Politique

Certains candidats mal préparés à l’élection présidentielle malgache prévue le 7 novembre prochain devraient tenir demain une « conférence souveraine » au Centre de conférence international (CCI) d’Ivato. L’objectif in fine serait la mise en place d’un nouveau gouvernement et donc d’une période transitoire dans le pays. Ce qui serait tout simplement une tentative de coup d’Etat…

Programme d’Andry Rajoelina - Accent sur les énergies renouvelables

Publié le lundi, 22 octobre 2018
De la révolution dans l’air ! Au fur et à mesure que la campagne électorale avance, Andry Rajoelina développe les détails de son programme à travers l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM). Un programme qui s’articule autour de plusieurs volets dont la promotion des énergies renouvelables qui tient particulièrement le candidat n°13 à cœur. En effet, parmi les problèmes récurrents qui font l’objet de doléances des populations de la Capitale et des régions figurent le délestage et l’accès à l’électricité.
Les commentaires  -  certains sarcastiques et d'autres acerbes -  fusent de partout pour fustiger l'initiative des candidats « anti-7 novembre » visant à torpiller la toute prochaine élection présidentielle à près de deux semaines de sa tenue, initiative mise au grand jour à l'occasion de la réunion initiée par la CENI vendredi dernier à Alarobia. Si dans le milieu diplomatique, on ironise sur ce combat d'arrière-garde aux allures de fuite en avant orchestré par des candidats visiblement en mal d'audience, auprès de l'opinion publique nationale, c'est une levée de boucliers généralisée face à la velléité affichée par ce collectif de…
La seule idée d’un report de l’élection présidentielle et d’une nouvelle transition a suscité un tollé général auprès d’une frange non négligeable de la population malagasy. Ces éventualités ont en effet été formulées par une vingtaine de candidats à l’élection présidentielle du 7 novembre qui se sont réunis, vendredi dernier à Nanisana, au cours d’une rencontre organisée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Un « accord politique » a été signé par ces prétendants à la magistrature suprême à l’issue de la réunion durant laquelle ils évoquent la nécessité d’une réouverture de la liste électorale, la mise en place d’une Cour électorale…
Malgré les manœuvres dilatoires, la tournée pour la campagne d’Andry Rajoelina continue. Samedi, l’équipe de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar a enchaîné les meetings dans le sud à savoir à Midongy Atsimo, Ivohibe, Ifanadiana pour terminer à Fianarantsoa. Lors de ces déplacements, le candidat n°13 a mis en avant ses projets phares dont la réhabilitation des routes dans toutes les régions de Madagascar à l’aide de bulldozers et de tracteurs. Dans sa vision, les routes constituent le moyen le plus rapide pour faciliter la connectivité entre les villes. Elles permettent un échange entre les citoyens et assurer la fluidité des…
Imerintsiatosika, Manjakandriana, Antanifotsy et Manandriana sont les localités qui ont reçu la visite du candidat n°13, en ce début de semaine. Comme à chacun de ses déplacements, Andry Rajoeline a suscité l’enthousiasme des citoyens et une foule immense a répondu présent à chaque meeting. A Imerintsiatosika, le stade Fanantenana était plein comme un œuf. D’emblée, le maire de la localité a assuré que le vote de la population sera pour le numéro 13. D’après le compte rendu d’un représentant du MAPAR à Imerintsiatosika, la culture de tomates constitue la principale activité vivrière des habitants. Il a ainsi demandé la mise…

Région Menabe - La mafia des bois précieux fait parler d’elle

Publié le mercredi, 17 octobre 2018
Les forces de l’ordre, l’administration et même le système judiciaire à Morondava se montrent impuissants pour réprimer les trafiquants de bois de palissandre au niveau local. La forêt de Menabe Antimena est à la merci des trafiquants qui agissent en toute impunité. Il s’agit d’une aire protégée d’une superficie de 12 500 ha située à 60 km au nord de la capitale de Menabe, sur la route de Belo-sur-Tsiribihina. Plus de 150 ha y étaient défrichés l’an passé.La « Durrell Conservation Trust », le gestionnaire du parc, et l’administration forestière peinent à épingler les cerveaux des coupes illicites à l’intérieur du parc. Selon…

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff