Nos archives web

La Une du 11 avril 2017

Publié le lundi, 10 avril 2017

La Commune urbaine d’Antananarivo (Cua) maintient sa position. L’usage des nouvelles lanternes est toujours en vigeur. « Les frais de cette publicité ne seront pas versés à la caisse de la Commune, c’est une affaire entre le prestataire de la Commune et les taxis de la ville », dixit Rakotoarivony William,

Pour qui sonne… !

Publié le lundi, 10 avril 2017

Pour qui sonne le glas ! Une question pertinente eu égard des situations critiques ou troublantes que traversent certains pays dont les régimes, en place, plongent leurs peuples dans des conditions inhumaines et que les dirigeants respectifs se conduisent en vrais prédateurs irresponsables. Donald Trump, par un revirement à 180°, frappe les positions stratégiques militaires syriennes à Homs. Un très sérieux avertissement à Damas, plus particulièrement, au dictateur Bachar el-Assad afin qu’il ne prenne pas son peuple pour une vulgaire ou une grossière bête sauvage et nuisible à abattre. D’aucuns se rappelèrent les propos tenus par le candidat Trump durant la campagne concernant le « dossier Syrie ». Il se rapprochait de la position affichée par la Russie et l’Iran. Mais, tout a changé lorsqu’Assad a lâché des bombes chimiques sur des civils innocents, son propre peuple. Le glas sonnerait-il pour lui ?

Les barons du parti présidentiel Hvm et la haute sphère du pouvoir jouent le tout pour le tout afin de tenter de sauver la multimilliardaire femme d’affaires Claudine Razaimamonjy dont le cas a enflammé les polémiques depuis plus d’une semaine. L’épisode a commencé quand le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a ordonné le 3 avril dernier l’arrestation de cette personne jusque-là jugée intouchable. Toute tentative destinée à extirper la dame de toute condamnation semble vouée à l’échec.

Un calme inquiétant. Le taux de prévalence du Vih-Sida stagne à moins de 1 % à Madagascar, plus précisément aux environs de 0,4 %. Pourtant, le nombre de personnes porteuses du Vih (Pvvih) ne cesse de s’accroître, si l’on considère les cas positifs détectés lors des dépistages occasionnels organisés. « 3 cas positifs ont été dépistés jeudi et 2 autres vendredi. Nous accompagnons les 3 premiers tandis que les 2 autres seront pris en charge auprès de notre centre », fait part le Docteur Hervé Rabeson, coordonnateur du centre de dépistage au sein de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), implanté au Bureau municipal d’hygiène(Bmh) à Isotry.

Les Forces de l’ordre ont essuyé un sérieux revers la nuit du 9 avril dans la Commune d’Ambatofotsy-ferme, District de Tsiroanomandidy. Un gendarme hors classe du nom d’Anjarasoa Rajaonarivelo du groupement de la Capitale du Moyen-ouest et un caporal de l’Armée qui a travaillé au Rm1, ont perdu la vie au cours d’un affrontement avec les « dahalo ». De plus, ces derniers se sont emparés de 60 zébus.

A bout portant du 11 avril 2017

Publié le lundi, 10 avril 2017

Depuis mars 2016, la société d’exploitation pétrolière « Madagascar Oil » a arrêté de produire de l’huile lourde car la compagnie avait déjà un stock de 160 000 barils prêt à être commercialisé. Jusqu’à présent, elle n’avait pas encore vendu ces produits bien que la compagnie ambitionnait de satisfaire d’abord les besoins locaux,

 La Chambre de commerce et d’industrie France-Madagascar (Ccifm) compte actuellement 450 entreprises membres. Depuis l’année dernière, la formation fait partie des prestations les plus demandées. Cette année, la commission « formation » de la Ccifm planifie 50 sessions de formation, réparties en une trentaine de thèmes pouvant être programmés à la demande.

Jeux virtuels - « Gazkar » dans la course !

Publié le lundi, 10 avril 2017

Les développeurs de la start-up Lomay ont offert au grand public samedi dernier, au « Kianjan’ny Kanto » à Mahamasina, la version finale du jeu  « Gazkar ». Après 3 ans de travail acharné,  Mathieu Rabehaja et Tsilavina Razafinirina – les créateurs du jeu – avec toute leur équipe, ont enfin vu leurs efforts porter leurs fruits.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Recherche par date

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff