Publié dans Culture

Nosy Boraha Jazz festival - Le cyclone Gamane loin de décourager les festivaliers

Publié le mercredi, 27 mars 2024

La caravane du festival Nosy Boraha Jazz a entamé son périple depuis le Novotel Alarobia lundi dernier, amorçant ainsi un voyage riche en musique et en découvertes à travers les paysages pittoresques de Madagascar. Avec sa première étape à Andasibe, les 120 festivaliers ont ensuite embarqué à bord du train en direction de Toamasina, où les mélodies envoûtantes du jazz ont accompagné leur exploration des merveilles de l'Est. Soutenu par le ministère du Tourisme et de l'Artisanat, cet événement ambitieux vise à propulser l'industrie touristique en mettant en lumière le potentiel national et en promouvant Madagascar à l'international grâce à la participation d'artistes de renom venus des quatre coins du globe.

Cependant, les conditions météorologiques ont contraint les organisateurs à revoir leur plan initial. Face à l'approche du cyclone Gamane, des mesures ont été prises pour garantir la sécurité des festivaliers tout en préservant l'esprit festif de l'événement. Ainsi, le festival a été divisé en deux parties distinctes. A Sainte-Marie, les festivités musicales et les activités touristiques se poursuivront comme prévu, avec les artistes internationaux prenant le devant de la scène, accompagnés du soutien enthousiaste des festivaliers ayant fait le voyage vers l'île ou ayant pris l'avion depuis la Capitale. Pendant ce temps, à Foulpointe, les artistes locaux et la majorité des festivaliers ayant opté pour le jazz-train profiteront d'une ambiance tout aussi envoûtante à l'hôtel Azura, en simultanéité avec leurs pairs à Sainte-Marie. "L'organisation a été bouleversée, mais nous nous efforcerons de tirer le meilleur parti de cette situation pour accomplir notre mission de promotion culturelle et artistique", explique un des responsables de Zà-Tours Madagascar, chargé de l'organisation du festival. Cette adaptation n'aurait pas été possible sans la collaboration étroite entre le comité d'organisation du festival, l’Office national du Tourisme de Madagascar et l’Office régional du Tourisme de Sainte-Marie, tous unis dans le but de garantir le succès de l'événement. L'objectif du festival Nosy Boraha Jazz demeure inchangé : stimuler le tourisme à Madagascar à travers une offre culturelle de qualité et internationale. La programmation variée attire un public diversifié, allant des adultes aux enfants, des adolescents aux touristes, contribuant ainsi à renforcer la cohésion sociale et à promouvoir la communication autour du festival pour toucher un large public, tant local qu'international. Malgré les défis rencontrés en cours de route, la caravane du festival Nosy Boraha Jazz continue sa route avec détermination, portant haut les couleurs de la musique et de la culture malagasy, dans l'espoir de bâtir un avenir touristique prometteur pour la Grande île.

 

Si.R

Fil infos

  • Mission du FMI à Madagascar - Deux appuis financiers importants sur la table des négociations
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Enseignement supérieur - L'université de Fenoarivo -Atsinanana officiellement inaugurée 
  • Administration - Le Président veut des collaborateurs loyaux et efficaces
  • Actu-brèves
  • JIRAMA - Le manager de redressement bientôt dans le ring
  • Lutte contre la corruption à Madagascar - Le CSI pointe du doigt les blocages institutionnels
  • Conseil des ministres décentralisé - Focus sur Toamasina
  • Législatives - 470 prétendants à l’assaut des 163 sièges au Parlement

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Recadrage présidentiel
    Au terme d’un Conseil des ministres, délocalisé à Toamasina, la capitale de la Région d’Atsinanana, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry et la délégation qu’il conduit, des membres du Gouvernement, se sont enquis de l’état actuel de la situation de l’avancement des travaux s’inscrivant dans le cadre des projets présidentiels dans le Grand Port et aussi de la Région d’Analanjirofo.A Toamasina, le Président Rajoelina et sa suite dont entre autres le Premier ministre, Ntsay Christian, la ministre de la Justice Landy Mbolatiana Randriamanantsoa, le ministre des Travaux publics, le colonel Ndriamihaja Livah Andrianatrehina, le Secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes Gérard Andriamanohisoa et bien d’autres, ont constaté de visu l’état de la réalisation des travaux. Le chantier MIAMI, un projet présidentiel phare dans le Grand Port de l’Est, continue son bonhomme de chemin. En dépit des retards dus aux crises sanitaires de 2020- 2022 et surtout à cause de…

A bout portant

AutoDiff