Politique

Si les maux infligés par le régime actuel aux Malgaches étaient une maladie, elle aurait développé la forme de résistance la plus radicale. Les violations des droits humains à Madagascar sont trop importantes pour pousser les différentes entités nationales, régionales et internationales à briser le silence. Le Parlement européen et la conférence des évêques en font partie (voir article par ailleurs). Les dénonciations qu’ils ont formulées la semaine passée sont sans appel.
Le grand ménage dans lutte contre la corruption menée par le Bianco continue. En attendant la clôture de ces grands dossiers, le Bureau indépendant  anti – corruption a traité une dizaine de dossiers à Ambatondrazaka cette semaine. D’après nos  informations, ces dossiers concerneraient des faits  de corruption au sein des services de la Police nationale, de la Gendarmerie nationale, de la Commune urbaine, des services  topographiques et des domaines,  et de la Région. 
Le Président du Zimbabwe, Robert Mugabe est plus que jamais proche de la sortie.. Hier, le parti au pouvoir, la Zanu-Pf (Union nationale africaine du Zimbabwe – Front patriotique) a annoncé qu’il enclencherait au Parlement la procédure de destitution du plus vieux dirigeant en exercice au monde, 93 ans, si celui-ci ne démissionnait pas avant ce jour. Il a également été annoncé plus tôt que le Chef de l’Etat zimbabwéen avait été démis de ses fonctions à la tête de son parti. 

Docteur honoris causa - Qui a induit en erreur Hery Rajaonarimampianina ?

Publié le vendredi, 17 novembre 2017
Deux mois jour pour jour après le titre de docteur honoris causa remis à Rome au Président de la République malgache Hery Rajaonarimampianina, l’affaire continue de faire parler dans le microcosme politique local. Remis le 17 octobre dernier à l’ambassade de Madagascar  dans la capitale italienne, la valeur de ce titre décerné au numéro Un malgache continue d’être remis en doute par un certain nombre d’observateurs malgaches. A l’instar de l’association Wake Up Madagascar qui s’est notamment posé des questions sur « l’établissement que la communication présidentielle a qualifié ‘d’Université de Milan’ ».  Cette association a ainsi mené ses petites enquêtes.  Des…
  Une semaine à peine après le discours cinglant de l’Archevêque d’Antananarivo, Monseigneur Odon Razanakolona à l’Université Catholique de Madagascar à Ambatoroka, la conférence des Evêques de Madagascar vient de lancer une nouvelle offensive à travers un message destiné à tous les malagasy, et qui date de jeudi dernier. 

Séjour irrégulier à Madagascar - L'Etat joue avec le feu

Publié le jeudi, 16 novembre 2017
L'arrestation de douze ressortissants étrangers aux faciès indiens défraie la chronique.  Ces suspects ont été interpellés  dans le centre ville de la Capitale tananarivienne.  Ils sont entrés dans le pays grâce à un visa touristique et nombre d'entre eux sont restés au pays bien que leur visa soit expiré. 

Ambanja - Recrudescence de vol de vanille immature

Publié le jeudi, 16 novembre 2017
Le vol des gousses de vanille immature reprend de plus belle dans le District d’Ambanja depuis quelque temps. Des vols de vanille verte immature selon nos sources  sont enregistrés dans les Fokontany et Commune rurale suivants : Antsirabe, Ambalahonko, Antsahampano, Mahavelona, Madirofolo, pour ne citer que ceux-là. Les gendarmes font de leur mieux pour lutter contre ces vols et toujours selon nos sources, ils ont déjà mis la main sur  6 présumés auteurs de ceux-ci.

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff