Publié dans Economie

Ministre de l’Economie et des Finances - Une visite inopinée à la caisse de retraite

Publié le mercredi, 20 février 2019

Après sa descente auprès du service des douanes à l’Aéroport international d’Ivato, le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto a visité la caisse de retraite sise à Antaninarenina. Cette descente inopinée a eu lieu le 18 février dernier. Le choix de la date n’est pas dû au hasard puisque c’était le premier jour de paiement. En effet, le ministre a regardé de près le déroulement des tâches de chaque personnel durant la distribution de la pension de retraite.
La visite s’est d’abord effectuée au niveau de la Paierie générale de l’Etat (PGA) et au sein de la Recette générale de l’Etat (RGA). Le directeur du Trésor public Herivelo Andriamanga a accompagné le ministre durant son passage.

En voyant la longue file d’attente, le ministre a évoqué la nécessité d’une plateforme numérique pour la distribution des pensions. D’ailleurs, les « Zokiolona » sollicitent un autre mode de paiement. Selon le directeur du Trésor public, une amélioration s’effectuera notamment dans les matériels utilisés pour raccourcir le temps d’attente. Richard Randriamandranto a également souligné auprès des personnels l’importance de la qualité de service et des infrastructures.
Le ministre s’est ensuite rendu à la Perception principale (PP) sise à Atsimondrano. Ranaivoarivelo Edmond, représentant des « Zokiolona », a demandé la mise en place d’un endroit pour s’abriter contre le soleil ou la pluie.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff