Publié dans Dossier

Foire 4M - Le savoir-faire des producteurs malagasy à l’honneur

Publié le mercredi, 16 décembre 2020

La toute première édition de l’événement multi-filières, 4M-Madagascar Mijoro. Miray Hina.Mifaly, ouvrira ses portes aujourd’hui, au parc des expositions, Forello Expo, à Tanjombato. Cette foire valorisera le savoir-faire et les produits « Vita Malagasy ». Des start-up ont même été sponsorisées par l’événement pour qu’elles puissent présenter leurs activités au grand public. La foire 4M sera également la plus grande manifestation des bonnes affaires jamais organisée dans toute la Capitale. Un paradis du shopping promo et des nouveautés à des prix défiant toute concurrence. Tout cela donc réuni en un seul lieu sur une surface de 10 000 m².

 

La foire 4M sera la première grande manifestation organisée malgré le fait que la pandémie de coronavirus sévisse encore à Madagascar. Les organisateurs espèrent ainsi qu’elle contribuera au redémarrage économique du pays. « De plus, notre ambition ne sera pas de tourner en dérision le " Vita Malagasy "  mais au contraire d’aller bien au-delà de ce concept en appuyant avec vigueur sur les valeurs et les hommes qui font la force de ce pays. Pour l'agence Première Ligne, "  Vita Malagasy "  , ce ne sont pas des mots mais de l’action. Au-delà de ce salon et de ces retrouvailles, nous sommes dans l’obligation de montrer un Madagascar plein de vivacité et d’ambition, plus particulièrement dans le contexte actuel », soutient le Comité d’organisation de l’événement. Cette valorisation du savoir-faire et des produits malagasy se fera par plusieurs canaux. En effet, cet événement sera la toute première foire « physital » comme les organisateurs l’ont dénommée, parce qu’elle sera donc à la fois physique et digitale.

Les organisateurs de l’événement ont collaboré de près avec des start-up spécialisées dans l’informatique et le monde numérique afin de mettre en place une plateforme digitale autant au niveau national qu’international. « Cette digitalisation de la foire favorisera surtout les échanges avec les opérateurs étrangers. Et ces échanges aboutiront ensuite vers le développement des échanges commerciaux avec les différents pays du monde, principalement les exportations », se réjouissent d’ores et déjà les organisateurs.

Une quinzaine de start-up sponsorisées

Promouvoir les produits «Vita Malagasy», c’est bien mais insuffisant. Il faut aussi convaincre les citoyens malagasy à consommer local mais surtout soutenir les producteurs pour qu’ils puissent produire assez pour subvenir aux besoins du marché national. De ce fait, les importations pourront ainsi être diminuées. Selon les chiffres diffusés, 8 produits sur 10 que nous consommons sont tous des produits importés. Il est important d’inverser cette situation du mieux possible. C’est pourquoi la foire 4M a décidé de sponsoriser la participation de seize start-up. « Ces entreprises démarrent tout juste. Ainsi donc, nous voulons appuyer leur insertion sur le marché. Elles opèrent notamment dans des secteurs d’activité très diversifiés dont les produits cosmétiques et de bien-être bio, l’artisanat ou encore l’agro-alimentaire », détaillent les organisateurs. En tout cas, outre ces start-up, les jeunes entrepreneurs malagasy participent massivement au salon.

Un jour, un sponsor

Le Versus : Briser les stéréotypes sur les produits végétaux

La première boucherie végétale à Madagascar. Le Versus, une marque de produits végétaux malagasy, figure parmi le carré des sponsors de l’événement 4M. Etant une marque 100 % « Vita Malagasy», elle trouve tout à fait normal de soutenir un salon valorisant le savoir-faire et les produits malagasy. « C’est aussi une occasion pour nous de nous faire connaître du grand public. La boucherie végétale est en effet un concept particulièrement nouveau à Madagascar, et même dans le monde. Par conséquent, les consommateurs ne le connaissent pas encore en détail. Nous voulons ainsi promouvoir voire vulgariser ce concept auprès de la clientèle malagasy, surtout que jusqu’à maintenant 70 % de nos clients sont des étrangers », a déclaré Guenaëlle Rakotosalama, une des fondatrices de la marque.

Même s'ils sont méconnus jusqu'ici par les consommateurs, les produits végétaux n’ont que des avantages sur l’environnement, mais plus particulièrement sur la santé. « Ces produits ont des avantages conséquents sur la santé, déjà qu’à Madagascar la population est sujette à des maladies liées au cholestérol ou encore au triglycéride. Nous enseignons ainsi aux consommateurs à mieux manger, à avoir de meilleures habitudes alimentaires. Il n’est pas nécessaire de manger de la viande tous les jours. Il y a des alternatives disponibles », rajoute Tahirisoa Randriantiana, la seconde fondatrice de Versus. Pour briser les stéréotypes, des séances de dégustation seront organisées pour les quatre prochains jours. « Les consommateurs malagasy sont encore réticents actuellement. Ils ont des a priori sur les produits faits à base de végétaux. Mais nous voulons qu'ils prennent conscience que pour manger des produits végétaux, on ne doit pas forcément être végétarien ou végan, d’où tout l’intérêt de la dégustation », soutient cette dernière. En tout cas, neuf personnes sur dix ont été agréablement surpris par le goût de ces produits végétaux.

 

Mot de l’organisateur

Véritablement multi-filières, cette nouvelle foire « Vita Malagasy », organisée dans un esprit d’excellence, va finalement être le reflet du dynamisme entrepreneurial des jeunes malagasy. De fait, encore en capacité de faire preuve d’une réelle agilité d’esprit, plus perméable aux concepts novateurs tels que les plateformes « Digital Business Network » et convaincue sans complication de l’opportunité du modèle économique « Emergence », cette foire 4M va être le dernier rendez-vous 2020 du génie national malagasy.

Prise de pouvoir

Objectivement, la pandémie de Covid-19 a forcé le destin et l’environnement économique de Madagascar, et c’est sans complexe que nous constatons une prise de pouvoir économique effective des jeunes forces vives de la Nation. Ceux-ci ont clairement jeté le soi-disant fatalisme insulaire aux orties.

Redémarrage économique

Ne souhaitant pas rester les bras croisés et dans une posture d’attentisme stérile, la mobilisation constatée de nombreuses entreprises malagasy va concrétiser et manifester par sa présence à la Foire 4M sa volonté d’aller à la rencontre de l’ensemble des consommateurs, en proposant notamment des produits « Made in Madagascar » et autres à des prix attractifs.

Soyons visionnaire sur l’avenir socio-économique de Madagascar . Libérer les énergies et encourager les entrepreneurs à être ouverts au monde en concevant des produits pouvant affronter des marchés à l’exportation, notamment par l’entremise du « Digital Business Network », permettront de rétablir à terme les grands équilibres macroéconomiques de la Grande île.

Cette nouvelle foire 4M est en train de nous révéler que les ressorts de l’économie, et ce sous l’impulsion du Président de la République, sont encore parfaitement valides. Dans un combat en faveur d’une croissance économique positive, il n’y a pas de place pour le défaitisme et la leçon est en train de nous être donnée par les jeunes entrepreneurs.

Réaliste, innovante et utile, 4M sera l’occasion à de nombreuses surprises et assurera ainsi sa fonction catalysatrice et très opportuniste pour une réussite commerciale dans le respect des valeurs montantes tel que l’esprit environnementale avec son exception avérée et d'une émergence économique, la seule option pour une éradication de la pauvreté.

Michel D. Ramiaramanana, président du Comité d’organisation

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff