Publié dans Culture

Festival du rire « Jôkôsô » - Les jeunes talents subjuguent le public

Publié le lundi, 15 novembre 2021


Fini de rigoler. Le festival du rire « Jôkôsô » a fermé ses rideaux samedi dernier. Les organisateurs étaient satisfaits de cette édition qui a été un grand succès. Dès le premier jour du spectacle, des jeunes et fervents humoristes ont animé la salle du centre culturel malagasy (IKM) situé à Antsahavola. Douze comédiens à l’instar de Dadavy, Eric et Honorat Fou hehy, mais surtout des jeunes talents tels que Orimah Sarobidy, Falitiana Kely, Tsingetry & Mah ont fait rire de joie le public venu nombreux. La prestation de ces nouveaux talents et la performance de chacun ont surpris les spectateurs. « C’était quatre jours de pure rigolade. Moi et mes amis avions bien fait de venir assister à ce grand festival. J’espère que les organisateurs projetteront d’organiser une deuxième édition. On a déjà hâte de revoir ces comédiens », s’enthousiaste Faniry Ratovondrahona, un spectateur. De nombreux autres jeunes humoristes ont pris part à ce bel événement organisé par l’IKM Antsahavola, en collaboration avec l’entreprise Sandix et l’association Gasy Stand Uppers. A en déduire que les programmateurs ont concocté une affiche alléchante où les poids lourds de l’humour ont côtoyé les talents de demain.

Mention
L’IKM poursuit son objectif d’appuyer et de soutenir les jeunes talents mais également de leur donner l’opportunité de montrer leurs œuvres. Il faut savoir que depuis quelques années, le domaine de l’humour a pris davantage d’ampleur. Et on se demande même, le nombre de shows organisés annuellement pour les humoristes, de même que le nombre d’évènements réalisés qui font appel aux comédiens. Malheureusement, il n’existe que de rares mouvements qui se consacrent à promouvoir les jeunes humoristes ayant du talent. De plus, il n’existe pas d’événement ni endroit pour les encadrer et mettre à leur disposition un cadre idéal. Par contre le Festival du rire « Jôkôsô » a été une opportunité pour résoudre ces différents problèmes. A cette occasion, les jeunes comédiens ont pu montrer leur savoir-faire devant le public. C’est déjà une réussite pour une première édition. Tout a été prévu pour que ce festival allie qualité et originalité. Espérons que la prochaine édition attirera encore plus de jeunes talents.
Sitraka Rakotobe


Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff