Publié dans Economie

Communales à Tana - MMM et Hiaraka Isika affichent leur soutien à Naina Andriantsitohaina

Publié le lundi, 11 novembre 2019

Une semaine après le début de la campagne électorale, Naina Andriantsitohaina continue d’engranger les soutiens. Hier, le parti Malagasy miara-miainga et le Hiaraka Isika ont annoncé de manière officielle leur soutien à sa candidature à la course à la Mairie de la Capitale. Au cours d’une conférence de presse à Antanimena hier dans la matinée, le MMM par le biais de son secrétaire général, Fienena Richard  a annoncé son soutien au candidat numéro 4 sur le bulletin unique. Un soutien qu’il explique par la nécessité d’une reconstruction de la Capitale ainsi que la dégradation de la société et du niveau de vie ont dicté la décision du MMM. Le choix est une réponse à l’appel du candidat n°4, Naina Andriantsitohaina, pour la reconstruction de la Capitale et pour la réalisation du projet présidentiel. En outre, le MMM dit être convaincu par le programme du candidat mais aussi par sa gestion des affaires. Après plusieurs années de collaboration, ce soutien au candidat de l’Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina dans la Capitale est « logique et inconditionnel ». Le MMM appelle par ailleurs à voter afin d’éviter que le taux de participation très faible lors des dernières élections ne se reproduise.

Dans le milieu de l’après-midi, c’est au tour du parti Hiaraka Isika d’annoncer son soutien à Naina Andriantsitohaina. C’est le président national du parti Camille Vital qui en a fait l’annonce au restaurant Tsarasakafo Ambatobe. « C’est sans hésitations que nous appelons à voter pour le candidat numéro 4 Naina Andriantsitohaina, et les conseillers de la liste numéro 2 qui l’accompagnent à Antananarivo », indique-t-il. La formation de l’ancien Premier ministre avait soutenu le parti de l’actuel Président de la République lors de l’élection présidentielle et avait soutenu les candidats de la coalition présidentielle lors des élections législatives dans les circonscriptions où elle ne présentait pas de candidats. Un choix qu’elle réédite pour les élections communales et municipales du 27 novembre prochain.
Notons que le parti AKFM d’Eric Rakotomanga, dans une déclaration publiée hier, a également annoncé son soutien à la candidature de Naina Andriantsitohaina. Hier, le candidat n°4 aux communales d’Antananarivo, Naina Andriantsitohaina, accompagné des candidats conseillers municipaux conduits par Clémence Raharinirina, du député Jocelyn Andriamanalinarivo a fait campagne dans les quartiers d’Antohomadinika, Isotry Anatihazo et Andavamba Anatihazo. L’occasion pour lui de soutenir que ce n’est plus le moment de trouver des excuses. 
La Rédaction

Fil infos

  • La Vérité de la semaine
  • Saisie de 22,5 kg d’or aux Seychelles - Soupçons de laxisme au sein des organes de contrôle malagasy
  • Famine dans le Sud  - Le Président aborde l’urgence avec les partenaires internationaux
  • Trouble et insécurité - Mise en garde du ministère de la Justice
  • Lutte contre les trafics de ressources - Le ministre des Transports rappelé à l'ordre !
  • Aéroport international Ivato - Un Français extradé tente de se mutiler
  • Tentative d'exportation illicite - Des pierres précieuses d'une valeur de 500 000 dollars interceptées
  • Assemblée nationale - Vers un nouveau face-à-face houleux avec l’Exécutif 
  • Accident dans le cortège présidentiel - Le petit Tsihoarana succombe à ses blessures
  • Forêt d’Ankarafantsika - Au moins 3 250 hectares ravagés par le feu

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Cas désespéré !
    Quand quelqu’un détruit un des biens personnels à la maison, il est à plaindre. Mais quand il s’amuse à démolir sa propre maison en sapant irrémédiablement les fondations, il est malade voire un cas désespéré !Les désastres par le feu continuent. Des incendies ravageurs se déclarent un peu partout sur le territoire national presque au même moment. Des feux involontaires ou actes criminels ? Les résultats des enquêtes nous fixeront sur les détails. Dans tous les cas de figure, l’incendie détruit à jamais ! Des crimes de sang à la destruction totale des patrimoines nationaux en passant l’anéantissement d’une partie non négligeable des zones protégées pour en finir aux habitations humaines et d’animaux d’élevage défraient les chroniques. Des villages entiers disparaissent avec ce que cela suppose de dégâts humains, matériels et d’ordre moral. Des familles perdent en un seul moment tout ce qu’elles ont durement épargné des années. Tout récemment,…

A bout portant

AutoDiff