Politique

  Une délibération difficile pour les juges d’Ambohidahy. Malgré tout, la Haute Cour Constitutionnelle a finalement publié sa décision suite à la requête aux fins de déchéance déposée par les 73 députés ainsi que quelques particuliers. Une décision qui est davantage perçu comme à caractère politique que juridique. De prime abord, la HCC estime que les requêtes sont déclarées recevables et que « la non mise en place de la Haute Cour de Justice (HCJ) est constatée ».  Dans l’article 3 de sa décision, la HCC indique que « dans les cinq (05) jours suivant la présente Décision, le Président de…
« L’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM) est désormais mis sur les rails ». Les travaux du premier forum international initié par cette plateforme créée par Andry Rajoelina ont pris fin hier. La salle de conférence du Carlton d’Anosy a abrité la cérémonie de clôture, sous la présidence de ce dernier, président de l’IEM. Les deux derniers jours, intenses en réflexion et riches en idées, « ont permis d’instaurer les grandes lignes du TGV ou  Travaux  à Grande Vitesse avec l’IEM. Madagascar est désormais sur les rails », commente Andry Rajoelina dans son discours de clôture.
Encore des millions d’ariary à dépenser ? Malgré la série de bourdes, suivie d’humiliations, commise par les membres du régime HVM, les hommes en cravate bleue persistent dans leur erreur. Ainsi, dans un rassemblement prévu par les parlementaires pro – régime ce samedi au coliseum d’Antsonjombe pour un présumé « rapport à la population », il est certain que l’argent coulera encore à flot. D’autant plus que l’annonce publicitaire sur le sujet évoquait la venue de plus d’un millier de maires. Il n’est plus à rappeler que lors d’autres évènements – même le traditionnel défilé militaire du 26 juin à Mahamasina – le…
Les travaux du premier forum international de l'Initiative pour l'Emergence de Madagascar (IEM) ont débuté hier. En tant que président de cette plateforme IEM, c'est à  Andry Rajoelina que  revient l'honneur d'ouvrir cette rencontre. Dans son discours d'ouverture de cette rencontre destinée à formuler des réponses concertées et concrètes pour le développement de Madagascar, l'ex-président de la Transition a dressé un tableau « sombre » de la situation actuelle dans le pays tout en adressant un discours optimiste.
Tout le monde s’attendait au pire suite à l’inculpation de Hery Rasoamaromaka d’atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat. Le secrétaire national du MAPAR/TGV a été auditionné au service des affaires criminelles et spéciales, sis au Toby Ratsimandrava, hier concernant cette plainte déposée le 24 avril et celle faite contre lui par le sénateur Olivier Rakotovazaha pour violences et voies de fait ainsi que menace verbale. Après un face-à-face de plus de deux tours d’horloge, Hery Rasoamaromaka a été autorisé à rentrez chez lui. Une bonne nouvelle accueillie dans la liesse par les manifestants de la place du 13 mai…
Comment rattraper le retard accumulé par Madagascar en termes de développement ? Si la question intéresse nombre de Malgaches, il est parfois difficile de s’y retrouver. L’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM) a donc décidé de regrouper des experts  nationaux et internationaux. Ce jeudi et ce vendredi se tient au Carlton Anosy, le Premier forum international. L’ancien président Andry Rajoelina est à l’initiative de ce rendez-vous. « L’avenir de Madagascar nous rassemble ici maintenant. Je pense que le peuple malgache mérite un avenir meilleur. Tout au long des deux jours que nous allons passer ensemble, les axes tracés pourront éclairer le chemin vers…
Le sort de l'écologiste Raleva est fixé.  La Cour d'appel de Fianarantsoa a décidé de maintenir la condamnation à deux ans de prison avec sursis contre ce militant pour avoir contesté la légalité des activités d'une compagnie minière chinoise d'extraction d'or. Amnesty International qui suit l'affaire depuis son commencement a réagi hier. Cette organisation s'est prononcée par le biais de son directeur du Bureau pour l'Afrique australe Deprose Muchena, qui a déclaré : « En maintenant le chef d'accusation ridicule d'“usurpation de titre” contre Raleva, le tribunal a confirmé nos pires craintes : à Madagascar le prix à payer pour…

Fil infos

  • Permis biométrique - Mahafaly Olivier doit répondre de l’arnaque du siècle
  • Calendrier électoral - Le Premier ministre entretient le flou
  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »

Editorial

  • Problème d'éthique !
    En 15 +2 jours de la nomination du Premier ministre de consensus (PMC), la situation politique malagasy n'a rien évolué. Nommé le 4 juin 2018, Ntsay Christian n'est pas encore sorti de l'auberge. En dix jours d'existence, le Gouvernement tente, tant bien que mal, de démarrer.Sur la Place du 13 mai, la tension ne baisse pas.

A bout portant

AutoDiff