Publié dans Culture

« D-Zara »  - Le grand rendez-vous des danseurs

Publié le vendredi, 04 mars 2022

Rassemblement. L’association « Mpandihy eto Gasikara (MEG) » invite tous les danseurs et passionnés de la danse, toutes disciplines confondues et de tous les niveaux, membres ou non d’un groupe, ainsi que les organisateurs événementiels à venir rejoindre la grande réunion qui se tiendra demain à partir de midi dans les locaux du Kianjan’ny Kanto Mahamasina.

Au programme figurent des rencontres, des échanges d’idées et de savoir-faire avec les différents danseurs, mais également la recherche et la proposition d’une action pour l’épanouissement du monde de la danse à Madagascar. Il y aura également une mise en place du programme « Entrainement du danseur » afin de favoriser les échanges entre les différents styles de danse pratiqués au sein de la Capitale et bientôt ceux dans les autres Provinces. Quelques groupes de danseurs vont également échanger des pas de danse durant la manifestation pour mettre encore plus d’ambiance à ce grand rassemblement. Cerise sur le gâteau : le fameux Angéluc Rehava de la Compagnie « Up The Rap » animera la séance et effectuera sans doute des démonstrations de danse pour le plaisir de l’assistance.

MEG

A titre de rappel, l’association « Mpandihy eto Gasikara » a vu le jour en 2018. Reconnue pour son organisation de la célébration de la Journée mondiale de la danse tous les ans, elle a mis en place en 2021 un nouveau programme baptisé « D-Zara ». Un programme qui vise le  développement de la danse dans la Capitale, voire dans les autres Régions plus tard. « D-Zara » se veut un temps d’échange régulier entre danseurs dans différents styles et venant de différents horizons, et durant lequel un intervenant partage une heure de séance avec tous les participants. L’année dernière, quatre intervenants ont participé à l’événement, à l’instar de Njara Rasamiarison de la Compagnie Rianala, Belly SID de « Street I Dance », Saroy Rakotosolofo de la Compagnie Zarasoa ainsi que Paul Razafy Ravony de « Youngsters ». Les organisateurs sollicitent tous les participants à apporter de la nourriture et des collations durant cet événement. Cette rencontre sera également une occasion pour les danseurs de fêter cette nouvelle année 2022 dans une  ambiance conviviale, tout en respectant les gestes de barrière sanitaire.

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Élection - L’Antoko Hiaraka Isika recadre l’Opposition
  • Gestion des risques et des catastrophes - Un centre national pour gérer les réponses d'urgence
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés d’Ankaboka et de Marovoay - « Nous allons nous entraider »
  • Jean-Claude de l'Estrac - « Madagascar était l'eldorado de l'océan Indien… »
  •  Velirano présidentiel - Le projet « Téléphérique » va bon train !
  • Economie bleue - Maroc apprend de Madagascar
  • Lutte anti-corruption - « Madagascar a fait un bond de 16 places depuis 2019 »
  • Vakinankaratra - Le voyage en immersion pour relancer le tourisme
  • Îles Eparses  - Le SECES écarte toute idée de cogestion 
  • Mobile money - Les systèmes d’arnaque se diversifient

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la haute trahison !
    Ketakandriana Rafitoson remet de fait en cause l’appartenance des Iles Eparses dans le giron de la République Malagasy. En effet, la directrice pays de l’ONG Transparency International Initiative Madagakasikara (IT-IM) fustige la cause nationale. Elle défend ouvertement la position de la France selon laquelle ces petites îles font partie intégrante du territoire français. La directrice pays de l’IT – IM, au cours d’une interview accordée au quotidien français « Le Monde », à l’entame de l’année nouvelle 2023, portant sur plusieurs sujets touchant les relations entre les deux pays, Madagasikara et la France, émit un avis pour le moins controversé concernant la revendication des Malagasy en vue de la restitution des îles Eparses au sein du territoire de la République Malagasy. Ketakandriana Rafitoson prend le contre-pied de Madagascar « je m’interroge sur les liens qui nous unit à ces îles. Ce sont des terres inconnues par nous auxquelles nous ne…

A bout portant

AutoDiff