Palais des sports.

Andry Rajoelina sera candidat à la prochaine présidentielle, sa participation à la prochaine course à la magistrature suprême tend à se confirmer. Les appels incessants des partisans du président de l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM) s'amplifient. Mais les manœuvres de celui à la tête du régime de transition (2009-2014) sont des plus éloquentes. En effet, le leader de la révolution orange à Madagascar a déjà annoncé sa candidature, il y a déjà cinq ans.

Campagne avant l’heure - Rajaonarimampianina en mauvais professeur

Publié le lundi, 09 juillet 2018

La bougeotte ! Ces derniers jours, et ce depuis le début de sa dernière année au pouvoir, le Président Hery Rajaonarimampianina est devenu miraculeusement actif sur le plan national. Il enchaîne les tournées accompagnées d’inaugurations perçues comme futiles les unes que les autres par les simples citoyens. Durant la fin de la semaine dernière, le locataire d’Iavoloha a inauguré, ou plutôt « a offert », un lycée technique et un bloc opératoire à Tsihombe sous prétexte que le Sud « lui tient à cœur ».

La une du 9 juillet 2018

Publié le lundi, 09 juillet 2018

Football-Coupe Telma - Tana Formation tombe sur un os

Publié le vendredi, 06 juillet 2018

Les tirages au sort des 16èmes  de finale de la Coupe Telma de Madagascar de football n’ont pas été cléments pour certaines équipes de la Capitale. A l’instar de Tana formation qui est tombée sur un os d’entrée. Elle devra affronter  le  vainqueur de la dernière édition, Fosa juniors FC de Boeny, ce samedi 7 juillet à Antananarivo. La Capitale abritera six rencontres durant ces 16èmes prévues ce jour et demain. Même sort pour l’As Adema qui  bataillera contre le FC Rabaza Atsimo Atsinanana,  tombeur de l’Ajesaia Bongolava en huitièmes lors de la dernière édition à Manakara. La confrontation des deux équipes se fera dans la Ville des mille le dimanche 8 juillet. Un match à suivre de près.

Direction générale des impôts - Un pas de plus vers la modernisation

Publié le vendredi, 06 juillet 2018

Modernisation de l’administration fiscale malagasy. Dans le cadre de l’amélioration des services octroyés aux contribuables, le service informatique auprès de la Direction générale des impôts (DGI) a élaboré un nouveau logiciel pour assurer le recouvrement fiscal. Une séance de formation a donc été donnée les 4 et 5 juillet derniers au « Development learning center » (DLC), Anosy. « Cette formation a surtout pour objectif principal de familiariser nos agents à ce nouveau logiciel. En plus de cette familiarisation, nous voulons également faire des agents des facilitateurs dans ce processus de modernisation. Effectivement, après cette session, ils pourront mieux expliquer aux contribuables la manière d’utiliser ce nouveau programme ainsi que son fonctionnement », a expliqué Rivo Ramanankiraina, directeur technique au sein de la DGI.

Le débat sur une hypothétique non tenue de l‘élection présidentielle programmée le 7 novembre a surgi dans l’actualité. Des politiciens proposent en effet ces derniers temps de procéder à la « refondation » du pays. Une initiative qui promeut par ailleurs la non tenue de la présidentielle de 2018. Une revendication qui serait tout simplement aller à l’encontre de démocratie en sus d’être totalement arbitraire.
Primo, la non-tenue de l’élection porterait en effet atteinte au droit de vote des Malagasy. Ce droit permet aux citoyens d’exprimer leur volonté, d’élire leur gouvernant et participer directement à la prise de décision politique. Ce droit est à la base de la démocratie.  Deuxio, ne pas tenir l’élection signifierait le maintien de l’actuel Chef de l’Etat à la tête du pays. Autrement dit, le pays ne se conformerait pas aux règles démocratiques qui garantissent ainsi l’alternance pacifique au pouvoir à Madagascar. En essayant d’entraver le processus électoral libre et équitable, ceux qui militent pour la non-tenue de l’élection ne respectent  donc pas le jeu démocratique. Tertio, une non-tenue de l’élection aurait pour conséquence de déboucher sur une transition. Une hypothétique transition qui  ne figurerait nulle part dans la Constitution … De fait, le pays serait automatiquement en régime juridique de vide constitutionnel.

Les transporteurs dictent leurs lois. Autant que les zones urbaines, celles dans la Commune d’Andoharanofotsy ne font que souffrir la population à travers le manque de qualité de services, la propreté ou encore les mi parcours. D’après une mère de famille, habitant  dans cette périphérie de la Capitale et qui travaille à Analakely, la majorité des transporteurs ont pour objectif de vendre une place à quatre ou cinq personnes. Pourtant, effctuer ce travail est un choix, mais pas une obligation. Sur ce, il faut  le respecter.

Ivandry - Une Indo-pakistanaise kidnappée

Publié le vendredi, 06 juillet 2018

Décidément, à quand toutes ces histoires de kidnapping vont-elles finir ? Vers 12h30 hier, c’était au tour de Sabira Vasram, cette indopakistanaise et non moins dirigeante d’une importante  entreprise du pays, d’être enlevée. L’action s’était produite dans le parking de l’immeuble Assist à Ivandry. La victime venait de quitter les locaux de l’Infinithé. La conductrice a engagé la marche-arrière de son Audi Q5 pour quitter l’aire de stationnement lorsque quatre inconnus s’étaient vivement approchés de la voiture. Un détail intrigue ceux qui ont vu la scène : ce sont de solides gaillards, qui ne sont sûrement pas de simples citoyens, du moins selon des témoins. L’un d’eux a alors fracassé la vitre côté conducteur.  Il a agi avec un grand professionnalisme rien qu’avec sa façon pour briser la vitre en question. Après cet acte digne de professionnels et non de n’importe quel bandit, ils ont empoignée  la conductrice et l’ont entraînée Manu militari dans une de leurs voitures, un  4x4. Les kidnappeurs étaient venus avec deux voitures, celle qui a emmené  la victime est sortie du côté Alarobia alors que l’autre a pris la direction opposée, soit le second portail. Là, un agent de sécurité a tenté de refuser d’ouvrir la barrière mais la menace proférée par un des ravisseurs qui a brandi son kalachnikov lui a fait changer d’idée…

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Recherche par date

« July 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff