Après une lettre de recommandation de la  Fédération internationale de football (FIFA) concernant les résultats des élections des instances régionales et au niveau des sections, les dirigeants de la Fédération malagasy de football (FMF) ont donné leur version, hier.  Doda Andriamiasasoa président par intérim de la FMF a tenu  une conférence de presse, hier, dans le siège de la fédération à Isoraka. Le patron de la maison du football reste ferme sur sa décision d’après le passage des émissaires de la FIFA et de la CAF (Confédération africaine de football)  dans le pays. 

Publié dans Sport

Au début de cette semaine, les limiers du commissariat du 4e  Arrondissement ont interpellé six individus    incriminés pour cambriolage. Les faits les plus récents remontent tôt le matin du 10 avril. Trois de ces bandits étaient sur le point de cambrioler une  maison dans le quartier de Manarintsoa-centre lorsque le fokonolona les a surpris. Une fois qu’ils ont neutralisé les trois larrons,  les riverains, très en colère,  ont voulu brûler leurs visages avec de l’acide. Heureusement pour ces bandits, des éléments dudit commissariat étaient arrivés à temps ! Ce qui a permis de sauver l’existence  aux trois suspects.

Publié dans Société

Promouvoir des études scientifiques sur des extraits ou des plantes médicinales et aromatiques. Le groupement d’intérêt public « Cyclotron Réunion Océan Indien » ou CYROI se met aux côtés du Centre de recherche appliquée en médecine alternative naturelle et traditionnelle (CRAMANT) du groupe JCR (Jean Claude Ratsimivony) pour atteindre cet objectif. Une convention de partenariat y afférent a été récemment signée à La Réunion, entre les responsables des deux parties.

Publié dans Société

Hafaliana tsy roa aman-tany ny an'ny mpino katolika, indrindra ny ao amin'ny diosezin'i Farafangana. Tanteraka soa aman-tsara omaly ny fametrahana tamin'ny fomba ofisialy araka ny fombam-pivavahana katolika an'i Monseinera Gaetano Di Pierro,  Eveka hiahy ny diosezin'i Farafangana.
Teraka  tamin'ny 01 desambra  1948 tany Orta Nova any Italy izy. Taorian'ny dingana rehetra narahany hahatonga azy eo amin'ny laharan'ny pretra dia nirahin'ny lehiben'ny fikambanana nisy azy (Pères Déhoniens) hiasa eto Madagasikara,  tamin'ny 03 oktobra 1975 izy. Folo taona taorian'izay dia nofidian'ny lehibeny hitantanana ny fikambanana tany Imerimandroso (Ambatondrazaka) izy.

Publié dans Malagasy
jeudi, 12 avril 2018

L'étau se…

L'étau se resserre. Ne supportant point la moindre humiliation, pas plus que l'ombre de l'échec et imbus de la volonté de se maintenir à jamais au pouvoir, les hommes du régime se préparent activement à réprimer tous les éléments gênants ou encombrants de l'opposition. Disposés à tout, les tenants du régime, aux cravates bleues, s'apprêtent à écraser les leaders politiques susceptibles de mettre les bâtons dans les roues de la caravane, surtout de barrer la route pour la « nouvelle victoire ». Ainsi, futurs candidats potentiels et élus non HVM font les frais d'une machiavélique trame.

Publié dans Editorial

Le nouveau service financier numérique dans le domaine de l’inclusion financière. Orange Money associé à la Première Agence de Microfinance (Paf) de Madagascar lance le service « M-Kajy ». Il s’agit d’un service accessible via le téléphone portable créé spécialement pour déposer, retirer, transférer de l’argent. Les personnes disposant le compte  Orange Money peut effectuer des épargnes et du prêt.  Un abonné dispose la possibilité d’emprunter une somme allant de 5 000 à 300 000 Ariary.

Publié dans Economie

Le secrétaire général de la Commune urbaine d'Antananarivo, Heriniaina Razafimahefa, a mis en garde contre les agissements des escrocs dans certains quartiers de la grande ville. Des personnes mal intentionnées collectent illégalement de l'argent auprès des marchands au nom et à la place des autorités municipales. Ils mettent des pressions sous forme de chantage sur leurs victimes. Les quartiers de Mahamasina, Anosy, Analakely et Ambohijatovo sont leurs principaux terrains de chasse de prédilection les jours du marché.

Publié dans Politique

Après la sortie, au sens propre du terme, des parlementaires TIM et MAPAR du Palais de Tsimbazaza pour dénoncer les lois électorales auprès de la Haute Cour constitutionnelle (HCC),  les pompiers de service du Gouvernement tentent d'occuper le devant de la scène. Hier et avant-hier, un député et un ministre ont fait entendre leur voix pour expliquer les avantages de ces lois électorales dont l'adoption à Tsimbazaza reste encore gravée dans les mémoires des observateurs. Force est d'admettre pourtant que ces « hommes du feu » du HVM, dans leur explication, font fi des grands points de discorde qui permettront aux gens du pouvoir de détourner les voies des urnes en leur faveur et de mettre à leurs services l'administration en général.

Publié dans Politique
jeudi, 12 avril 2018

la une du 13 avril 2018

Publié dans La Une

Fil infos

  • Privation de discours à Vohipeno - La colère très mal placée de Hery Rajaonarimampianina
  • Déplacements de Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina - Le régime aux abois
  • Manifestations publiques interdites - Les catholiques font de la résistance
  • Régime Hvm - S’expliquer pour mieux couler !
  • Rencontre avec les Tananariviens - Manifestation des députés Tim -Mapar maintenue
  • Ramena – Antsiranana II - Abus de pouvoir d’un ancien maire
  • Conjoncture politique - Prédiction d’une semaine… « révolutionnaire » !
  • Ihanta Randriamandranto - « Non à l’anarchie, remettons de la discipline »
  • Rapport des députés du TIM et du MAPAR - Rendez-vous avec les Tananariviens ce samedi à l’Hôtel de ville
  • De Mahajanga à Vohipeno - Week-end noir de Hery Rajaonarimampianina

La Une

Recherche par date

« April 2018 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

Editorial

  • Le mensonge d’Etat
    Richard Yung, sénateur français de « la république en marche », de passage au pays, déclarait à l’issue d’une interview qu’il avait accordée à un quotidien de la place que « la France n’a pas de candidat ». Une déclaration qui laissait évasifs et perplexes les analystes des relations existant entre la France et l’Afrique les cinquante dernières années. Certains même la qualifient de dilatoire. En fait, Mr Yung corrobore ce que le nouveau locataire de l’Elysée, Emmanuel Macron, annonçait devant les étudiants burkinabé à Ouagadougou le 28 novembre 2017 selon lequel « qu’il n’y avait pas de politique africaine de la France ».

A bout portant

AutoDiff