Publié dans Economie

Marché interbancaire des devises - Performance encourageante de l'ariary 

Publié le mercredi, 27 mars 2024

Dans une récente évolution sur le marché financier, l'ariary, la monnaie nationale de Madagascar, a enregistré une appréciation significative sur le Marché interbancaire des devises. Cette performance remarquable constitue un jalon crucial dans les efforts de stabilisation économique du pays, notamment dans le cadre des priorités fixées par le ministère de l’Economie et des Finances (MEF) pour ses 100 premiers jours. Parmi les objectifs prioritaires du MEF, la stabilisation de l'ariary est au cœur des préoccupations.

A cet égard, la Direction générale du Trésor a mis en œuvre des mesures efficaces à travers le service des Finances extérieures (FINEX), visant à obtenir des résultats concrets et adaptés à la situation économique du pays. L'un des principaux moteurs de cette appréciation monétaire est l'effet domino résultant du rapatriement et de la cession de devises. Ces actions ont contribué de manière significative à renforcer et stabiliser l'ariary sur le marché. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : le taux de rapatriement des devises initialement fixé à 86%, pour les 100 premiers jours, a déjà atteint 80% au début de cette année.

Consolidation 

De même, le taux de cession sur le Marché interbancaire des devises (MID) dépasse déjà l'objectif fixé à 76%. Sur le plan monétaire, ces actions se sont traduites par une appréciation notable de l'ariary par rapport à des devises clés telles que l'euro et le dollar. En effet, l'euro s'échange actuellement à 4760 ariary, contre 4 985,03 ariary en début d'année, représentant un gain de 225 points en seulement trois mois. De même, le dollar, qui s'achète désormais à 4 320 ariary à la clôture du MID, contre 4 574,21 ariary en début d'année, affiche un gain de 254 points sur la même période. Cette appréciation de l'ariary offre des perspectives encourageantes pour l'économie malagasy. En particulier, les exportations formelles des différents secteurs, notamment minier, agricole et artisanal, devraient contribuer à augmenter davantage l'offre de devises, consolidant ainsi cette performance remarquable de l'ariary. Ainsi, cette tendance positive sur le Marché interbancaire des devises témoigne des progrès réalisés dans la stabilité économique de Madagascar. Les efforts concertés du Gouvernement et des acteurs économiques locaux semblent porter leurs fruits, offrant des perspectives optimistes pour l'avenir financier du pays.

 

Hary Rakoto

Fil infos

  • Mission du FMI à Madagascar - Deux appuis financiers importants sur la table des négociations
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Enseignement supérieur - L'université de Fenoarivo -Atsinanana officiellement inaugurée 
  • Administration - Le Président veut des collaborateurs loyaux et efficaces
  • Actu-brèves
  • JIRAMA - Le manager de redressement bientôt dans le ring
  • Lutte contre la corruption à Madagascar - Le CSI pointe du doigt les blocages institutionnels
  • Conseil des ministres décentralisé - Focus sur Toamasina
  • Législatives - 470 prétendants à l’assaut des 163 sièges au Parlement

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Recadrage présidentiel
    Au terme d’un Conseil des ministres, délocalisé à Toamasina, la capitale de la Région d’Atsinanana, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry et la délégation qu’il conduit, des membres du Gouvernement, se sont enquis de l’état actuel de la situation de l’avancement des travaux s’inscrivant dans le cadre des projets présidentiels dans le Grand Port et aussi de la Région d’Analanjirofo.A Toamasina, le Président Rajoelina et sa suite dont entre autres le Premier ministre, Ntsay Christian, la ministre de la Justice Landy Mbolatiana Randriamanantsoa, le ministre des Travaux publics, le colonel Ndriamihaja Livah Andrianatrehina, le Secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes Gérard Andriamanohisoa et bien d’autres, ont constaté de visu l’état de la réalisation des travaux. Le chantier MIAMI, un projet présidentiel phare dans le Grand Port de l’Est, continue son bonhomme de chemin. En dépit des retards dus aux crises sanitaires de 2020- 2022 et surtout à cause de…

A bout portant

AutoDiff