Publié dans Economie

« Fako.io » - La première application axée sur l’éducation environnementale à Madagascar

Publié le vendredi, 28 août 2020

Les déchets de toutes sortes représentent la principale origine de la pollution de l’environnement, plus particulièrement dans les grandes villes. A Antananarivo par exemple, les mauvaises habitudes prédominent encore. Les habitants continuent de jeter leurs ordures n’importe où et de faire leurs besoins là où bon leur semble. Pour prévenir ces mauvaises pratiques, l’entreprise Media Click a décidé d’associer le numérique avec l’éducation environnementale. Pour ce faire, elle a notamment créé la première application « fako.io » axée sur l’éducation environnementale. Cette application permet de repérer facilement les infrastructures de propreté dans la ville, à savoir les toilettes publiques, les poubelles ainsi que les centres de tri et de recyclage des déchets.

 

« Grâce à un système de géolocalisation, l’application aide l’utilisateur à retrouver l’infrastructure la plus proche de sa position. Lors de nos déplacements, nous nous demandons toujours où nous pourrions trouver des toilettes ou des poubelles. Avec cette application, la question ne se pose plus », a expliqué Tojo Raminoharijaona, directeur général de la société Media Click. « Avec cette application, notre principal objectif est de sensibiliser les internautes à la propreté et au respect de l’environnement qui l’entoure, vu qu’ils ne jetteront plus leurs ordures que dans les endroits prévus à cet effet », rajoute-t-il. D’autre part, les utilisateurs pourront également émettre des avis et des retours sur la qualité des infrastructures.

Pour l’entreprise, c’est surtout une contribution aux actions de préservation de la nature. Pour avoir le maximum d’impacts, tout le monde doit contribuer, aussi petite soit l’action entreprise, comme le dicton le dit : « les petits ruisseaux font les grandes rivières ». De surcroît, l’application est téléchargeable gratuitement. Plus d’une cinquantaine d’infrastructures y ont déjà été répertoriées. Après la Capitale, « fako.io » entend s’étendre dans tout Madagascar.

Rova Randria

Fil infos

  • Stade Barea - Une avancée impressionnante des travaux
  • Les réserves d’eau d’Andekaleka à sec - Plusieurs quartiers dans le noir
  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff