Editorial

 Les prix, hors de portée !

Publié le mardi, 10 novembre 2020
Dure ! La vie est dure ! Les prix des produits de base sur les étals flambent. Les petites bourses ne parviennent plus à suivre le rythme et les pauvres paniers des mères de famille souffrent d'insuffisance chronique. Les sept mois de mesures drastiques afin de contourner la pandémie de la Covid-19 impactent durement sur le quotidien de la population sans distinction de niveau de vie ni de région d'origine. Le confinement total ou même partiel plonge le pays dans le désarroi sans précédent. De l'avis des observateurs politiques ou scientifiques, la propagation de la Covid à travers le monde…

Inepte appel

Publié le lundi, 09 novembre 2020
Non-sens ! L’ancien Président Rajaonarimampianina Hery lance un appel au boycott des sénatoriales. Mais, de qui se moque-t-on ? Le parrain du HVM appelle les membres à ignorer le scrutin du 11 décembre dont l’objet consiste à élire les sénateurs. Le mandat expiré en janvier 2021, le 22 plus exactement, les membres de la Chambre haute doivent être obligatoirement renouvelés. Le régime sous peine de transgresser et par respect à l’esprit de la Loi fondamentale organise ainsi les élections.Le parti HVM n’ayant aucun représentant élu au niveau des grands électeurs ne participent pas de fait à ce rendez-vous du 11…

Quid de la légitimité !

Publié le dimanche, 08 novembre 2020
Le comportement, pour le moins perturbateur, de ceux qui prétendent descendre directement d’Andrianjaka, les Taranaky ny Andrianan’Imerina, fait débat. De quelle légitimité repose leur démarche. Et si la légitimité serait avérée, certains observateurs se demandent, ne sont-ils pas coupables d’abus ? Dans le code de la route, il existe une faute que l’on appelle « l’abus de priorité » C’est une faute comme une autre devant le code. L’abus de légitimité peut être interprété comme tel.

Symbole fort

Publié le vendredi, 06 novembre 2020
Le Palais de la Reine renaît de ses cendres. Au propre comme au figuré, le régime Rajoelina Andry ressuscite d'entre les morts l'Anatirova qui revit de ses lustres d'antan. Le Président de la République de Madagasikara, Rajoelina Andry Nirina, procéda dans la journée d'hier vendredi 5 novembre à l'inauguration du Palais de Manjakamiadana et celui de Besakana à Anatirova entièrement réhabilités et rénovés. Vingt-cinq ans après, jour pour jour, de l'incendie grave qui l'avait totalement détruit, le Palais est reconstruit en totalité suivant scrupuleusement les protocoles et les normes d'avant le feu.

Des coups de balai

Publié le jeudi, 05 novembre 2020
Dix magistrats sanctionnés et un juge révoqué. Cinq militaires radiés. Quatre-vingt gendarmes jetés en prison, etc. Des coups de balai ! En effet, le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), en session ordinaire, avait pris des décisions courageuses pour assainir le Corps. Sur les dix-huit dossiers concernant des hauts responsables du ministère de la Justice soumis au Conseil, dix dont des magistrats ont été sanctionnés et un juge révoqué. Les débordements de certains magistrats sèment le doute auprès des justiciables. Le nouveau Garde des sceaux, Randriamahefarivo Johnny, tente de redorer le blason de ce département stratégique pour la mise en…

Leçon à retenir

Publié le mercredi, 04 novembre 2020
L’Europe rechute. La France trébuche. L’Allemagne retombe, etc. Le coronavirus revient en puissance dans le vieux continent. Le confinement retrouve son chemin. Les Gouvernements européens n’ont point d’autres choix que d’obliger leurs concitoyens à se remettre au … confinement tout en imposant les gestes barrières. Jusqu’à preuve du contraire, le « confinement » associé de près par les mesures barrières demeure la solution la plus efficace pour endiguer, au plus vite, la propagation de la Covid-19.

Fil infos

  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
  • Fanirisoa Ernaivo - Quand la haine se déchaîne
  • Crédibilité de l’Opposition - De mal en pis !
  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
Pub droite 1

Editorial

  • Un recalibrage s’impose !
    Il faudrait, dans l’intérêt général de la Nation, recadrer les délimitations du sens du terme « démocratie » et le situer dans le contexte propre qui prévaut. Comme toute chose, la démocratie ne peut pas avoir une définition statique, invariable et irrévocable. Il faut bien l’intégrerou le cadrer dans le contexte spatio-temporel. Une telle approche ne confère pas à la démocratie un sens élastique que chacun pourrait tirer selon sa bonne volonté. Il existe une certaine constante dans le cadre duquel un authentique démocrate on ne doit pas passer outre.Larousse définit, entre autres, le mot « démocratie » en ces termes : « Régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même sans l’intermédiaire d’un organe représentatif (démocratie directe) ou par représentants interposés (démocratie représentative) ». A partir de ce cadrage de base, il appartient à chaque pays ou Etat de calibrer le concept de démocratie qui lui convient…

A bout portant

AutoDiff