Publié dans Culture

Musique rock - Kiaka et Green comme au bon vieux temps

Publié le mardi, 17 janvier 2023


L’instant rock est toujours là pour réjouir les « métalleux » de la Capitale. L’agence Gasy Tsara invite deux groupes mythiques du rock des années 90 pour se retrouver sur la même scène. Il s’agit de Kiaka et de Green. Ces deux formations sont bien connues des adeptes de la musique « métal » de Madagascar.  Leurs prestations se font chaque fois remarquer, tant ces deux groupes se connaissent bien, notamment en vouant une passion commune pour la musique rock.
Ainsi, une soirée de look assez engagé et de « hard rock » aura lieu sur la scène de l’espace Dera sis à Tsiadana, le vendredi 27 janvier prochain à partir de 21h. Comme au bon vieux temps, les deux formations Kiaka et Green se retrouveront sur la même scène pour combler  de bonheur les « métalleux » de la Capitale en ce début d’année. A en déduire que ces deux groupes de rock vont renouveler leur expérience puisque ce n’est pas la première fois qu’ils se retrouvent dans un même concert. En effet, Nini, Jacquot et leurs musiciens respectifs ont déjà partagé la scène lors des concerts « Rage of Rock », « Blooky Festi-Rock » » ou encore durant l’événement « Malagasy Rock Star Live Tour » qui se sont tenus en France au mois de septembre 2017.
Pour ce vendredi 27 janvier, ils remettent ça et vont investir l’espace Dera pour un concert baptisé « Bonne année Rock », un événement qui s’annonce déjà très chaud. Il s’agit du premier concert de rock d’envergure où les deux formations vont reprendre les morceaux épiques de métal des années 80, 90 et 2000. Sans aucun doute, les riffs de guitare « trash » se mélangeront. Certes, on est déjà loin des années 80, où le jeune Nini, cheveux dans le vent, a chanté « Ilay mahantra » avec son fameux t-shirt griffé Iron Maiden. Mais le charismatique chanteur est toujours aussi énergique. De même pour Jacquot avec sa voix puissante. Effectivement, la vigueur et l’énergie débordante de ces deux chanteurs et leurs musiciens sont restées intactes. N’ayant pris aucune ride depuis, les deux groupes continuent à électriser l’ambiance, toujours avec une telle aisance naturelle. Bref, avec ces années d’expériences, ils promettent un spectacle tout feu toute flamme pour l’occasion.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Des opportunités multiples pour la Grande île 
  • Retour sur la scène politique - Des politiciens ratent le coche 
  • ACTU-BREVES
  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Sur tous les fronts !
    Rajoelina Andry Nirina, Président de la République de Madagasikara, fonce sur tous les fronts. Accompagné de son épouse, fidèle à ses côtés, il arpente et dévale monts et vallées. C’est dur d’être numéro Un d’un pays qui se débat contre les emprises de la pauvreté. Le couple présidentiel assume. Hier en Corée du Sud ! Avant-hier à l’Union africaine. Aujourd’hui à Genève. Demain et le lendemain, ailleurs ! Le feu professeur Zafy Albert bâtit sa notoriété en faisant le tour de Madagasikara, à travers ce qu’on appelait le « Mada – raid ». Des descentes de proximité, que le professeur-président effectuait, visaient à rencontrer les concitoyens là où ils se trouvent. Des contacts directs que les gens appréciaient beaucoup. Le feu colonel Ratsimandrava Richard, le père du Fokonolona, parcourait le pays, par le moyen du « Ala-olana », afin d’apporter des solutions aux problèmes quotidiens de la population à la…

A bout portant

AutoDiff