Nos archives web

 

Quelques jours après le passage du cyclone Enawo, le pays entier compte encore ses morts. Les premières statistiques officielles ont été largement dépassées car le nombre de morts dépasse désormais le cap d’une vingtaine de personnes ayant péri dans la catastrophe. A commencer par la triste nouvelle des 16 occupants de quatre maisons ensevelies par un éboulement à Vatomandry.

Hanitra Andriamboavonjy est l’actuelle présidente de la féderation des rhéteurs à Madagascar ou « Fikambanan’ny mpikabary malagasy » (Fimpima). Elle est aussi une organisatrice de mariages et d’autres cérémonies, et dont les produits sont marqués par une touche malagasy. En tant que première femme présidente de cette association, elle nous livre ses impressions, et ce, dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de la femme. La Fimpima a vu le jour en 1964 mais la première femme oratrice membre n’a été admise qu’en 1980, soit presque vingt ans après. Interview.

Le Conseil des ministres du 22 février dernier rend compte de la communication verbale relative aux impacts de l’exemption de « visa croisière » et des retombées économiques y afférentes. Deux jours plus tard, Philippe Murcia, un expert maritime, en a parlé de long en large au cours d’un colloque international organisé à Antananarivo. Cette question d’actualité a fait l’objet de nombreuses parutions dans les médias. De plus, Madagascar prépare déjà en ce moment l’accueil de la prochaine édition de la Foire internationale du tourisme.

Ratisser large. C’est le maître-mot de la fédération nationale aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2019 au Cameroun. Pour cette campagne qui débute la semaine prochaine par la double confrontation au tour préliminaire face à la sélection nationale de Sao Tomé-et-Principe, 33 éléments ont été retenus pour composer les Barea de Madagascar.

Tovovavy kely mpiray tampo 12 taona sy 10 taona no indray niharan’ny habibiana tany Maronomby, Kaominina Miandrarivo ao anatin’ny Distrikan’i Faratsiho. Nandrasana hody izy ireo ny antoandro saingy tsy tafody an-trano mihitsy, ka nikoropaka amin’izay ny reniny. Ny fiandohan’ ny herinandro lasa teo iny no nitrangan’izany. Ankoatra ny fametavetana ara-nofo nihatra tamin’izy ireo dia mbola  tsy namelan’ireo olon-dratsy raha tsy tapitra ihany koa ny ain’izy ireo.

Alors que toute la Région d’Analamanga a été encore balayée par les rafales du cyclone Enawo, Antsirabe et l’ensemble du Vakinankaratra ont été secoués par un séisme vers 19h mercredi. Les secousses ont été violentes mais n’ont duré que quelques secondes, du moins selon une source d’information locale. Ce tremblement de terre a provoqué l’effondrement d’une maison entière dans le quartier de Mahazoarivo. Par ailleurs, le bilan d’éventuels dégâts  venant d’autres Communes n’est pas encore parvenu dans la Capitale du Vakinankaratra.

Les infrastructures ont diablement souffert du passage du cyclone Enawo, en particulier dans le Nord-est où bon nombre de routes ont été rendues impraticables. C’est le cas pour la Rn6 où la destruction d’une buse a provoqué de sérieux dégâts sur une portion de cette route nationale qui relie le nord. Le pont qui relie Sambava et Vohémar a également été endommagé. La situation est donc dans le rouge que le ministre des Travaux publics a annoncé la nécessité de le remplacer par un pont Bailey.

La gent féminine

Publié le jeudi, 09 mars 2017

L’Organisation des Nations unies (Onu) consacre la date du 8 mars pour une « Journée internationale de la femme ». Journée où dirigeants politiques,  Société civile, formations politiques,  organisations syndicales, communautés de base et chaque citoyen du monde entier sont conviés à réfléchir sur les conditions dans lesquelles les femmes évoluent pour y apporter les solutions adéquates.

La Une du 10 mars 2017

Publié le jeudi, 09 mars 2017

A bout portant du 10 mars 2017

Publié le jeudi, 09 mars 2017

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Désormais libre pour la bataille municipale !
  • Loi sur la communication médiatisée - Le Conseil du Gouvernement adopte l'avant-projet de loi sans amendements
  • Face aux enjeux électoraux - Le bateau TIM fait eau de toutes parts
  • Fin de mandat à la Mairie - 18 bourdes de Lalao Ravalomanana dévoilées
  • Football- Fédération nationale - Nicolas Dupuis à la tête de la direction technique
  • Remarques mal placées sur l’âge - Marc Ravalomanana raillé par ses propres partisans
  • Problème de distribution d’eau à Ambatokary - Le calvaire des habitants
  • Forum des investisseurs - Madagascar mise sur l’écotourisme
  • Parti HVM - Un déclin très…rapide !
  • Réforme de la représentation de Madagascar à l'extérieur - Des diplomates « gracieusement » payés s'y opposent

Recherche par date

« September 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Editorial

  • Quelle chance !
    Coup de théâtre ! Ravalomanana Marc n’est pas candidat. Finalement, il décline l’offre des caciques du parti (TIM) et celle du RMDM (plate-forme de l’opposition) qui voulaient le propulser au starting-block à l’élection communale à Antananarivo prévue ce 27 novembre 2019. Le suspens aura duré jusqu’à la dernière minute, au son de cloche de la clôture. En fait, Ravalomanana mit à sa place un jeune de trente-trois ans, Ny Riana Tahiry Randriamasinoro, administrateur civil de son état et secrétaire général de la mairie en cours. Un illustre totalement inconnu du bataillon ! Apparemment, Ravalo a omis de consulter l’état-major du parti, entre autres les députés. Il les a mis devant le fait accompli.  

A bout portant

AutoDiff