Culture

Grand rassemblement des jeunes. « Ramose tatanta », « Ny fiverenanao », « Aza miala amin’ny cox », « tsy digniko », ou encore « Fitiavana mampitogaigy ». Toutes ces chansons « cultes » des années 2000, ayant conquis le cœur des ados de l’an 2000, sont encore aujourd'hui sur le playlist du Smartphone de certaines personnes. Avec le concert baptisé « Génération 2000’S », organisé par SR Event, les jeunes, surtout ceux de l’an 2000, vont sans doute se régaler avec des tubes 100 % nostalgiques. Une bonne nouvelle, puisque le public né de cette génération va apprécier de…

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 23 juin 2022
Vendredi 24 juinStéphanieL’interprète de « Mila Fitiavana » est toujours présente autant sur les grandes que les petites scènes. Cette fois-ci, Stéphanie invite les noctambules du quartier populaire d’Ambohipo pour une soirée qui s’annonce chaude en cette saison d’hiver. Elle sera dans la salle de cabaret de Jao’s Pub à partir de 21h. Encore une fois, avec sa jolie frimousse et bien sûr son talent, elle fera danser tous ceux qui décideront de passer un vendredi « joli » du côté du centre-ville. La chanteuse et ses musiciens, ornés par de talentueuses danseuses, feront sans doute vibrer l’estrade du Jao’S…

OMDA - Une nouvelle ère se dessine

Publié le mercredi, 22 juin 2022
L’amélioration des revenus se concrétise. En effet, les auteurs et compositeurs pourront bientôt jouir de leur travail. Le ministère de la Communication et de la Culture et la société Manoova viennent de signer une convention de partenariat pour l'amélioration de l’Office malgache du droit d’auteur (OMDA). Ainsi, à partir de ce 1er juillet, le logiciel spécifique de gestion des droits d'auteurs, mise en place par la société Manoova pour la collecte des œuvres sous forme numérique se mettra en marche.
Place à l’amusement. La célébration du 62ème anniversaire du retour de l’indépendance a démarré dimanche dernier avec le grand concert de louange au stade Barea. Lundi, avec l’ouverture du grand podium d’Anosy, le public a eu le privilège de faire la fête avec les artistes spécialisés dans la musique urbaine, entre autres Kim Jah, Agrad & Skaiz, Oblack. Les festivités se sont poursuivies hier avec la participation des groupes ou chanteurs jouant le « Bà gasy » à savoir Rebika, Princio, Samoela,… Pour la suite, les Tananariviens auront l’embarras du choix parmi les événements programmés jusqu’à la fin du week-end.…
Star Tour revient dans la Capitale. La ville des Mille prête à festoyer. Après avoir fait le tour de la Grande île tel que la Ville d’Eaux, la Cité des fleurs ainsi que la ville portuaire durant ces 10 dernières années, l’événement phare Star Tour revient enfin pour une grande ambiance de fête. Ainsi, Star Tour s’invitera Antananarivo pour le plus grand plaisir des fêtards, avec cinq jours de festivités non-stop. Le rendez-vous est donné à partir de ce jour et ne se terminera que le 25 juin au Coliseum Antsonjombe aux riverains de 14 h à 23 h.
Une manifestation qui devra attirer les bons curieux de la Capitale. Et oui, les expositions se suivent mais ne se ressemblent pas à l’Institut Français de Madagascar(IFM) sis à Analakely. Après l’exposition « Escape, voyage au cœur des cultures », les murs du local de l’IFM abritent depuis le 9 juin dernier une autre œuvre un peu plus particulière. Baptisée « Maina » traduite dans la langue de Molière « Sec », cette exposition élaborée par TanagalaMamy et Henitsoa Rafalia proposait au grand public les méfaits de la destruction de l’environnement. Ensemble, ils nous livrent leur regard à la fois…
Retour à la fête. La célébration de la fête de l'indépendance a été calme durant les deux années précédentes pour cause de Covid-19. Cette année, les autorités annoncent une organisation grandiose et exceptionnelle. En dehors du traditionnel défilé militaire et des traditionnels programmes d'activités culturelles et sportives, il y aura le grand concert évangélique dénommé « Antsam-piderana ho an'ny firenena » qui se tiendra ce dimanche 19 juin à partir de 14h au stade Barea à Mahamasina.

Fil infos

  • Élection - L’Antoko Hiaraka Isika recadre l’Opposition
  • Gestion des risques et des catastrophes - Un centre national pour gérer les réponses d'urgence
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés d’Ankaboka et de Marovoay - « Nous allons nous entraider »
  • Jean-Claude de l'Estrac - « Madagascar était l'eldorado de l'océan Indien… »
  •  Velirano présidentiel - Le projet « Téléphérique » va bon train !
  • Economie bleue - Maroc apprend de Madagascar
  • Lutte anti-corruption - « Madagascar a fait un bond de 16 places depuis 2019 »
  • Vakinankaratra - Le voyage en immersion pour relancer le tourisme
  • Îles Eparses  - Le SECES écarte toute idée de cogestion 
  • Mobile money - Les systèmes d’arnaque se diversifient

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la haute trahison !
    Ketakandriana Rafitoson remet de fait en cause l’appartenance des Iles Eparses dans le giron de la République Malagasy. En effet, la directrice pays de l’ONG Transparency International Initiative Madagakasikara (IT-IM) fustige la cause nationale. Elle défend ouvertement la position de la France selon laquelle ces petites îles font partie intégrante du territoire français. La directrice pays de l’IT – IM, au cours d’une interview accordée au quotidien français « Le Monde », à l’entame de l’année nouvelle 2023, portant sur plusieurs sujets touchant les relations entre les deux pays, Madagasikara et la France, émit un avis pour le moins controversé concernant la revendication des Malagasy en vue de la restitution des îles Eparses au sein du territoire de la République Malagasy. Ketakandriana Rafitoson prend le contre-pied de Madagascar « je m’interroge sur les liens qui nous unit à ces îles. Ce sont des terres inconnues par nous auxquelles nous ne…

A bout portant

AutoDiff