Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 04 juillet 2024
Agenda du week-end Photos : fournies

Vendredi 5 juillet
Mahery & Nanie
Une belle surprise pour les mélomanes tananariviens, amateurs de musique folk acoustique et de jazz. La chanteuse Nanie se retrouvera de nouveau sous le feu des projecteurs. Pour cela, elle partagera la scène avec Mahery. Le duo se retrouve et renoue à nouveau le chemin du cabaret. C’est dans la salle du Piment Café, situé à Behoririka que les deux artistes donneront rendez-vous ce soir à leurs connaisseurs. De la bonne musique aux rythmes de la variété malagasy et des prouesses vocales sont à prévoir. Un événement qui va sans doute raviver de beaux souvenirs. Le show débutera à 20h 30. A ne pas rater sous aucun prétexte !
Ifanihy
Le prince du « Vazo miteny » (chanson à texte) renouvelle l’expérience. Le chanteur Ifanihy propose un nouveau spectacle pour satisfaire ses fans. L’interprète du tube « Lesabotsy » fera une représentation pour le grand plaisir des fans, affamés de ses compositions. Il va rejouer au Poony Lodge, Iavoloha, ce soir à partir de 19h30. Ifanihy, de son vrai nom Roland Harison Randriamanantsoa, est un chanteur qui interprète des chansons dont les paroles sont pleines d’humour et très riches en métamorphose, le tout accompagné de sa surprenante habilité à jouer de la guitare acoustique. L’artiste va encore frapper fort pendant quelques tours d’horloge. Une occasion de revivre et fredonner ses tubes intemporels et indémodables comme « Ambatofotsy gara », « Piknika » ou encore « Ranenitoa ».
Rija Ramanantoanina
Les fans sont avertis. Le crooner Rija Ramanantoanina donne un rendez-vous musical au restaurant Phô Resto d’Ankorondrano. Le show aura lieu ce soir à partir de 20h 30. Encore une fois, avec son charme, sa voix ainsi que ses compositions romantiques, ce crooner séduira ses inconditionnels pour ce rendez-vous intime. A chaque fois, son apparition scénique s’annonce toujours prometteur de joie et d’allégresse. Comme à l’accoutumée, le chanteur égayera encore plus le public avec cette aura de générosité qui lui est propre. Il charmera une fois encore la gent féminine et inspirera les hommes à travers ses chansons. Lui qui est réputé par ses performances scéniques, est toujours très apprécié par son public grâce à sa voix envoûtante et son charisme sur scène. Il sait mettre de l’ambiance et faire vibrer son auditoire avec ses créations.
Iraimbilanja
Les papys du rock veulent toujours surprendre leurs inconditionnels. Ils sont de retour avec plus de ferveur. Mais cette fois-ci, ils ont opté pour un concert qui aura lieu sur une petite scène. Encore une fois, les « Raimbl » ont choisi de faire une descente à l’Espace Arancia, Ankadindratombo. Les premières notes de musique retentiront à 17h dans une ambiance qui s’annonce déjà très rock. Comme au bon vieux temps, les membres du groupe vont une nouvelle fois démontrer qu’ils n’ont rien perdu de leur énergie et de leurs talents. Après plus de 40 ans de scène,  Batata et sa bande savent bercer le public avec leurs titres, entre autres « Tao an- tsekoly » ou « Tsy ho ahy ianao », « Mosoara » qui sont d’ailleurs des « best of » du groupe.
Samedi 6 juillet
’Zay
Ce sera le premier spectacle du groupe pour cette année. Les fans ont attendu ce moment depuis un longtemps. Cette fois-ci, ils seront bien servis car le groupe ’Zay sera enfin en concert ce samedi 6 juillet. Le spectacle, baptisé « Samy te », se déroulera sur le parking extérieur du stade Barea Mahamasina. La fête commencera précisément à 18h 28, le chiffre 28 correspondant au 28ème anniversaire de ’Zay. Après la disparition de Nary en 2021, le groupe est actuellement composé de six membres dont Malala Zafindrakoto au micro, Andriamihaingo Ramampiandra à la guitare électrique, Mamy Rafaralahy au clavier, Miora Rabarisoa à la batterie, Harty Andriambelo à la guitare basse, et Tovohary Rakotoarimanana à la guitare acoustique. Le groupe promet un spectacle époustouflant.
Dimanche 7 juillet
Telofangady
Un concert de musique brassant le folk et le « bà gasy » avec des sonorités acoustiques où des instruments tels que la guitare, le « kabosy », la « valiha »,… résonneront sur scène ce dimanche à partir de 15h. Un show à consommer sans modération. C’est ce que propose la salle de spectacle du centre culturel Ivokolo, situé à Analakely, pour ce dimanche qui s’annonce déjà très musical à travers le concert intitulé « Gasikarako ». Le groupe Telofangady investira la scène. Du bon son à la sauce malagasy et des improvisations à n’en plus en finir seront garantis. Le « line-up » donne déjà une idée du rendez-vous. Les mélomanes sauront où mettre les pieds demain. Le répertoire sera sans doute éclectique.
Si.R

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff