Politique

L’astuce est simple mais d’une efficacité diabolique, du moins auprès de ceux qui ne connaissent pas suffisamment Mediapart. Il s’agit dans un premier temps de publier un article sur le célèbre site d’actualité français, au titre des abonnés de celui-ci. Partager ensuite le lien sur les réseaux sociaux en l’accompagnant d’un court commentaire d’introduction pour la faire passer pour un article de l’équipe de Mediapart même. De nombreux comptes « fake » prennent ensuite le relai, les uns pour jouer les scandalisés, les autres pour enfoncer le clou en corroborant les informations publiées par des témoignages fabriqués de toutes pièces. Certains autres enfin…
Le Président de la République Andry Rajoelina a décidé d’envoyer la Cour des comptes et l’Inspection générale de l’Etat au niveau de la compagnie nationale de distribution d’eau et d’électricité, dans le cadre d’une politique d’assainissement et de redressement de cette société. La décision fait partie des annonces phares annoncées, hier, lors du premier Conseil  des ministres depuis la  formation du troisième  Gouvernement Ntsay Christian. Le Chef de l’Etat a dit que « La JIRAMA doit être gérée comme une entreprise privée à partir de maintenant ». Dans ce sens, un « audit organisationnel et financier devra avoir lieu ». Mené par un cabinet et avec la Cour des comptes…
« Nous n’acceptons pas la cession de notre marché. Nous n’acceptons pas la construction de box marchands sur un canal d’évacuation ». Telles ont été notamment les inscriptions aperçues sur les banderoles déployées par des marchands, hier au marché d’Andravoahangy. Les commerçants attirent l’attention des responsables par rapport à la construction de pavillons dans leur marché. Des infrastructures qui seraient construites  sur le canal d’évacuation d’eaux de ce marché. Les marchands installés sur les emplacements de ces nouveaux pavillons ont tout simplement été dégagés, sans autre forme de procès, selon toujours ces marchands. Le manque  de transparence des dirigeants au sein du marché est mis à l’index. Installés sur ces…

Pds ou pas 

Publié le mercredi, 07 août 2019
Le mandat respectif des maires des Communes urbaines et rurales prend fin. En fait, élus  en 2015 pour une mandature de cinq ans, la durée d’exercice de leurs fonctions arrive à son terme au mois de septembre. L’organe chargé d’organiser et de gérer les élections à Madagascar, la CENI, a déjà pris les dispositions qui conviennent. Une date a été proposée pour le mois d’octobre prochain. Mais pour des raisons d’ordre général dont le détail relève de la compétence exclusive du pouvoir central, l’Exécutif décida de prolonger le mandat des maires en exercice. D’emblée, la décision déclencha des fantasmes et…
La décision concernant la date de la tenue des élections communales et municipales sera tranchée sous peu. L’annonce a été faite hier par le Président de la République, Andry Rajoelina. Et ce, au cours d’une interview, en marge de la cérémonie de prestation de serment du nouveau directeur général du Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO), en la salle d’audience de la Cour suprême à Anosy. Selon le calendrier proposé initialement par la CENI, les prochaines élections communales et municipales devaient avoir lieu le 28 octobre 2019.  Une date que le Gouvernement a décidé de ne pas retenir. A entendre le Président…
Un ATR72-500 de la compagnie nationale Air Madagascar à destination de l’île de la Réunion a dû retourner à l’aéroport d’Ivato lundi. Après 35 minutes de vol, le pilote s’est résolu à faire demi-tour suite à un problème détecté au niveau du moteur. Bien qu’il ne soit obligé d’effectuer cette manœuvre, il l’a tout de même fait par prudence.  « Le pilote était certainement en mesure de continuer son vol jusqu’à destination et d’y faire les réparations nécessaires si besoin. Mais il n’a pas tort également de revenir à Ivato », rassure un ancien pilote. Après quelques réglages, l’aéronef est…
Une semaine après la chute dramatique et mortelle de la passagère d’un Piper, la jeune Britannique d’une vingtaine d’années répondant au nom d’Alana Cutland, son corps a été finalement retrouvé dans la Commune de Mahadrodroka dans le District d’Analalava, hier matin. C’étaient les gendarmes de l’opération de recherche et des membres du fokonolona, qui ont fait la découverte. Le cadavre de la jeune femme est déjà assez abimé, d’après une source. Notons qu’elle a chuté dans une zone boisée et se trouve sur une hauteur, d’où la difficulté des recherches. La source avance également que le corps retrouvé et veillé à bord d’un camion depuis hier sera récupéré…

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff