Publié dans Economie

JIRAMA - La digitalisation des services effective

Publié le mardi, 15 décembre 2020


Les projets de redressement de la société Jiro sy Rano Malagasy se concrétisent. Cette société d’Etat a effectivement présenté deux nouveaux produits hier, dans ses locaux à Ambohijatovo Ambony: son agence en ligne et son application mobile. Ces produits constituent notamment le premier pilier de la transformation de la JIRAMA par la digitalisation: la mise à disposition des clients de nouveaux canaux d’interaction. « L’amélioration de la relation clientèle est un des piliers de redressement de notre compagnie. Ces nouveaux services permettront alors à la compagnie de se rapprocher davantage de ses clients, de faciliter leur vie quotidienne mais aussi d’accélérer tous les services pour les usagers afin qu’ils puissent surveiller davantage leur compte JIRAMA » a soutenu Vonjy Andriamanga, directeur général de la JIRAMA, en cette occasion. Avec cette agence en ligne, tous les services disponibles en agence peuvent se faire sur la toile. Ils sont même décuplés. « Les clients peuvent payer leur facture en toute sécurité sans devoir se déplacer via cette agence en ligne. Des services de paiement à distance sont notamment intégrés dans la plateforme, autant via mobile banking que via carte bancaire. Le plus de l’agence en ligne est la possibilité pour le client de suivre en temps réel l’évolution de sa consommation ou encore du traitement de ses demandes et de ses doléances. Après le lancement de cette application, nous allons en effet mettre en place un standard de service à partir de 2021 avec le branchement en électricité et en eau. Avec ce standard, la JIRAMA s’engagera à exécuter les demandes de branchement en moins d’un mois, sauf si elles nécessitent des travaux d’extension » rassure Rivo Radanielina, directeur général adjoint en charge du marketing, de la digitalisation et de la vente. La signalisation des incidents et l’auto-relevé peuvent également se faire via l’agence en ligne et l’application mobile. Tout a été pensé dans ces services pour être simples, accessibles mais surtout rapides, pratiques et sécurisés. « Tous les services sont déjà coordonnés actuellement. Les clients n’ont alors rien à craindre. Si un client fait son auto-relevé via l’agence ou l’application, l’agence rattachée est tout de suite notifiée. Ainsi, elle n’envoie plus de releveurs ou encore de rappel. Et chaque service est notifié», rajoute le DGA de la JIRAMA. Mais les services ne se limiteront pas à ceux déjà disponibles. Ils augmenteront au fur et à mesure des mises à jour, prévues tous les six mois.
En tout cas, la JIRAMA n’est pas seule dans cette initiative d’amélioration de sa relation avec ses clients. Avant-hier, elle a donc signé une convention de partenariat avec la Coopération allemande, à travers son projet: « Promotion de l’électrification par les énergies renouvelables-GIZ-PERER». L’idée étant de permettre à l’entreprise d’avoir une communication performante et adaptée aux besoins des usagers. D’une durée de six mois, ce programme soutiendra ainsi la digitalisation de la communication de la JIRAMA.     
Rova Randria

Fil infos

  • Préfet de police d’Antananarivo - Le territoire de son ressort
  • Ministère de la Culture et de la Communication - Un tremplin vers la professionnalisation des artistes
  • Election du président de la Confédération africaine de football - La honte pour l’Afrique !
  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un couple battant
    Le jeune couple ne se laisse guère abattre. Moralement et physiquement solides, le Chef de l’Etat et la Première dame tiennent bon et ce en dépit des attaques sordides.

A bout portant

AutoDiff