Publié dans Economie

 Promotion de l’investissement - Les atouts de Madagascar présentés à Miami

Publié le dimanche, 22 septembre 2019

Après Wave Madagascar, le forum des investisseurs dans les domaines du tourisme et du transport, la Grande île présentera de nouveau ses ressources et ses opportunités, au mois de décembre prochain, à Miami. Effectivement, dans le cadre d’un événement réunissant toutes les grandes marques hôtelières, Madagascar veut continuer son importation de ses marques sur son territoire. L’objectif étant de développer le secteur touristique à travers le développement des infrastructures hôtelières mais aussi de la diversification des offres touristiques.

« Le Gouvernement actuel souhaite faire du tourisme un pilier de développement de l’économie du pays. Il est grand temps d’investir dans le tourisme pour générer le plus d’emplois directs mais aussi indirects dans le pays. Nous souhaitons surtout développer notre offre hôtelière pour que chaque touriste puisse trouver un hôtel adapté à ses besoins et à ses attentes, et ce, dans toutes les Régions de la Grande île » soutient Joël Randriamandranto, ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, samedi dernier, lors de la célébration des dix années de l’Ibis Hotel & Spa, à Ivandry. 

L’ouverture de tous ces hôtels de marque dans le pays doit s’accompagner d’une main d’œuvre compétente. « Ces grandes marques hôtelières ont des besoins particuliers, surtout pour se conforter dans leur position de référence. C’est pourquoi, il important que l’ouverture de ces infrastructures hôtelières s’accompagne de celle d’institutions de formation adéquates. Un point à mettre en considération », notifie le ministre. En termes de chiffres en tout cas, Wave Madagascar a permis la signature de 12 lettres d’intention avec les grandes marques hôtelières comme Hilton, la présentation de 50 opportunités à saisir aux 630 investisseurs locaux et internationaux mais aussi la réalisation de 70 rencontres « Business to Business » entre les opérateurs locaux et les investisseurs internationaux. Un comité de suivi a été mis en place pour suivre de près la réalisation et la concrétisation de tout ce qui s’est dit durant les différentes rencontres et échanges tout au long du forum.

Rova Randria

Fil infos

  • Cryptomonnaie africaine - Des souscripteurs de Madagascar victimes
  • Pollution - Antananarivo étouffe
  • Akamasoa - Inauguration de l’Institut d’Excellence culinaire Guillaume Gomez
  • Energie fossile - Les ressources locales remises en question
  • Drame familial - Il assassine froidement sa tante
  • Axe Toamasina-Foulpointe - Coup d’envoi d’une réhabilitation en béton !
  • Trafic d’or aux Comores - Un directeur des aéroports et un fils de procureur devant la barre
  • Kidnapping et agressions - Le cas des albinos malagasy préoccupe les Nations Unies
  • Usine « Pharmalagasy » - Une ambition locale et internationale confirmée
  • Ivato - Un camp au nom du Général Ismaël Mounibou 
Pub droite 1

Editorial

  • Un leadership mérité !
    La Grande île recevra le prochain Panel international Cacao fin en juin 2023 à Antananarivo. Pour ceux ou celles qui sont branchés dans ce secteur porteur, il s'agit d'une victoire gagnée à bras le corps par le ministère de l'Industrie, du Commerce et de la Consommation (MICC). Au cours de la 106 ème réunion du Conseil de l'Organisation du Cacao (ICCO) à Abidjan, le mois dernier, le 29 septembre, la délégation malagasy conduite par le ministre Razafindravahy Edgard s'était livrée à une bataille acharnée et un pari de taille pour remporter ce prochain rendez-vous à Antananarivo. De facto, Madagasikara s'est adjugé la première place mondiale dans la production de cacao. Un rang que la Grande île mérite.

A bout portant

AutoDiff