L’équipe double championne de Madagascar fait définitivement une croix sur la compétition africaine de cette saison 2019-2020. La victoire de 2 buts à 0 à domicile n’a pas suffi pour se qualifier dans la phase de groupe, après les barrages de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF). En effet, malgré l’avantage lors du match Aller, les Malagasy n’ont pas su  le garder. Les hommes de Titi Rasoanaivo ont débarqué à Berkane Maroc dans l’espoir d’aller plus loin et de rompre cette série maudite qui empêche le football malagasy d’aller au-delà des 16èmes de finale, une étape que la CNaPS Sport a déjà atteinte.

Publié dans Sport

« Nous ne sommes plus que trois dans le groupe et il n'est plus  possible de continuer. Sur ce, le groupe Mahaleo  n'existe plus », avance Bekoto durant une interview accordée, hier, à une station radio privée de la Capitale. La disparition subite des deux piliers incontestables de ce groupe emblématique de Madagascar, Dadah et Fafah, a bouleversé la vie du groupe Mahaleo. Ainsi, les trois membres restants ont décidé de mettre fin à leur aventure. D'ailleurs, lors du décès de Fafah, Bekoto a déjà avancé que personne ne peut remplacer sa voix.  « Par conséquent, personne ne peut plus utiliser ce nom dans un spectacle ou concert, dans le cas contraire, untel sera considéré comme un escroc », continue-t-il. Pourtant, les œuvres du groupe resteront toujours un  grand souvenir pour les fans, public et artistes.

Publié dans Société

Fruit du partenariat public- privé (3P). La société HITA (Huilerie industrielle de Tamatave) vient d’octroyer 5300 kits scolaires pour les élèves inscrits auprès des Ecoles primaires publiques (EPP) dans la Circonscription scolaire (CISCO) de Toamasina. Chaque kit comprend un cartable contenant une trousse, une ardoise, des cahiers, un crayon en bois, une boîte de crayons de couleur ainsi qu’une éponge. « L’octroi de ces kits arrive au bon moment, avec la rentrée scolaire. Personnellement, j’en suis ravie puisque je n’ai pas encore pu acheter toutes les fournitures pour mes 2 enfants.

Publié dans Société
lundi, 04 novembre 2019

Naina, l’homme qu’il faut

Jour-J de la campagne électorale pour les élections des communales et des municipales qui auront lieu le 27 novembre 2019. D’emblée, il y a lieu de préciser que même si elles se passeront le même jour, dans le même bureau de vote, les communales et les municipales sont deux scrutins distincts. Nous nous focalisons souvent sur l’élection du maire et on a tendance à omettre celle du conseil municipal. Deux urnes différentes, deux isoloirs séparés et par extension, deux responsabilités différentes. Si le cabinet du maire est l’organe exécutif, le conseil municipal en est l’organe délibératif. Les deux sont appelés à travailler dans une parfaite synergie et cela dans l’intérêt général de la ville et de ses habitants.

 

Publié dans Editorial

Cela fait maintenant dix ans que Costa Croisières accoste les côtes de Madagascar. L’office régional du tourisme de Nosy Be a d’ailleurs annoncé vendredi dernier l’arrivée du navire « Costa Mediterranea » à Madagascar. Selon son itinéraire, le bateau saute d’île en île pendant quinze jours dans l’océan Indien. Ils partent de Port Louis à Maurice, visite Mahé au Seychelles pendant trois jours, reste une journée à Nosy Be Hell ville et à Toamasina, se séjourne ensuite durant deux jours à Saint Denis à La Réunion et revient à Port Louis. Pour cette saison, notre Grande île accueille le navire le 1ernovembre jusqu’au 6 mars 2020 et ce, deux fois par semaine.

 

Publié dans Economie

Une décision ou une action équivaut une critique ! Tel semble être le credo de certains  opposants farouches au régime actuel. Le moindre fait et geste du Président Andry Rajoelina est minutieusement scruté par ses détracteurs qui ne tarissent pas d’imaginations pour lancer une nouvelle polémique. La dernière polémique en date est liée à sa récente visite à la prison d’Antanimora et durant laquelle il a accordé une grâce présidentielle à effet immédiat en faveur de 6 détenus. Certains critiques n’hésitent pas à affirmer que le Chef de l’Etat méprise les lois et la Justice en général. Il faut pourtant rappeler que dans toutes ses prises de décision, le Président a toujours fait en sorte de respecter les lois en vigueur.

 

Publié dans Politique

Après le député Fidèle Razarapiera qui, dès le lendemain de l’annonce du candidat du Tiako i Madagasikara avait émis de vives critiques, voilà que d’autres ténors de ce parti se sont montrés pour affirmer leur soutien au candidat du Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina à l’élection communale du 27 novembre prochain. Hier, Olivier Donat Andriamahefamparany, ancien Secrétaire général du TIM, Mamy Rajaonson et Felix Andriamandimbisoa, respectivement anciens députés du TIM dans le troisième et le quatrième Arrondissements de la Capitale lors de la dernière législature, regroupés au sein de l’association « Cercle de réflexion pour l’éveil, l’espoir et la renaissance » (CREER) ainsi que Frédéric Rabesahala du parti Fanorolahy, sont sortis de leur mutisme pour annoncer de manière officielle leur soutien sans conditions au porte- fanion des Orange dans la course à la municipalité d’Antananarivo, à Andrainarivo.

 

Publié dans Politique

Paradoxalement en effet, on observe que d'une part, les fakenews se propagent à une vitesse grand V à Madagascar, alors que de l'autre côté, la population malagasy reste imperméable aux mises en garde qui leur sont adressées face à des arnaques mêmes cousues de fil blanc.

 

Publié dans Politique
lundi, 04 novembre 2019

LA UNE DU 05 NOVEMBRE 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Lalao Ravalomanana et Riana R. - L’heure de rendre des comptes !
  • Menace du TIM - Un pansement sur une jambe de bois
  • Vote historique - Tana élit un maire pro-régime pour la première fois !
  • Restitution des îles malagasy l'océan Indien - L'Etat lance la mobilisation nationale
  • Confrontation de listes électorales - Le TIM se trompe de porte
  • Ambovombe Androy - Un candidat attaque la CENI
  • Haute Cour de Justice - Dix dossiers transmis à l’Assemblée nationale
  • Assainissement de la liste électorale - Une affaire de tout un chacun
  • Tension politique et santé publique - Mialy Rajoelina apporte fraîcheur et assurance
  • Parti HVM - Plus de raison d'être

Recherche par date

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Quid de la souveraineté nationale
    Rajoelina Andry Nirina consulte. Le Gouvernement relance et mobilise. Et pour cause, la souveraineté nationale piétinée. A l’approche du 40ème anniversaire de la résolution 34/91 de l’assemblée générale des Nations Unies du 12 décembre 1979 donnant gain de cause à l’Etat malagasy sur la question des Iles Eparses (Les Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India, Europa et Tromelin), le pays s’apprête à faire valoir son droit. A travers cette historique résolution, l’ONU reconnait la souveraineté de Madagasikara sur ces « perles » de l’océan Indien et recommande à la France d’entamer le dialogue avec l’Etat malagasy en vue de la rétrocession.   Quarante ans après, rien ne bouge ! Les bases d’un vrai et authentique dialogue n’ont même pas  été jetées. La France évite et crée des manœuvres dilatoires. Bref, elle se moque indifféremment.Le Gouvernement malagasy en place, dans son droit les plus légitimes, relance « l’affaire ». Selon le porte-parole Lalatiana Rakotondrazafy, ministre…

A bout portant

AutoDiff