Politique

Le potentiel aurifère de Madagascar est de 100 tonnes d'or par an. Ces données sont issues des travaux et des archives du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) de France, qui ont officiellement été remis à Madagascar, vendredi dernier, au Museum national d'histoire naturelle - Galérie de minéralogie et de géologie à Paris, en présence notamment du Président  de la République malagasy Andry Rajoelina, actuellement en séjour dans la Capitale française pour une visite d'Etat. Lors de la cérémonie, le ministre malagasy des Mines et des Ressources stratégiques, Fidiniavo Ravokatra et la présidente directrice générale du BRGM, Michèle Rousseau…
La vingtaine d'anciens ministres candidats à un siège de député a connu des fortunes diverses. Irma Naharimamy ministre de la Population sous l'actuel Gouvernement de Christian Ntsay, qui avait démissionné pour se porter candidate à Toamasina I est bien partie pour l'emporter. Même cas pour Volahaingo Marie Thérèse, ministre de l'Education nationale démissionnaire, à Bealanana. Ces anciens ministres, porte-étendards de l'Isika rehetra miaraka amin'ny Prezida Andry Rajoelina devraient être suivis par d'autres ex-membres du Gouvernement présentés par les Orange.    
Réagissant à l'actualité brûlante du moment, marquée notamment par contestations électorales dans quelques Districts du pays, le Premier ministre Christian Ntsay a tapé du poing  sur la table. Alors que les résultats provisoires officiels ne sont pas encore connus, des contestations pointent déjà le bout de leur nez. Pour ne citer que les cas de Maroantsetra et de Bealanana où des candidats ont organisé des manifestations pour contester des « irrégularités » durant le scrutin.
D’une part, il est avéré actuellement que la procédure de mise en place de cette Chambre haute a été entachée de vice de forme et d’autre part, depuis le 13 février, elle n’intervient plus dans la procédure législative. De là à dire que le Sénat ne sert plus à rien et peut être considéré comme caduc, il n’y a qu’un pas.Dans sa décision n°10-HCC/D du 25 mai 2019 en effet, la HCC avait soulevé que  l’article 7 de la loi 2015-007 fixant les règles relatives au fonctionnement du Sénat ainsi qu’aux modalités d’élection et de désignation des sénateurs de Madagascar…
Commission mixte et dead-line. Pour la première fois, la France et Madagascar parlent d’une même voix concernant leurs différends sur les îles éparses. Les Présidents Emmanuel Macron et Andry Rajoelina ont annoncé à la conférence de presse commune à l’issue de leur entrevue de 45 minutes mercredi qu’ils sont tombés d’accord sur deux points quant au traitement de ce dossier épineux concernant les cinq îles autour de Madagascar. Il s’agit entre autres de la mise en place d’une commission mixte pour étudier l’affaire et de proposer les solutions d’un côté et la date limite de l’annonce des résultats de ses travaux avant…
Un scénario récurrent. Le résultat des votes n’est pas encore connu.  Pourtant des contestations pointent déjà le bout de leur nez. Les candidats donnés perdants par les tendances provisoires rendues publiques par la Commission électorale nationale indépendante commencent déjà à élever leurs voix. A Maroantsetra, les partisans d’un candidat soupçonné d’être impliqué dans des affaires d’exportation illicite de bois précieux sont descendus dans la rue pour contester les résultats des législatives dans ce District de la Région d’Analanjirofo. Des contestations qui sont intervenues moins de 12 heures seulement après la clôture des bureaux de vote et alors que les résultats provisoires officiels ne…
Le Président Andry Rajoelina effectue sa troisième visite officielle depuis son accession à la magistrature suprême. C'est en France que le plus jeune président africain réalisera sa première visite hors du continent africain après avoir été invité à l'île Maurice dans le cadre de la célébration de l'indépendance de cette île de l'océan Indien et au Sénégal pour honorer l'investiture du Président Macky Sall et la fête de l'indépendance du pays. Trois invitations officielles reçues en moins de six mois, c'est désormais prouvé que la Nation malagasy en général a une estime certaine auprès des pays étrangers. Invité par le…

Fil infos

  • Rencontre Rajoelina et pétroliers - Prochains rounds ce jour et demain
  • Infrastructures pétrolières - Sécurité à renforcer
  • Mariage forcé d’une Malagasy en Chine - Une mère et sa fille devant le Parquet
  • Paysage politique malagasy - Disparition des grands partis d’antan
  • Résultats provisoires des législatives - Les « Orange » largement en tête
  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !

Editorial

  • Diplomatie réactivée
    Madagasikara refait surface. Le pays se relève et retrouve lentement mais sûrement sa place sur la scène internationale, dans le concert des Nations libres et souveraines. Moribonde voire même éteinte, la Relation extérieure de la Grande île est désormais revigorée. En soixante ans d'indépendance, la diplomatie malagasy connut des hauts et des bas. Malmenée par les mésaventures des régimes successifs, elle galérait  jusqu'à perdre le cap !  

A bout portant

AutoDiff