Politique

Députés pour le changement - Solidarité restée intacte

Publié le mardi, 05 juin 2018
Un léger brouillard. C'est l'expression utilisée par Maître Hanitra Razafimanantsoa au cours d'une interview donnée à la presse, hier dans l'après-midi à l'Hôtel de ville pour expliquer les tensions nées entre les députés pour le changement issus du « Tiako i Madagasikara » (TIM) et ceux du « Miaraka amin'ny prezida Andry Rajoelina » (MAPAR)  suite à la nomination du Premier ministre. Un brouillard qui a vite été dispersé.
Le Président de la République Hery Rajaonarimampianina a annoncé hier en fin d’après- midi qu’il avait choisi comme nouveau Premier ministre Ntsay Christian, proposé par le MAPAR.  Ntsay Christian est nommé après la démission de l’ancien Premier ministre et de l’ensemble du gouvernement hier dans la matinée. Une démission acceptée par le Président de la République Hery Rajaonarimampianina. Les ministres démissionnaires assureront les affaires courantes jusqu’à la formation du nouveau gouvernement. Ntsay Christian prend ainsi la relève à Mahafaly Solonandrasana Olivier, Premier ministre durant les deux dernières années. 
« Ce n'est qu'un au revoir ! ». Telle a été la dernière phrase prononcée par le désormais, ex - Premier ministre, Mahafaly Solonandrasana Olivier, pour conclure sa déclaration de démission, hier au palais de la Primature à Mahazoarivo. Une phrase remplie de sous entendu qui semble confirmer davantage les bruits qui courent concernant une éventuelle candidature de l'ancien chef du Gouvernement. Il est donc certain que l'ex - locataire de Mahazoarivo s'attèlera à la création d'un parti politique. En revanche, d'autres analyses tendent vers une autre hypothèse selon laquelle, l'ex - numéro deux de l'Exécutif pourrait devenir le candidat…

Insécurité - Le fils d'un hôtelier kidnappé à Andakana

Publié le dimanche, 03 juin 2018
Le fils d'un grand opérateur touristique de la Capitale a été  kidnappé hier à Andakana Ambohidratrimo sur la route nationale 4 vers Mahajanga. La victime, un Indopakistanais, d'une quarantaine d'années, a été enlevée par quatre inconnus sur le parking du golf du Rova vers 15h30.

Mahazoarivo - Mahafaly Solonandrasana Olivier fera ses adieux ce jour

Publié le dimanche, 03 juin 2018
Le 5 juin au plus tard (Ndlr : demain). Telle a été la date indiquée par la Haute Cour Constitutionnelle pour la démission du Premier ministre et de son Gouvernement. En réponse à la demande d’avis sur la signification de sa décision du 25 mai, la HCC persiste et signe. Ainsi, dans un avis publié vendredi dernier, en son aticle 3, il est stipulé que « la cessation de fonction du Premier ministre et du Gouvernement a lieu suite à un accord politique ou, faute d’accord, dans le cadre de l’exécution de la Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 prise en…
A 24 heures de l’échéance imposée par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) pour la dissolution du Gouvernement, la voie semble dégagée pour le Miaraka amin’ny prezida Andry Rajoelina (MAPAR) pour désigner le nouveau Premier ministre. Un énième doute vient d’être levé samedi dernier. Dans son discours à la tribune au Parvis de l’Hôtel de ville d’Analakely, Maître Hanitra Razafimanantsoa, porte-parole des députés pour le changement et non moins membre du TIM ouvre clairement la porte à la désignation d’un Premier ministre proposé par le MAPAR.  « Le TIM n’est pas en conflit avec le MAPAR pour la désignation du prochain Premier…

Maka Alphonse - Flagrant délit de collusion rédhibitoire

Publié le vendredi, 01 juin 2018
Trop de coïncidences ne sont plus coïncidences. A l’instant même où le Conseil du Fampihavanana Malagasy (CFM) ouvre un sommet dont l’objectif avoué serait d’accoucher d’un accord politique devant régir la vie de la Nation jusqu’à la tenue de l’élection présidentielle, les têtes pensantes des forces de l’ordre font une déclaration menaçante, celle de mettre le pays sous régime d’exception si jamais les politiques n’arrivent pas à se mettre d’accord sur un…accord politique. Aussi bien le premier que les seconds se prévalent de l’article 14 de la Décision n°18-HCC/D3 du 25 mai 2018 de la Haute Cour constitutionnelle.  La ficelle…

Fil infos

  • Permis biométrique - Mahafaly Olivier doit répondre de l’arnaque du siècle
  • Calendrier électoral - Le Premier ministre entretient le flou
  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »

Editorial

  • Problème d'éthique !
    En 15 +2 jours de la nomination du Premier ministre de consensus (PMC), la situation politique malagasy n'a rien évolué. Nommé le 4 juin 2018, Ntsay Christian n'est pas encore sorti de l'auberge. En dix jours d'existence, le Gouvernement tente, tant bien que mal, de démarrer.Sur la Place du 13 mai, la tension ne baisse pas.

A bout portant

AutoDiff