Editorial

Bataille loyale

Publié le vendredi, 06 octobre 2023
La campagne électorale ouvrira ses portes dans douze heures franches. Selon le calendrier du processus électoral établi par la CENI, l’rgane officiel habilité à organiser en amont et en aval des élections à Madagasikara, et adoubé par le Gouvernement, la période de la campagne électorale au vu de l’élection présidentielle de 9 novembre 2023 débutera le 10 octobre à zéro heure et prendra fin le 7 novembre à minuit.Toute consultation populaire qui se respecte et quelle que soit sa forme est précédée d’une période campagne ou d’un temps de propagande afin que chaque prétendant ou chaque groupe de personnes soutenant…

Quid du dialogue 

Publié le jeudi, 05 octobre 2023
Qui dialogue avec qui ? Sur quelle base le dialogue devrait-il avoir lieu ? A quel sujet devrait-on s’en tenir ? Et vers quelle issue le dialogue espérait-on aboutir ? Suite aux échauffourées de lundi entre Forces de l’ordre et le Collectif des candidats et leurs sympathisants, des appels au dialogue et l’apaisement se multiplient. Des cris apparemment lancés dans le désert ! En principe, un dialogue se justifie par l’existence de deux forces en présence. De deux blocs contradictoires dont les positions se radicalisent au fur et à mesure où le contexte évolue vers le point de non- retour. …

L’autre problème !

Publié le mercredi, 04 octobre 2023
Et le pays continue de ramer vers nulle part. Sans but précis ni objectif bien défini, on se dirige vers l’inconnu, vers l’impasse. Et on tourne en rond plus exactement. On recule pour aller rejoindre éternellement le … point de départ. En soixante ans, depuis 1972, la Grande île vadrouille tel un c… errant. Rien ne devait nous étonner si le pays chute dans les abîmes de la pauvreté, de la détresse. La misère nous colle à la peau ! Au fait, quel est le problème ? Une question déjà mille fois posée sans que l’on parvienne à répondre clairement.…

Règne du bordel !

Publié le lundi, 02 octobre 2023
L’anarchie dans tous ses états. Indifférence totale. Absence absolue de la discipline et aucun sens du respect. Tels sont, au moins, les termes pouvant qualifier les tenants et aboutissants de la vie dans la Capitale de Madagasikara et périphéries immédiates. Sauf pour le respect à l’honneur que l’on doit à l’endroit de Monsieur le maire de la Ville des Mille Andriantsitohaina Naina, Antananarivo végète en ce moment précis dans une situation drôlement lamentable. Et pour cause, l’indiscipline viscérale ! Et le bordel règne en maître absolu.Il est malhonnête de notre part de ne pas reconnaitre ou d’ignorer les efforts fournis…

Nième mission

Publié le dimanche, 01 octobre 2023
A quoi rime tout ce va- et- vient ? Des émissaires de la SADC débarquent et partent. Des missionnaires de l’Union africaine arrivent et prennent le chemin de retour. Une délégation des Nations unies atterrit et partira le 4 octobre. Au final, c’est quoi cette nième mission ? Y a-t-il un problème grave à dénouer ou des situations urgentes à régler dans le pays sans quoi ce sera le chaos ?

Ridiculement vôtre !

Publié le mardi, 26 septembre 2023
Jusqu’à quand et jusqu’où notre pays sera-t-il amené à voguer sur de fictives vagues vers nulle part ailleurs, vers l’impasse ? Le ridicule ne tue pas. N’empêche que vous les supposés acteurs politiques du pays, vous vous lancez comme des clowns potentiellement ridicules à exécuter sur scène des numéros au lieu de faire rire sinon amuser la galerie font grincer les dents. Au final, certains des acteurs de la classe politique nationale font pitié.Si les uns passent sans transition ni scrupule d’un camp à l’autre jusqu’à vendre leur âme et tourner indéfiniment leurs vestes, d’autres s’amusent à faire des bêtises,…

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff