Politique

Les controverses liées à l’épidémie de peste exposent l’équipe du ministère de la Santé publique (MinSan) à des critiques virulentes. Le ministre Mamy Lalatiana Andriamanarivo en particulier est visé. Des politiciens, comme Sarah Rabearisoa, présidente nationale du Parti libéral démocrate, réclament même sa démission pour cause d’incompétence.Le grand clinicien pédiatrique doit partir car sa place est ailleurs, dit-on. Dès le début, les manières de gérer la maladie, certes, ont généré tant de reproches. L’avènement d’une épidémie pareille réactualise les débats sur la nécessité de faire fonctionner les Services des activités de médecine d’urgence (Samu). Ceux-ci relèvent des compétences gouvernementales. Pourtant,…

Sénat - Honoré Rakotomanana sur le fil du rasoir

Publié le mardi, 24 octobre 2017
Annoncée pour hier, l’élection du vice-président du Sénat pour le compte de l’ancienne province de Mahajanga, en remplacement de l’actuel président de la Confédération africaine de football, Ahmad démissionnaire, n’a finalement pas eu lieu. L’on ne sait pas si l’élection a été reportée ou tout simplement annulée et aucun nom de candidat potentiel n’a filtré, du moins jusqu’à hier en début d’après-midi.

Kidnapping - Des victimes s'exilent

Publié le mardi, 24 octobre 2017
Nahid Meralli Balou, libéré lundi après 17 jours de captivité, emboîtera-t-il les pas des autres kidnappés en décidant de quitter Madagascar ? Traumatisés, choqués et scandalisés ! C'est ce qu'on peut qualifier des cas  des victimes d'enlèvement au pays, la plupart formée d'hommes d'affaires français d'origine indopakistanaise. Leur ras-le-bol est tel que certains ont simplement choisi de s'exiler. C'est le cas d'Yanish Ismaël 26 ans, enlevé en mai dernier, que les ravisseurs ont relâché au terme de 23 jours de captivité.

Riposte à la peste - Le Maroc vient avec du lourd

Publié le lundi, 23 octobre 2017
Le Maroc ne reste pas de marbre face à l'épidémie de peste qui sévit dans certaines régions de Madagascar. Une maladie qui, depuis le mois d'août, a fait 107 morts d'après le dernier bilan livré par les autorités malagasy dimanche.

Exactions policières - Les auteurs impunis…

Publié le lundi, 23 octobre 2017
Des policiers au-dessus de la loi ? La question est de nouveau d’actualité avec l’énième ajournement de l’affaire Rehavana. Aucune sanction n’a jusqu’ici été prononcée contre les policiers mis en cause dans cette affaire, tout comme dans d’autres affaires tout aussi brûlantes. 

Jirama - Ambiance tendue au sein de la société

Publié le lundi, 23 octobre 2017
Le courant risque de ne plus passer entre les dirigeants et l'ensemble du personnel de la Jirama. Des bruits d'information annoncent le début de grogne des employés de la compagnie d'eau et d'électricité de Madagascar suite à des décisions prises par les dirigeants qui tendent vers une privatisation de certains secteurs. Une privatisation déguisée sous forme d'externalisation de services.

Moramanga - Réouverture des maisons scellées pour les expropriés

Publié le dimanche, 22 octobre 2017
Un petit soulagement pour les habitants d’Ambatomasina et d’Afaroratra, respectivement dans les fokontany d’Ampitambe et de Befotsy, Ambohibary Moramanga. Expulsés manu militari de leurs maisons depuis le 1er septembre (voir nos publications du 5 et du 12 septembre), ils ont dû passer leur vie dehors, en plein air jusqu’à samedi dernier où la levée du scellé est accordée. La précision émanant du maire d’Ambohibary Noelison Randriamahadera mentionne que le maître Fidiniaina Herinandrasana Andrianarisoa, le huissier de justice ayant procédé à l’exécution de la décision de justice, et l’assistant du député de Madagascar élu à Moramanga, Henri Charles Andriamahefa, sont descendus…

Fil infos

  • Corruption dans l’administration - Un maire et un géomètre sous détention provisoire
  • Destitution de Robert Mugabe - Leçon à retenir pour les Présidents amoureux !
  • Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?
  • Mauvaise gouvernance - Les Evêques dénoncent les mensonges et la démagogie en haut lieu
  • Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu
  • Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature
  • Affaire « Villa Elisabeth » - Plusieurs individus auditionnés par le Bianco
  • Salon international de l'habitat - Evolution du professionnalisme des acteurs de la construction
  • Antsakabary - L'exaction policière filmée
  • Coliseum Antsonjombe - La Première dame snobe les collégiens

Editorial

  • De façon draconienne !
     Les grands pays occidentaux, au tout début de l’industrialisation et du grand boum des activités industrielles entre les 18e et 19e siècles, furent des pays d’accueil. En effet, la révolution industrielle qui exigeait pour une pleine expansion et une rentabilité rapide demandait une main-d’œuvre abondante et …moins chère. Les Etats-Unis, l’Angleterre et la France, à titre d’exemple, recevaient à bras ouverts les migrants arrivés sur leurs sols.

A bout portant

AutoDiff