Editorial

Toujours à l’honneur !

Publié le lundi, 03 octobre 2022
A tout seigneur, tout honneur ! Dans un pays qui prend au sérieux l’avenir de la Nation, l’éducation, cette noble mission, occupe toujours le devant de la scène. Première servie, mieux traitée, l’éducation nationale se taille la part du lion ! Dans le cadre général des recrutements des agents de l’Etat, le secteur de l’éducation rafle la mise. A l’issue du dernier Conseil des ministres, l’Etat va procéder au recrutement des fonctionnaires. Dans les faits, 17.900 postes budgétaires ont été créés et répartis entre les départements ministériels et certaines institutions jugées prioritaires. Les départements gérant les domaines touchant directement la…

Vote à risque !

Publié le dimanche, 02 octobre 2022
Par 27 voix pour, une abstention et une contre, le Conseil Municipal (CM) de la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) adopta le vendredi 30 septembre le projet de texte autorisant les taxis-motos à fonctionner légalement. Après de long périple émaillé de débats souvent houleux, les conseillers municipaux de la Ville des Mille ont fini par approuver par vote le projet de texte initié par les pairs du CM membres du Parti Humaniste et Ecologiste Madagascar (PHEM) qui ont élaboré le texte de concert avec les dirigeants du Fitaterana Manampy Fiaraha-monina taxis-motos (FMFM).

Le ciel bleu !

Publié le vendredi, 30 septembre 2022
Qui dit que les relations de Madagasikara avec les pays amis traversent une « passe » difficile ! Et cela, à cause, avance-t-on, de la position controversée de la Grande île pour les uns mais légitime pour d'autres, vis-à-vis de la guerre en Ukraine.

Etrange purification !

Publié le jeudi, 29 septembre 2022
A Madagasikara, il semble vrai que la traversée du désert purifie les potentats. Les anciens hauts dirigeants, des tortionnaires causant des malheurs aux concitoyens à l’époque de leur règne sans partage, se croient « blanchis » après certaines années d’errements et se prennent pour vierges. Ils tentent insidieusement de reconquérir le pouvoir et cela au mépris de ce qu’en pense l’opinion. Ils prennent le peuple pour des canards sauvages !Feu l’Amiral Didier Ratsiraka, avec le respect qu’on lui doit, les traversées du désert, à deux reprises (1991-1995 et 2002-2009), lui ont offert l’occasion de se faire une image de sainteté.…

Sale frelatage !

Publié le mercredi, 28 septembre 2022
Décidément, quelle malédiction frappe le pays ! Tous les maux sont au rendez-vous, pratiquement presque au moment, pour faire subir le calvaire aux pauvres âmes qui habitent ce pays. La pauvreté s’intensifie et asphyxie le quotidien des petits peuples du jour au lendemain. Aggravée par l’inflation qui reprend son macabre envol, la précarité des conditions d’existence se complique. L’insécurité resserre l’étau et étrangle littéralement les gens de toutes les conditions sociales. Les bandits volent et tuent de jour comme de nuit. Ils disposent un arsenal de guerre capable de défier les Forces de défense et de sécurité.

L'ONU, en appui

Publié le lundi, 26 septembre 2022
Antonio Guterres marche avec ! L'Organisation des Nations Unies soutient et accompagne Madagasikara. Reçu en audience par le Secrétaire général de l'ONU, tout juste au lendemain de son intervention à la tribune des Nations Unies à l'occasion de la 77 ème Assemblée Générale, le Président de la République de Madagasikara Rajoelina Andry obtient de la part du patron de l'Organisation sise à New-York, l'accord formel pour jouir la faveur du « Fonds vert pour le climat ».

Fil infos

  • Christian Ntsay - "La priorité de l'Etat est la population"
  • Ville de Moramanga - Parfum d’abus de fonction et de corruption
  • Vanille - Les fossoyeurs de la filière démasqués !
  • Pacte national pour l’alimentation et l’agriculture - Le Président Rajoelina convainc et obtient 534 millions de dollars des partenaires
  • Conjoncture politique - L’Opposition concocte un plan machiavélique
  • Sommet sur l’alimentation en Afrique - Le Président Rajoelina défend la cause des agriculteurs
  • Exportation de crabes - Redevances quadruplées en une année
  • Maroc - Le Parlement décide de reconsidérer ses relations avec le Parlement européen
  • Embardée d’un taxi-brousse sur la RN5 - Un bébé décède sur le coup
  • Présidentielle - Le vote de la diaspora malagasy se dessine

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Du déjà entendu !
    Redite. Ibidem. Récidive. La communauté internationale revient à la charge avec quelques nuances près. Une subtile note qui sonne après tout en litanie ou refrain du déjà entendu et qui, passez-nous les termes, frise à certains égards l’arnaque !SEM Arnaud Guillois, l’ambassadeur de France, en résidence à Antananarivo, au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 23 janvier à la Résidence de France, devait s’étaler au moins sur deux sujets essentiels relatifs aux défis et enjeux de l’année en cours. En fait, sur les deux thèmes majeurs évoqués à savoir l’élection (présidentielle) et les îles Eparses, Arnaud Guillois annonçait la couleur concernant la position officielle affichée par le Quai d’Orsay.De l’élection, notamment présidentielle, qui se tiendra normalement au cours du dernier trimestre de l’année 2023, l’ambassadeur Arnaud Guillois a bien voulu émettre son avis qui devait, soulignons-le encore une fois, légitimement refléter la position officielle de la France dont…

A bout portant

AutoDiff