Politique

La sonnette d’alarme retentit de nouveau du côté des consommateurs. Les produits de première nécessité connaissent une nouvelle flambée et ce depuis quelques semaines. Une situation qui fait monter la grogne dans les ménages. Apporter un billet de 10 000 ariary est devenu presque insignifiant pour les ménagères car ne suffit plus à acheter tous les besoins en une journée. Le coût de l’huile, par exemple, a augmenté de 1000 ariary. Le prix de ce produit en cacheté est passé de 5000 à 6000 ariary. Pire, certaines marques d’huile peuvent même atteindre jusqu’à 8 000 ariary. Il en est de même pour…
Du boulot pour les membres du « Conseil pour le Fampihavanana Malagasy » ! Cette institution de réconciliation a débuté officiellement son assemblée générale pour cette année 2020, hier à son siège situé à Ampefiloha. Ce fut l'occasion pour le président du CFM, Maka Alphonse de définir les grandes lignes de leurs missions pour cette année.
L'arrêtage provisoire de la liste électorale pour cette année 2020 a révélé l'existence de 1 162 151 électeurs ayant le même numéro de carte d'identité nationale. Le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante, Thierry Rakotonarivo, a défendu hier que cette situation n'a pas eu d'impact sur la crédibilité des élections. Il soutient que des mesures sont prises pour l'assainissement de cette liste.
A la date du 28 février 2020, au niveau mondial, le coronavirus baptisé Covid-2019 a contaminé près de 85 900 personnes et fait plus de 2 900 morts. Des chiffres effarants qui justifient, certes, la psychose suscitée par cette crise sanitaire. Cependant, interprétées autrement, ces statistiques donnent un taux de mortalité de 3,38 % et signifient que l'écrasante majorité des personnes contaminées s'en sortent donc guéries. Une réalité qui, bizarrement, est occultée jusqu'ici, les informations véhiculées mettant presque exclusivement en exergue la propagation incessante de la maladie que ce soit en termes de cas confirmés qu'en termes de pays touchés.…
Nouveau rebondissement dans l’affaire de détournement au sein de la Caisse nationale de prévoyance sociale. Aux dernières nouvelles, l’enquête menée par le Bureau indépendant anti – corruption (BIANCO) a été bouclée, samedi dernier. Les investigations se sont penchées sur plusieurs faits de corruption perpétrés sur la période 2010 – 2018 et attribués aux dirigeants sortants de la CNAPS avec d’autres complices. Parmi les faits en question figurent les travaux d’une valeur de 122 milliards d’ariary pour la construction d’un centre de loisirs et du complexe sportif sis à Vontovorona. D’après les informations recueillies sur le dossier, le projet de construction…
Plus d’un million de cartes d’identité nationale disposent de numéros identiques. L’information avait été révélée par le vice-président de la Commission électorale nationale indépendante en fin de semaine dernière, faisant le rapport sur la révision annuelle de la liste électorale. Une information qui a suscité diverses interprétations au niveau de la sphère politique malagasy. Les détracteurs du régime Rajoelina ont rapidement saisi l’information, pour alléguer une fois de plus des fraudes de la part du camp des Orange, durant la présidentielle. Ils attribuent les « erreurs » ayant entraîné  cette supposée augmentation massive du nombre de doublons sur les détenteurs de carte…
Une députée est accusée de favoritisme dans l'octroi de marchés publics dans le cadre de l'utilisation des fonds alloués au Comité local de développement, pour en retirer des intérêts personnels. En clair, de 2017 à 2019, les marchés en question auraient été attribués à une entreprise appartenant à cette élue dans un District de la partie Sud du pays. La procédure de passation de marché n'aurait pas été respectée. Les marchés auraient été attribués sans aucun appel d'offres et la publicité légale nécessaire à la passation du marché a été réduite. Le principe de libre concurrence ainsi que la liberté…

Fil infos

  • Coronavirus - Les numéros verts à utiliser à bon escient
  • Mesures de confinement - L’Etat durcit le ton !
  • Pandémie de Covid-19 - Des actes citoyens suspendus
  • Crédit bancaire - Un moratoire établi pour le remboursement
  • Le Président Rajoelina rassure les populations des Régions
  • Coronavirus - Ihanta Randriamandrato souhaite plus de victimes
  • Secteur privé - Les entreprises optent pour le congé obligatoire
  • Coronavirus - Une prime de risque pour le personnel de santé
  • Mesures de restriction face au coronavirus - « Priorité à l’intérêt général », selon la CNIDH
  • Réquisition des Stations radio et TV - Dernier avertissement de Lalatiana Andriatongarivo

La Une

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff