Nos archives web

Reboisement - 600 000 arbres pour 5 200 hectares

Publié le mercredi, 12 juillet 2017

En collaboration avec l’Ong Graine de Vie, les habitants de la Commune  de Braine-l’Alleud (Belgique) souhaitent faire pousser une forêt « brainoise » dans le nord-est de la Grande île. Ils projettent de planter plus 600 000 arbres sur 5 200 hectares dans la Commune d’Ambalasare. Ils ont nommé cette opération : « une forêt comme ma Commune » parce que ladite Commune a une superficie de 5 200 hectares, équivalente à la surface de plantation qu’ils visent. Les plants qu’ils ont choisis pour des plantations à long terme sont l’acajou et le bois de rose.

Les habitants de la Commune rurale de Bevonotra, Sambava, exigent l’éviction immédiate et le remplacement de leur maire, Robel Tsaravita, un élu Hvm. Plus de 1 200 signatures sont à présent collectées à cette fin. Se croyant être intouchable, le protégé du parti au pouvoir a des agissements qui provoquent la colère des administrés. Pour ces derniers, la coupe est maintenant pleine après que l’édile a fait arrêter par les gendarmes de la brigade d’Amboangibe un membre de l’unité d’autodéfense villageoise chargée de garder les produits de vanille mûre dans les champs contre les voleurs.

Samedi dernier, le Mouvement pour la liberté d’expression (Mle) diffusait le premier épisode de l’émission hebdomadaire « Tsy mahaleo ny sampona ». Moins de quatre jours après, le présentateur de l’émission parodique du « Rendez-vous, Fotoam-bita » de Hery Rajaonarimampianina aurait fait l’objet d’intimidations et de menaces.

Débordés

Publié le mardi, 11 juillet 2017

Débordés, les femmes et les hommes détenteurs du pouvoir d’Etat, cibles des attaques, voire des tirs croisés et pris de panique, ne réussissent plus à dissimuler leur énervement et se trouvent sur le bord de commettre l’irréparable. Les foyers de tension ne fléchissent point. Ils prennent, au contraire, de l’ampleur. A l’Université, le feu couve toujours. Les étudiants n’ont pas dit leur dernier mot concernant les mesures disciplinaires que les instances universitaires prendraient à l’encontre de quelques-uns d’entre eux.

Festival - Somaroho innove pour sa 4è édition

Publié le mardi, 11 juillet 2017

Chaque année, le festival Somaroho ne cesse d’innover grâce aux efforts des organisateurs et sponsors qui ne cessent de trouver des recettes pour promouvoir la culture mais surtout la musique malgache. Si la manifestation se tient tous les ans à Nosy-Be, depuis quelque  temps, elle commence actuellement à prendre de l’ampleur puisque qu’elle se tient désormais dans plusieurs régions de l’île notamment Sambava, Toamasina, Antananarivo et bien d’autres Districts encore. Et ce, grâce au concept « Somaroho Tour ».

Après des mois de préparation et de regroupement, neuf combattants malgaches ne participeront pas finalement au championnat du monde Dame et Jeune de Croatie prévu du 13 au 16 juillet. La raison de ce désistement, c’est que l’invitation n’est parvenue entre les mains de la nouvelle fédération que trois jours avant la date butoir de confirmation. Ladite invitation est encore tombée entre les mains de l’ancienne équipe de la fédération.

Tout le monde avait les larmes aux yeux. Hassan Nakara Soumah ne fera le voyage pour l’île Maurice avec ses 12 compatriotes, qui disputeront le championnat d’Afrique des moins de 16ans plus connu par l’Afrobasket U16 du 13 au 22 juillet prochain au gymnase Phoenix Maurice. L’émotion  était incontrôlable dans la salle de conférence du Palais des sports de Mahamasina hier, en voyant sa mère avec les yeux baignés de pleurs, lors de présentation de l’équipe nationale.  


Au cours de cette période dite de haute saison, comme attraits pour encourager les touristes à visiter Madagascar, la compagnie Air Madagascar a ajouté des fréquences supplémentaires sur l'axe Paris-Marseille-Antananarivo, dans son programme d'été 2017, et afin de répondre à la demande de la haute saison estivale, la compagnie aérienne nationale Air Madagascar a ajouté deux vols supplémentaires. Ces liaisons supplémentaires seront mises en place les 6 juillet, 13 juillet, 17 août et 31 août 2017 pour les départs de Paris, et aux dates du 6 juillet, 13 juillet, 16 août et 30 août, pour ceux partant d’Antananarivo.

Prévu se tenir hier au Tribunal d’Anosy, le procès à propos du terrible accident de camion ayant fait 47 morts le matin du 30 janvier à Antetezana Anjozorobe, est repoussé pour la troisième fois au 8 août prochain à titre de renvoi ferme, et ce, au grand dam de toutes les parties concernées. Motif de ce report : une demande de renvoi pour dossiers manquants par l’assurance Mama. 

 « L’insécurité est le principal ennemi du tourisme ». C’est ce qu’a déclaré la responsable d’une agence de voyage et de tourisme d’Antananarivo, qui a fait part de ses appréhensions, quant à la possibilité d’une amélioration de la situation. Aujourd’hui, l’insécurité, présente aussi bien en ville que sur les sites touristiques, les a dissuadés. D’après ses dires auparavant les touristes avaient pour la plupart, l’habitude de payer leurs voyages trois mois à l’avance, alors que maintenant, ils ne le font qu’au dernier moment, et encore, certains désistent pour des raisons sécuritaires.

Fil infos

  • Communales à Tana - « Iarivo Mandroso » vote pour Naina Andriantsitohaina
  • De la Région d’Itasy à la DIANA - Un week – end marathon pour le Président
  • Nouveau gouverneur de la Banque centrale - La consolidation des réserves d’or en priorité
  • Andry Rajoelina sur les îles éparses - « L’intérêt du pays passe avant les divergences politiques »
  • Environnement et corruption - Les évêques s’alarment
  • Traite de personnes vers l’Arabie Saoudite - Une passeuse condamnée à 5 ans d’emprisonnement
  • Problèmes de la JIRAMA - “Je prendrai mes responsabilités”, affirme le Chef d’Etat
  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès

Recherche par date

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Quid de la Haute Cour de Justice !
    Cinq ans après ou presque de la date butoir de son entrée en fonction, la Haute Cour de Justice (HCJ) n’est pas encore opérationnelle. Un retard flagrant et voulu par un régime, en particulier son chef, qui n’avait pas du tout l’intérêt à son opérationnalité. La Constitution, votée le 17 novembre 2010 et proclamée le 11 décembre de la même année mettant en place la 4ème République, prévoit dans le titre IV l’existence et le fonctionnement de la HCJ. La première Constitution malagasy donnant naissance à la Première République datait de 1959 qui prendra fin à l’élection d’une nouvelle Constitution en 1975, date du début de la Deuxième République qui sera, elle aussi, balayée par la naissance de la Troisième République en raison d’une nouvelle Constitution votée en 1992. Elle s’achèvera en 2010. Le Président de la République Rajaonarimampianina Hery faillit, en 2015, abandonner le siège doré d’Iavoloha en raison…

A bout portant

AutoDiff