Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 06 janvier 2022

Vendredi 7 janvier
JOKERS
Mbola Talent’s, Fanilo Poppins et Hoby, tous à la guitare, Ony et Antsaly au chant. Ces compères vont encore entamer une soirée au Piment Café Behoririka, ce soir à partir de 20h 30. Il s’agit du premier concert que le Vieux carré recevra pour la première fois en ce début d’année 2022. Ces cinq artistes vont reprendre quelques répertoires malagasy du genre « folk », « kalon’ny fahiny », mais ils joueront également d’autres styles musicaux tels que du jazz, du country music, etc. Certainement, la monotonie ne sera pas au rendez-vous tout au long de cette soirée.
VAIAVY CHILA
Une soirée intitulée « Bonne année mitohy ». Après une longue absence sur la scène de la Capitale, Vaiavy Chila, surnommée la reine du « kawitry », est de retour pour une soirée unique. Afin de fêter à grande pompe ce come-back, elle animera donc une soirée du côté du quartier populaire de 67 Ha,  plus précisément au Bonara Be. Elle enflammera la soirée avec ses tubes indémodables tels que « Amboara prix », « Malomalo », « Vadiko tiako », « Vaiavy mafy », « Tsy very mandeha vaiavy », « Aza miady aminay koa malemy », mais surtout son tube intitulé « Tsy ambelako hampirafy anao ». Avec Vaiavy Chila « on stage », l’ambiance est toujours assurée à 100 %.    
JAOJOBY
La salle de cabaret Jao’s Pub accueille son propre propriétaire ce soir à partir de 21h. Et oui, Jaojoby - surnommé le roi du Salegy - ouvrira sa saison artistique dans sa propre demeure sise à Ambohipo. Celui qui est considéré comme un artiste de renommée internationale fera ses premiers pas de « live » pour cette année dans une petite scène. Car avec cette crise sanitaire due à la Covid-19 qui risque de perdurer, la salle sera ne sera sûrement pas remplie comme un œuf. Seulement, les 100 personnes qui obtiendront préalablement leur ticket verront ce « One man show ». Avec son statut de grand artiste, Jaojoby donnera sans aucun doute un immense plaisir au public en chantant ses anciens titres. Bref, le quartier populaire d’Ambohipo réservera l’une des meilleures soirées du week-end en ce début d’année.
CINEPAX
Pour ce vendredi « joli », la salle de cinéma Cinepax Ambodivona diffusera le nouveau film intitulé « 83 » qui est fraichement sorti à la fin de l’année 2021. A cette occasion, Cinepax invitera ainsi les cinéphiles à découvrir l’incroyable victoire de l’Inde et de son capitaine Kapil Dev lors de la Coupe du monde de cricket qui s’est déroulée en 1983. Pour ceux qui sont adeptes de la sortie en famille, il y aura également le film d’animation « Aya et la sorcière ». En outre, de nombreux films seront à la disposition du public pour tout ce week-end. La salle d’accueil sera ouverte dès le matin pour ceux qui souhaitent faire une réservation.
Samedi 8 janvier
BRADIH
Pour démarrer la saison 2022, No Comment Bar Isoraka accueillera le chanteur Bradih. Au menu de la soirée, il y aura de la musique électronique pour satisfaire les habitués des lieux. De mémoire, Bradih s’est lancé dans la musique électronique il y a 10 ans. Il a suivi des formations en Norvège en ayant évolué à Oslo, avant de rejoindre en 2016 la ville de Kinshasa (Zaïre), souvent caractérisée comme la Capitale musicale de l’Afrique. De retour dans son pays natal, son objectif est de faire connaître la musique électronique à Madagascar.
KIAKA en BD
L’exposition du groupe de rock Kiaka qui a débuté depuis le 4 décembre 2021 se poursuit encore au Musée du rock malagasy, plus précisément au Garage sis à Antsahavola. Les 35 années du groupe relatées en bandes dessinées, voilà une autre façon d’apprécier la musique rock malagasy. C’est ce qui attend les mélomanes qui vont visiter les lieux. Pour ce faire, les fans pourront redécouvrir une série de planche de BD inédites retraçant les 35 ans de carrière musicale du chanteur Nini et de son groupe Kiaka. Des œuvres qui ont été créées par deux artistes, à savoir RiRi Krootamby et Sleeping Pop. Deux bédéistes qui ont ainsi retranscrit en dessins les plus grands tubes du groupe que le « Mozean’ny Rock Malagasy » convie le public à apprécier.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Aide aux sinistrés - Le Président incite les églises à l'hospitalité
  • Axe Antananarivo-Toamasina - La circulation rétablie !
  • Coupure sur la RN2 - Un pont « Bailey » pour rétablir la circulation
  • Ligne aérienne Réunion-Antananarivo - Le coût du billet fait grincer des dents
  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Velirano dérange !
    Les projets phares du Président Rajoelina perturbent. Dans la perspective de démarrage de gros chantiers promis par le candidat portant le dossard numéro 13 du MAPAR, certains acteurs politiques locaux, aux esprits obtus animés par l'obscurantisme, lèvent les boucliers. Sous d'autres cieux également, certains parlementaires de l'ancienne puissance coloniale montent au créneau et se permettent de remettre en cause un des projets-clés du régime. En effet, Velirano dérange ! On ne se prive pas par tous les moyens de le gêner et de lui jeter des bâtons dans les roues.

A bout portant

AutoDiff