Economie

Encore au stade de production artisanale. Au début, la production d’huiles essentielles de géranium n’était qu’une simple activité supplémentaire pour les riziculteurs Du district de Fandriana, au centre-est du pays. Mais à partir de 2015, avec la collaboration de l’entreprise Aromania et de WWF Madagascar, cette filière est devenue une activité génératrice de revenus dans cette Région, notamment pour les agriculteurs regroupés actuellement dans une coopérative appelée « Maintsomanitra d’Iavomanitra », avec une capacité de production limitée. « Avant, je n’avais pas de travail. Je ne faisais que cultiver du riz pour nourrir ma femme et mes six enfants. La…
Place à la jeunesse malagasy. L’Institut National des Sciences Comptables et de l’Administration des Entreprises (INSCAE) promeut l’entrepreneuriat des jeunes. C’est dans ce cadre que l’association INSCAE Junior entreprise (IJE) organise la quatrième édition du grand concours de projet « INSCAE Innovation Idea ». Malgré la révélation que les Malagasy possèdent un esprit d’entrepreneur, ils manquent d’accompagnement pour se mettre en action. Ainsi, l’association IJE tente de remédier à ce point faible. C’est pourquoi l’organisateur dispense à tous les participants une incubation de trois mois. « Nous organisons chaque année cet événement. Il faut tout de même noter qu’il ne…
OTIV Tana tient à rassurer ses clients. Les problèmes rencontrés par l’institution de microfinances, OTIV Boeny, commencent à avoir des répercussions sur les activités des autres OTIV (« Ombana Tahiry Ifampisamborana Vola » ou épargne mutuelle), plus particulièrement pour l’OTIV Tana présent dans les Régions de Boeny et de Betsiboka depuis 2015. « Les gens ont tendance à confondre l’OTIV Boeny avec l’OTIV Tana Boeny. En effet, nous avons à peu près le même nom, le même logo mais il n’y a aucun rapport. Au début, dans le cadre de la mise en place des institutions de microfinances, le Gouvernement…
Un mauvais début. La saison touristique pour le parc national d’Ankarafantsika commence habituellement au mois de mai pour se terminer en novembre. Toutefois, les touristes ne se ruent pas à la réserve comme à leur habitude. « Chaque saison, à cette période de l’année, les touristes arrivent déjà en nombre pour visiter le parc. Mais ce n’est pas le cas cette année. En effet, en termes de statistiques, du mois de janvier au mois de mai dernier, nous n’avons accueilli que 1 125 visiteurs contre 1 350 l’année dernière à la même période, soit une baisse de 20 % »,…
Manque de compétence de la main d’œuvre. L’implantation des grandes marques hôtelières se multiplie dans le pays, plus particulièrement dans la Capitale. De ce fait, les offres d’emplois abondent, sauf que les employés compétents répondant aux exigences de ces marques de renommée internationale sont moindres. Conscientes de la situation, les autorités ont décidé de mettre en place le Certificat d’aptitude professionnelle (CAP) dans trois métiers de base de ce secteur. « Ce sera une formation d’un an sur trois spécialisations à savoir la cuisine, l’hébergement et la restauration. Les personnes formées bénéficieront d’une formation complète composée d’un volet théorique et…
5 000 enfants affectés par la malnutrition sévère et aiguë sans complication dans le grand Sud bénéficieront très bientôt d’aliments thérapeutiques spécialisés. Pour répondre à l’urgence nutritionnelle, l’ambassade de Japon à travers le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) a remis au ministère de la Santé publique 5 000 cartons remplis de « Plumpy’Nut », des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi (ATPE). Durant le mois de juin, ces dons vont être répartis à 208 centres de santé et 4 équipes mobiles de nutrition, situés dans des Centres de récupération et d’éducation nutritionnelle ambulatoire pour la malnutrition aiguë sévère (CRENAS)…
La Capitale de Madagascar snobée par les touristes. Les tour-opérateurs opérants à Madagascar sont unanimes pour reconnaitre que la ville d’Antananarivo n’attire pas les touristes. « Tout au plus, le séjour des touristes dans la Capitale malagasy n’excède pas les deux jours, à leur arrivée et à leur départ. Ils optent de suite à des sorties dans les régions », révèle un agent réceptif. La cause de ce désintéressement c’est l’inexistence des sites historiques à visiter à l’exception du Rovan’Ambohimanga et de quelques musées. Contrairement aux autres capitales du monde entier, Antananarivo est certainement la seule à ne pas posséder…

Fil infos

  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
  • Route Nationale 44 - Les travaux avancent lentement…mais sûrement
  • Andry Rajoelina - Un Président respectueux de la démocratie
  • Diffamations envers les enfants du Président Rajoelina - Des mesures seront prises !
  • Université de Toamasina - Malgré tout, le président toujours en place
  • Forum économique international sur l’Afrique - Le Président Rajoelina plaide pour le secteur sanitaire et médical

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A plaindre !
    Le microcosme politique dans lequel évolue l’Opposition à Madagasikara est médiocrement dominé par des hommes et des femmes à plaindre. Des leaders politiques qui souffrent lamentablement de perspicacitéet du sens de discernement. Ils conduisent les brebis vers l’échafaud. Fort heureusement que les simples militants sont plus intelligents voire plus malins que les dirigeants. Ils savent faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. En effet, les supposés sympathisants ne se laissèrent guère manipuler par des dirigeants en manque d’objectif sérieux. La population de la Capitale atteint déjà un certain niveau de maturité politique, elle rejette toute tentative de livrer le pays au caprice de la crise ni de se faire avoir aux griffes du piège tendu.A tout seigneur, tout honneur ! Ravalomanana Marc, fondateur du parti TIM, le chef de file de l’opposition, en étant le président du RMDM, un ancien Chef de l’Etat, de son état, un ex-…

A bout portant

AutoDiff