Comme promis, le soleil était au rendez-vous, hier, lors des championnats en bassin de 25m au collège Saint-Gabriel à Mahajanga. La première journée des championnats de Madagascar battait son plein avec les longues distances : 200m nage libre, 400m quatre nages et 800m nage libre toutes catégories. Pas moins de 288 nageurs issus de 16 clubs des 5 ligues y ont répondu présent. Bezanozano club Natation (BCN) et le club  SFX Haute Matsiatra ont disputé leurs premières compétitions officielles.

Publié dans Sport

Un homme prétendant être agent pénitentiaire a été placé sous mandat de dépôt pour une affaire de détournement de mineure et d’imposture. C’est ce qu’a ressorti de son long déferrement qui s’est poursuivi jusque dans le milieu de la nuit à Anosy, hier. En revanche, sa compagne supposée, une adolescente de 16 ans, a été placée sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête sur cette affaire. Cette dernière est  soupçonnée de complicité mais son âge ainsi que son cas méritent  encore d’être étudiés avec prudence, côté Justice.

Publié dans Société

Sur les 24 personnes supposées être atteintes du coronavirus et qui ont été mises en quarantaine au Centre hospitalier universitaire  (CHU) d’Anosiala depuis le 25  janvier, seules trois d’entre elles s’y trouvaient encore hier. Deux parmi ces patients sont des passagers étrangers accueillis auprès dudit établissement sanitaire le 13 février dernier. Leur date de sortie est prévue pour dimanche prochain. Et le dernier entrant, datant du jeudi dernier, est l’étudiant malagasy en provenance de Chine. En suivant les procédures médicales, il pourra intégrer sa communauté après avoir passé 14 jours dans la salle d’observation. La semaine dernière, l’hôpital d’Anosiala enregistrait encore 12 patients dont la moitié est composée de ressortissant chinois. Après avoir rempli toutes les conditions sanitaires, les 6 étrangers et 4 citoyens malagasy ont rejoint leur famille respective cette semaine.

Publié dans Société

Des actions en continu. Concentré sur la vulgarisation des énergies renouvelables dans la Grande île, ENELEC Madagascar, du groupe Filatex, a installé une vingtaine de lampadaires solaires sur le village touristique de Mahajanga, après en avoir fait de même dans les grandes villes d’Antsiranana et de Morondava. « Ces nouvelles installations résultent d’une collaboration étroite avec la ville de Mahajanga. Avec un éclairage plus vert et moins dépensier en coût, nous souhaitons surtout contribuer à l’amélioration des infrastructures au sein de la ville. Il ne faut pas oublier que la cité des fleurs figure parmi les destinations les plus prisées des vacanciers. Fonctionnant à l’énergie solaire, ces éclairages permettront surtout à la Commune de faire des économies sur leurs factures d’énergie », s’enthousiasme une responsable au niveau de l’entreprise, lors de l’inauguration de ces infrastructures, hier dans la ville de Mahajanga.

Publié dans Société
vendredi, 28 février 2020

Champion en tout !

Lors du 33ème Sommet de l'Union africaine à Addis-Abeba (Ethiopie), le président de la BAD, Dr Akinwumi Adesina, annonça publiquement sur la tribune que Madagascar a été nommé « champion de la lutte contre la malnutrition ». Et cela, en raison d'un programme bien défini relatif aux luttes contre la malnutrition inscrit dans le Plan Emergence de Madagasikara (PEM). Evidemment, les Chefs d'Etat et de Gouvernement présents ont reçu la nouvelle avec enthousiasme et tenaient à féliciter le jeune Président de Madagasikara Rajoelina Andry Nirina. Mais le Président malagasy, en adressant un vif remerciement à l'endroit de la BAD de cette marque de reconnaissance, fit savoir qu'il ne veut pas se contenter ni se limiter uniquement à ce palmarès, il vise aussi et surtout à devenir « champion dans tous les domaines ».

Publié dans Editorial

Après son mandat de huit ans à la présidence du Groupement des entreprises de Madagascar (GEM), Noro Andriamamonjisoa a trouvé son successeur. Lors du Conseil exécutif qui s’est tenu hier au Novotel, Alarobia, l’ancien vice-président Thierry Rajaona est élu cinquième président  du groupement. « On m’a nommé pour prendre le relais. C’est avec humilité que j’entame ce mandat de deux ans renouvelables. Je suis le directeur de FTHM Consulting et membre du Conseil d’administration de SIPEM Madagascar. Dorénavant, je porte la voix des 1 700 entreprises membres du GEM », déclare Thierry Rajaona, le président fraichement nommé, devant la presse. 

Publié dans Economie

Une députée est accusée de favoritisme dans l'octroi de marchés publics dans le cadre de l'utilisation des fonds alloués au Comité local de développement, pour en retirer des intérêts personnels. En clair, de 2017 à 2019, les marchés en question auraient été attribués à une entreprise appartenant à cette élue dans un District de la partie Sud du pays. La procédure de passation de marché n'aurait pas été respectée. Les marchés auraient été attribués sans aucun appel d'offres et la publicité légale nécessaire à la passation du marché a été réduite. Le principe de libre concurrence ainsi que la liberté d'accès et d'égalité des candidats dans les marchés publics et les délégations de service public auraient été bafoués. Les décaissements des fonds pour ces entreprises auraient été signés par le député, en tant que président du Comité local de développement.

Publié dans Politique

Une déclaration de soutien sans détour ! Tel fut notamment le message clé envoyé par le nouvel ambassadeur de la Turquie à Madagascar, Nuri Kaya Bakkalbasi, au cours d'une visite de courtoisie, hier, au Palais de Mahazoarivo. Reçu par le Premier ministre, Christian Ntsay, le diplomate turque a fait part de la volonté de son gouvernement à contribuer à la réalisation des projets issus du Plan Emergence. Une contribution qui se concrétisera surtout dans la construction d'infrastructures et au développement du tourisme. 

Publié dans Politique
vendredi, 28 février 2020

LA UNE DU 29 fevrier 2020

Publié dans La Une

Fil infos

  • Gouvernement Ntsay - Aucun remaniement à l’ordre du jour !
  • Reconfinement d’Analamanga - Une décision à ne pas prendre à la légère
  • Campagne de vanille - Pressing des certains opérateurs
  • Route nationale secondaire 34 - Un pont métallique réhabilité par la direction régionale
  • Aéroport d’Ivato - Arrivée de 14 tonnes d’équipements sanitaires en provenance de Chine
  • Malagasy bloqués à l’étranger - Reste 700 ressortissants à rapatrier
  • Iles Eparses - Le rapport de connexité avec l’État malgache
  • Lutte contre la propagation du coronavirus - Des mesures draconiennes pour Analamanga
  • Manque de transparence - Précision du ministre des Finances
  • Retour au confinement - L’heure de se montrer tous responsables !

La Une

Recherche par date

« February 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  

Editorial

  • Effets délétères
    Les rafales de balles réelles du Covid-19 frappent de plein fouet le pays. Elles atteignent malheureusement des cibles stratégiques. L’ennemi  gagne du terrain. La Grande île est en guerre ! L’état-major de guerre change de tactique et opte décidément pour la manière forte. Devant la gravité de la situation au front, le chef de guerre donne l’ordre de déployer l’artillerie lourde. La bataille est difficile. En cause, deux mobiles majeurs. Un d’abord, dans le camp adverse, on a affaire à un redoutable ennemi dont la force principale réside sur le fait qu’il est « invisible ». Deux, le commandant en chef des Armées se confronte à un problème quelque peu complexe en raison de l’atmosphère d’indiscipline qui règne dans les rangs des guerriers. Les « simples soldats » vont en ordre dispersé. Leurs chefs sur terrain ont du mal à les mettre au pas. Ainsi, l’ennemi jouit l’avantage dû à son invisibilité mais le bordel du…

A bout portant

AutoDiff