Economie

Un mois et onze jours de plus. La société Aéroports de Madagascar (ADEMA) recherche actuellement des partenaires pour développer les six aéroports internationaux à savoir Toamasina, Sainte-Marie, Toliara, Taolagnaro, Mahajanga, Antsiranana ainsi que les quatre aéroports principaux notamment Sambava, Morondava, Mananjary et Fianarantsoa que l'Etat Malagasy lui a confié par le biais d'un décret de délégation de pouvoir. Si la date butoir est prévue le 20 août, elle est repoussée au 30 septembre 2019.
La société « Jiro sy Rano Malagasy » (JIRAMA) rencontre des difficultés dans l’approvisionnement en eau. Cinq zones de la Capitale, à savoir la partie Nord-ouest, le Nord, l’Est, le Sud-est et le Sud, y compris la haute-ville souffrent d’une coupure quotidienne. Un incident relatif à ce problème a d’ailleurs causé une manifestation à Antsahameva Ankatso, hier. L’eau n’est distribuée qu’une heure par jour, entre 4 et 5 heures du matin. Et ce, depuis un mois. Du côté du fournisseur d’eau et d’électricité, les problèmes s’avèrent beaucoup plus profonds. La JIRAMA fonctionne avec des matériels qui datent de l’année 1950.…
Le groupe Filatex est connu dans ses actions sociétales dans le domaine de l’éducation et de l’aménagement urbain telles que la réhabilitation des écoles publiques, la dotation en fournitures scolaires des enfants issus des familles vulnérables, l’embellissement et éclaircissement de certains quartiers des grandes villes. Mais depuis peu, Filatex embrasse également l’agriculture à travers le projet « Roso » dans la localité d’Ambohijanaka. Entretien avec Tanteraka Andrianiaina Rakotoarisoa, responsable RSE du groupe Filatex.Q : Pourquoi ce revirement vers le monde paysan ?T.A. : « Effectivement, Filatex est plutôt connu dans son intervention dans l’éducation et de l’aménagement urbain mais en…
Une réforme en vue. Le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) concocte déjà actuellement la loi de Finances pour l’année prochaine. L’institution a alors organisé une conférence budgétaire pour la Région d’Analamanga, hier, à Anosy. Si le taux de croissance économique est prévu à 5,2% cette année, une perspective plus positive s’annonce pour 2020. Le numéro un du département, Richard Randriamandrato prévoit une croissance économique à 6% pour l’année prochaine. « Les réformes sont au rendez –vous dans cette loi de Finances. Le Gouvernement ambitionne un taux de croissance économique de 6%. Nous allons atteindre cet objectif en améliorant…
Secteurs clés pour le développement économique. L’agriculture et l’élevage demeurent les activités qui assurent le quotidien de 80 % de la population malagasy. C’est dans ce cadre que le groupe FILATEX finance le programme de développement agricole « Roso » mené par l’Organisation non gouvernemental (ONG) « Iray Dia ». Le projet sera mis en œuvre durant ce mois d’août. Cela tombe bien car Madagascar se trouve en ce moment au cœur d’une grande campagne rizicole. Tous les travaux sont alors exécutés dans la Commune d’Ambohijanaka dont 12 Fokontany en sont bénéficiaires. Plusieurs activités Dans son action, l’ONG « Iray…
Les scellages continuent. Après la Région de Betsiboka, la délégation du ministère des Mines et des Ressources stratégiques enchaîne avec celle de Diana. Effectivement, dans la Commune rurale de Betsiaka, plus précisément à 32 km de la ville d’Ambilobe, l’exploitation aurifère n’a aucune retombée sur les riverains, encore moins sur l’économie du pays ou les caisses de l’Etat malagasy. Pourtant, l’exploitation de Betsiaka date déjà de plusieurs décennies. « Ce genre de situation est inacceptable. Chaque acteur devra se conformer aux normes imposées à toute exploitation minière. La formalisation de ses activités reste la seule garantie de ses profits. Ce…
De grands travaux routiers. Le groupe de la Banque africaine du développement (BAD) a lancé officiellement, hier, le projet d’aménagement de corridors et de facilitation du commerce (PACFC). L’événement s’est tenu au Carlton, Anosy. Dans le cadre dudit projet, les partenaires techniques et financiers ainsi que le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics vont collaborer ensemble dans l’aménagement de la RN 9 et de la RN 12A. Les bailleurs de fonds ont alors octroyé 217 millions de dollars pour désenclaver les Régions du Sud. « Les infrastructures routières jouent un rôle essentiel dans le développement…

Fil infos

  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire
  • Lutte contre la Covid-19  - L’Etat d’urgence reprend, le confinement en suspens
  • Covid-19 - Madagascar choisit deux vaccins

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cause nationale
    En 1959, le tout jeune Gouvernement malagasy dut faire face à une grave inondation qui sévit presque dans toute l’île, notamment à Antananarivo et environs. Dans la Capitale, Ikopa déverse ses eaux sur tous les bas-quartiers. Betsimitatatra et ses rizières immergées ! Le Gouvernement de feu Philibert Tsiranana déclare Antananarivo en « zone sinistrée » et « l’état d’urgence nationale » est décrété. Pour affronter ce sinistre national sans précédent, le Gouvernement malagasy fait appel à la contribution de tous étant donné qu’il s’agit d’une cause nationale. On se rappelle du « Fitia tsy mba hetra » par le moyen duquel chaque concitoyen est convié à participer. A noter que les caprices (les crues) de l’Ikopa et de Sisaony créaient depuis la nuit des temps des problèmes à tous les gouvernants. Les souverains et leurs sujets d’Andrianjaka à Andriamasinavalona et surtout Andrianampoinimerina durent rivaliser d’ingéniosité pour construire des digues afin…

A bout portant

AutoDiff