Société

Les informations concernant l'évolution de l'affaire sur l'enlèvement du propriétaire de la société Vel'Optic, ce membre de la communauté indo-pakistanaise, restent encore confuses. Même si certaines sources avancent que ses ravisseurs seraient déjà en contact avec les proches de la victime pour exiger une rançon, d'autres ne le confirment pas. C'est une information divulguée sur le blog d'un internaute, donc à travers les réseaux sociaux depuis hier.

Europe - Ces criminels malagasy ayant fait le buzz

Publié le dimanche, 27 mai 2018
Viol en série, crime passionnel, infanticide, etc. Ces mains souillées de sang sont les faits de Malagasy de la diaspora en Europe. A en croire que l’implosion sociale liée à l’ambiance délétère au pays a été exportée dans le vieux continent. Les auteurs de ces barbaries sont des nationaux considérés comme les plus européanisés par rapport au reste de leurs compatriotes restés dans la Grande île. C’est le cas de cette femme malagasy âgée de 36 ans, résidant en France, qui a été incarcérée vers début avril à Orléans-Saran pour double infanticide. Elle n’a pas hésité à assassiner  Maeva (4 ans) et…
Madagascar était le grenier à riz de l’océan Indien dans les années 1970. De nos jours, la Grande île importe près de 300 000 tonnes de riz par an. En 2017, les achats de produits alimentaires représentaient 11 % des importations à cause de la hausse des prix. Définir des solutions pour développer le secteur agroalimentaire s’avère ainsi indispensable pour garantir la sécurité alimentaire. « L’importation n’est pas une solution pour faire face à l’insécurité alimentaire à Madagascar ». Iarilanto Andriamarosolo, ingénieur agronome et consultant en développement rural, l’a souligné hier au Carlton Anosy, lors du 2e jour du forum de l’Initiative Emergence…
Joli coup de filet du  service de Police de la lutte contre l’immigration clandestine, mardi dernier. En effet, il a pu mettre trois passeuses supposées dans ce filet, et ce, après un piège. Actuellement, elles sont placées sous mandat de dépôt à Antanimora. Elles sont incriminées d’avoir cherché à aider trois autres jeunes femmes du pays à partir clandestinement en Chine pour y travailler mais derrière se cache un mariage forcé avec des Chinois.
« Eduquer un garçon, c’est éduquer un individu, éduquer une fille, c’est éduquer  une Nation ». Mialy Rajoelina, épouse de l’ex-président de la transition, a choisi cette citation pour démontrer à tous l’importance de l’éducation de la fille lors de son discours d’introduction à la thématique « place de la femme malagasy dans la société » au forum international de l’Initiative pour l’émergence de Madagascar. Madagascar est un pays où les femmes représentent la grande majorité de la population.

Tsiazotafo - L'effondrement d'un pan de mur fait 4 morts

Publié le mercredi, 23 mai 2018
Hier, vers 11h, un drame aussi poignant que l'incendie au building Ramaroson le jour de la Pentecôte, s'est produit cette fois-ci à Tsiazotafo, quelques dizaines de mètres à peine du premier endroit. 4 tâcherons qui ont travaillé dans un chantier où l'on trouve encore les restes d'un ancien de bâtiment de commerce, y ont trouvé la mort dans des circonstances effroyables et sous les yeux de leurs collègues. Un autre fut blessé mais il a pu s'en tirer malgré une hématémèse. Tout un pan de mur bordant une rue très animée et commerçante du quartier et s'étalant sur plusieurs mètres,…
Au plaisir des commerçants. A quelques jours de la fête des mamans, les commerçants sont enthousiasmés à l’idée de booster leurs bénéfices. Il s’agit d’une fête avec un aspect commercial influent. Les idées de cadeaux ne manquent pas sur les marchés de rue d’Analakely, Mahamasina et tant d’autres encore. « A cette occasion, les articles vendus sont variés et se composent notamment de produits de beauté, d’ustensiles de cuisine, d’articles d’habillement. On essaie de doubler la mise afin de satisfaire la clientèle », explique Nivo, commerçant ambulant à Antananarivo.

Fil infos

  • Permis biométrique - Mahafaly Olivier doit répondre de l’arnaque du siècle
  • Calendrier électoral - Le Premier ministre entretient le flou
  • Concurrence au sein du HVM - Rivo Rakotovao tacle l'ex - ministre Paul Rabary
  • Vie politique - Qui a peur des élections ?
  • Assemblée nationale - Quid de la déchéance des députés « caméléons » ?
  • Election présidentielle 2018 - Les candidats pressentis du HVM
  • Elections anticipées - Une obligation et non une option !
  • Contre une présidentielle anticipée - Le HVM et ses sbires divaguent
  • Venue du Pape à Madagascar - « Je ne peux pas promettre à 100 % », dixit le Cardinal Tsarahazana
  • Andry Rajoelina - « La nomination des ministres autres que MAPAR et TIM était à notre insu »

Editorial

  • Problème d'éthique !
    En 15 +2 jours de la nomination du Premier ministre de consensus (PMC), la situation politique malagasy n'a rien évolué. Nommé le 4 juin 2018, Ntsay Christian n'est pas encore sorti de l'auberge. En dix jours d'existence, le Gouvernement tente, tant bien que mal, de démarrer.Sur la Place du 13 mai, la tension ne baisse pas.

A bout portant

AutoDiff