Publié dans Economie

Energie - Extension de la centrale solaire d’Ambatolampy

Publié le lundi, 23 janvier 2023
Energie - Extension de la centrale solaire d’Ambatolampy Crédit photo : Axian

New Energy Africa, Green Yellow, Guarant Co, African Guarantee Fund et Société Générale ont conclu un financement de 47,1 milliards MGA pour soutenir l’extension de la plus grande centrale solaire de Madagascar et celle de l’océan Indien. Pour rappel, New Energy Africa (NEA) est une entreprise du groupe AXIAN spécialisée dans le secteur des énergies renouvelables et hybrides en Afrique. Green Yellow est leader de la production solaire photovoltaïque dans l’océan Indien avec plus de 100 MWc de puissance installée. Guarant Co est une branche du « Private Infrastructure Development Group » (PIDG). Toutes ces entreprises, associées à African Guarantee Fund (AGF) et Société Générale, ont remis une ligne de crédit à la centrale solaire de NEA Ambatolampy. Celle-ci sera couverte par une garantie financière et aura une durée de neuf ans, redevable à un syndicat de banques locales et régionales.
Cette facilité de crédit permet à NEA Ambatolampy de réaliser une extension de 20 MW de production et l’installation d’un système de batteries de secours de 5 MW. Société Générale a agi en tant que bailleur de fonds principal. Guarant Co et AGF ont fourni des garanties respectives de 23,6 milliards MGA et 9,4 milliards MGA. Il s’agit de la deuxième opération en faveur de la centrale solaire photovoltaïque possédant une capacité initiale de 20 MW que Société Générale, Guarant Co et AGF avaient aidé à refinancer en 2020. « La conclusion de cette transaction réaffirme l’engagement de nos partenaires financiers et leur confiance en Green Yellow et son "business model". Cette nouvelle réalisation renforce notre présence dans l’océan Indien, où nous étions déjà leader dans la production d’énergie solaire photovoltaïque », explique Pierre Marouby, DG de Green Yellow océan Indien.
Haute capacité
Désormais, le groupe AXIAN et Green Yellow exploitent la station NEA Ambatolampy avec une capacité de 40 MW et un système de batteries de 5 MWh qui en fait la plus grande centrale solaire de l’océan Indien. Ce projet va améliorer l’accès à l’électricité d’environ 285.000 personnes en phase avec l’Objectif 7 des Nations unies et réduire les émissions de CO2 de près de 34.000 tonnes, adressant ainsi l’Objectif 13 des Nations unies. Uniquement 15 % de la population à Madagascar ont aujourd’hui accès à l’électricité avec une grande disparité entre le milieu urbain (79 %) et rural (8 %).
Pour rappel, lors de la première opération en octobre 2020, Guarant Co et l’AGF avaient fourni des garanties respectives de 36,9 milliards MGA (9,3 millions USD) et 14,8 milliards MGA (environ 3,8 millions USD) pour le refinancement de NEA Ambatolampy qui, à l’époque, produisait 20 MW et était déjà la plus grande centrale solaire de Madagascar. La nouvelle extension de 20MW / 5MW de batteries prouve la réplicabilité de ce type de projets et la viabilité des financements en devises locales pour des centrales solaires à Madagascar. Guarant Co a participé de façon active à la finalisation de cette transaction à travers ses stratégies de gestion des risques et d’optimisation permettant de réduire le coût du capital emprunté. Ceci a permis la mise à disposition de capitaux locaux supplémentaires via la Société Générale Madagasikara et BNI Madagascar.
Hary Rakoto




Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff