Politique

Toamasina - Trois assassinats en trois jours

Publié le jeudi, 01 août 2019
L’insécurité fait peur à Toamasina. Rien que cette semaine, trois assassinats ont été constatés dans le Grand port de l’Est  dont deux ont eu comme cible des femmes. La nuit du lundi, un gang  a pris pour cible un foyer du « Dépôt 3 ». Les agresseurs ont ligoté le chef de famille. Le fait qu’il y avait très peu d’objets  de valeur chez les victimes, aurait mécontenté les intrus. Ils s’en étaient pris à la maîtresse de maison  qu’ils ont violée  à tour de rôle. La victime a dû être hospitalisée. Mardi dernier, elle a succombé des suites de ses blessures.Mardi…
Un très grand nombre d’infractions a été relevé aux 67ha hier dans la matinée. La brigade des accidents au niveau de la Police nationale effectuait un contrôle routier destiné principalement à sensibiliser les usagers de la route par rapport à la sécurité routière. Les résultats de cette opération qui ciblaient notamment les deux roues sont édifiants. Les policiers étaient positionnés au niveau du rond-point près de Mad Inox aux 67ha.  Les agents ont constaté environ 306 infractions en quatre heures, soit environ 75 infractions par heure. Selon les données officielles, ce sont 306 motocyclistes circulant sans casques, sans attestation d’assurance…
Telle est la question qui agite actuellement tout le microcosme politique malagasy. Le mandat des maires ainsi que des conseillers municipaux et communaux, qui devra expirer à la mi-septembre prochain, sera-t-il prorogé ou est-ce qu’ils seront remplacés par les présidents de délégation spéciale ? Le suspense est entier après le report inéluctable des élections communales initialement prévu pour le 28 octobre par la Commission électorale nationale indépendante. « Aucune décision n’aurait encore été prise », a laissé entendre une source informée, questionnée sur la décision que prendra l’Exécutif, lequel serait « en pleine concertation » jusqu’ici.
Le début d’un renouveau. Depuis des décennies, les relations entre Madagascar et le Maroc ont toujours été privilégiées. Effectivement, la Grande île, plus précisément Antsirabe, la ville d’Eaux, a été le refuge du roi feu Mohammed V lors de son exil. La solidarité témoignée par le peuple malagasy restera gravée dans la mémoire de tous, mais surtout celle du Maroc. C’est cet attachement fraternel qui  a alors fait place à une coopération bilatérale entre les deux pays. C’est pourquoi, en 2016, lors de la visite du Roi Mohammed VI à Madagascar, une vingtaine d’accords ont été signés dans plusieurs secteurs…

Besalampy - Et la TVM réapparaît

Publié le mardi, 30 juillet 2019
Suspendue depuis près de quatre ans, pour cause de défaillance d’émetteurs, les émissions de la Téléviziona malagasy (TVM) et la Radio nasionaly malagasy (RNM) sont de nouveau accessibles pour la population du District de Besalampy. Le ministre de la Communication et de la Culture, Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo est descendu dans cette localité, hier, pour remettre de nouveaux matériels au siège de la TVM et de la RNM à Besalampy.  Hier, la population de ce  District de la Région Melaky, dans l’Ouest de Madagascar, a pu suivre de nouveau les programmes de la chaîne nationale sur le canal UHF. Ces dernières…
Le 14 juin 2017, le monde semble s’écroulait sur la tête des pensionnaires d’un centre du rugby à Soavimasoandro. Il s’agit du RCTS (Rugby Club Tanora Soavimasoandro) qui, après avoir obtenu l’autorisation de la Commune urbaine d’Antananarivo, a construit  des salles de classe, un bureau, un vestiaire, des douches et évidemment un terrain de rugby par le biais de l’association Pachamama. Le tout au bénéfice des enfants défavorisés des alentours afin qu’ils puissent s’adonner à leur  passion tout en continuant leurs études. Ce beau projet dénommé « Rugby, école de la vie » émis en 2005 fut finalement réalisé en 2008 et 250 enfants jouissaient…
Un gang a déclenché un assaut plutôt sanglant contre le domicile d’un maire d’une Commune du District de Befandriana - Nord, hier. Notons que l’édile en question loue un appartement à un opérateur chinois dans la filière pierres précieuses. Perpétrée par six individus armés, l’attaque est survenue vers 2h du matin et à un moment où les locataires dormaient.  Le maire ainsi que le commandant local de la brigade de la gendarmerie, venu  pour encadrer ses éléments, furent grièvement blessés  au cours d’une intervention. Car sitôt alertés, les éléments des Forces de sécurité ont échangé quelques tirs avec les agresseurs.…

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff