Publié dans Economie

Industrie et commerce - 3759 coopératives enregistrées à Madagascar

Publié le dimanche, 07 juillet 2024

"Actuellement, Madagascar compte 3759 coopératives enregistrées et légalement reconnues, réunissant 74 379 membres à travers divers secteurs. De plus, 59 sociétés ODOF (One District One Factory) ont été établies dans 53 Districts, témoignant de la vitalité et de l'importance des coopératives dans le tissu économique malagasy" a annoncé Edgard Razafindravahy, ministre de l'Industrie et du Commerce, lors de la Journée internationale des coopératives (JIC), célébrée ce vendredi à Antananarivo. Cette journée a mis en lumière l'importance des coopératives dans l'amélioration des conditions de vie des agriculteurs et de leurs membres. Selon le ministre, "cette célébration symbolise un grand effort et une ambition claire dans la réforme des lois de financement et des lois sur les groupements".

Lors de la cérémonie d'ouverture, il a souligné l'engagement du Gouvernement, en alignement avec la vision du Président de la République, pour la promotion de l'industrie à Madagascar. "Les coopératives sont un pilier essentiel de cette vision," a-t-il affirmé. Il a également mis en avant le projet ODOF, intrinsèquement lié aux coopératives. "Les agriculteurs se regroupent en coopératives, produisent à la base et apportent leurs produits aux unités de transformation," a-t-il expliqué. A ce jour, huit syndicats bénéficient de la gestion du projet ODOF dans différents Districts. Ce projet vise à transformer les produits locaux, tels que les fruits, le miel, les arachides, le soja, les tomates et le manioc, afin de créer plus de valeur ajoutée pour les agriculteurs et les communautés locales. Le thème de la JIC en 2024, "Les entreprises construisent un avenir meilleur pour tous", reflète bien l'esprit de cette célébration. Le ministère de l'Industrie et du Commerce (MIC), en charge des coopératives, a organisé des événements dans toutes les Régions de l'île, par l’intermédiaire  des 23 directions régionales.  Le soutien international joue également un rôle dans le développement des coopératives à Madagascar. La NCBA CLUSA, financée par l'USAID et la GIZ PrAda, est l'un des principaux partenaires, offrant des ressources et une expertise essentielle pour renforcer ces structures. Selon le ministre, "les coopératives sont une réponse concrète aux défis économiques et sociaux auxquels font face les agriculteurs. "En se regroupant, les membres peuvent non seulement améliorer leur production, mais aussi accéder à des marchés plus vastes et obtenir de meilleurs revenus," a-t-il déclaré. Cette dynamique de coopération et de solidarité est au cœur de la vision pour un développement durable et inclusif à Madagascar.

 

Carinah Mamilalaina

Fil infos

  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Nouveau Gouvernement Ntsay Christian - Amputé de deux poids lourds
  • Prétendus « sujets Bacc » - Deux facebookers arrêtés
  • Edgard Razafindravahy à la tête de la COI - Rayonnement de Madagascar dans l'Océan indien 
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Secteur combatif
    Le tourisme, le fer de lance pour la relance de l’économie nationale, se trouve en tête de la ligne du front dans la bataille sans merci contre la malédiction, si on peut s’exprimer ainsi, qui semble s’éterniser. En effet, il faut batailler dur si l’on veut briser à jamais le blocage en béton gênant la remontada. En diapason avec le ministère des Transports et de la Météorologie, le département du Tourisme et de l’Artisanat, en tête de peloton, sous l’impulsion de l’inamovible ministre Randriamandranto Joël conduit en tandem avec le ministre Ramonjavelo Manambahoaka Valéry Fitzgerald, le combat. En fait, les ministères du Tourisme et des Transports sont deux départements appelés à unir leur force dans un cadre de stratégie commune afin de coordonner les actions.

A bout portant

AutoDiff