Publié dans Economie

Développement industriel - L’Alaotra-Mangoro prend son lait en main

Publié le vendredi, 09 février 2024

Production locale avant tout. Hier, une étape cruciale a été franchie dans le développement économique local de la Région d’Alaotra-Mangoro avec l'inauguration solennelle d'une nouvelle unité de production laitière à Ambohibary, dans la périphérie de Moramanga. Cette initiative, soigneusement planifiée dans le cadre du programme ODOF (« One District - One Factory »), vise à promouvoir la production et la transformation locales, mettant particulièrement l'accent sur un cycle court pour répondre aux besoins des petits producteurs laitiers de la Région. Parmi les 75 premières unités de production laitière importées, 53 sont déjà opérationnelles, marquant un succès significatif pour ce projet ambitieux. Cette nouvelle installation de pointe, spécialisée dans la production de lait pasteurisé, de yaourt et de fromage, ouvre un horizon d'opportunités pour les petits producteurs laitiers d'Alaotra-Mangoro. 

Le Président Andry Rajoelina, fervent défenseur du développement économique local, a souligné l'importance stratégique de cette initiative lors de la cérémonie d'inauguration.

« Les membres dévoués de la coopérative KSFM, responsables de la gestion de ces unités de production, collaboreront étroitement avec les petits producteurs laitiers pour garantir le succès durable de cette entreprise. Dans une perspective d'optimisation de la filière laitière à l'échelle nationale, une prochaine signature d'un partenariat bilatéral avec la République de l'Inde, ouvrant de nouvelles portes pour le secteur, sera effectuée », rajoute le Chef de l’Etat. 

Edgard Razafindravahy, ministre de l'Industrie et du Commerce, quant à lui, a évoqué la complexité du traitement des produits laitiers, soulignant l'importance capitale d'une formation rigoureuse pour les responsables de l'unité de production ainsi que pour de nombreux petits producteurs. Cette formation vise à garantir des normes de qualité élevées tout au long du processus de production, de la collecte du lait à la distribution des produits finis.

Croissance équitable

« Actuellement, la production locale, se chiffrant au nombre d'environ deux millions de litres de lait par an, est au cœur de cette dynamique économique. Cette avancée majeure dans le secteur laitier ne représente pas seulement un pas significatif vers l'autosuffisance alimentaire de la Région, mais elle contribue également de manière substantielle au développement économique et à l'amélioration des conditions de vie des habitants d'Alaotra-Mangoro », précise le ministre. En favorisant la production locale et en impliquant directement les petits producteurs dans la chaîne de valeur, le programme ODOF démontre clairement son engagement envers une croissance économique durable et équitable. L'inauguration de cette unité de production laitière est bien plus qu'une simple victoire locale. Elle renforce également la position de Madagascar sur la scène internationale. La signature imminente d'un partenariat bilatéral avec l'Inde témoigne de la volonté du pays de s'ouvrir à des collaborations stratégiques, établissant ainsi des fondements solides pour le développement futur du secteur laitier malagasy sur la scène mondiale. Ainsi, cette nouvelle unité de production laitière à Ambohibary symbolise l'espoir et la prospérité pour la Région d’Alaotra-Mangoro. Avec des partenariats solides, une gestion dédiée et une formation approfondie, cette initiative ambitieuse promet de laisser une empreinte durable dans le paysage économique de Madagascar, offrant des opportunités concrètes pour les petits producteurs et jetant les bases d'un avenir économique plus fort et plus résilient.

 

La Rédaction

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff