Publié dans Editorial

Par monts et vallées !

Publié le jeudi, 06 mai 2021

Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.
Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une lueur d’espoir.
Le Président Rajoelina prend à cœur pour son compte personnel le combat féroce contre la pandémie qui malmène le pays entier. Dans ce genre d’engagement, il n’est pas de l’espèce d’hommes qui prend à la légère la mission qu’on lui a confiée.  L’esprit et la lettre du Velirano soulignent en substance l’intérêt supérieur du peuple malagasy que Rajoelina Andry porte en lui. Le malheur qui sévit aux concitoyens le tourmente au plus profond de lui-même. Il l’a dit et répété d’ailleurs lors de ses interventions à plus d’une fois que la souffrance de son peuple le touche au fond de son âme et de son cœur. Et il fonce sans se soucier de sa propre santé. Vakinankaratra et Matsiatra- Ambony sont deux Régions parmi les plus touchées. Cela n’empêche nullement pas le Chef de l’Etat à venir les visiter et leur apporter les encouragements utiles et surtout les supports matériels dont les Centres de traitement (CTC) plus appropriés pour endiguer et maitriser dans les meilleurs délais le rythme de propagation de la maladie. Selon les consignes présidentielles du dimanche, ces deux Régions font l’objet de fermeture, confinement territorial, aux contacts extérieurs. Au risque de se faire contracter, Rajoelina fait fi du danger encouru.
Il donne l’image de quelqu’un qui s’engage dans une course contre la montre ! En effet, on est bien dans un « état d’urgence sanitaire » n’est-ce pas ! Et c’est ici le bémol de la situation. L’opinion semble constater que les comportements de l’ensemble du Gouvernement ne riment pas assez avec cette urgence. Il ressort de l’observation de très près qu’une bonne partie des membres de l’Exécutif ne s’investissent pas de façon conséquente et engagée à la lutte que le pays fait face en ce moment. Les contribuables auraient voulu voir tous les membres du Gouvernement au front de la bataille sous l’ordre de marche du Chef, le Président de la République. La séance télévisée du dimanche dernier l’avait bien démontré ce manquement.
On ne peut pas s’empêcher de s’interroger « jusqu’à quand cette situation désolante et énervante devrait durer ? ». Inutile de citer nommément les identités de ces brebis galeuses. Qu’elles s’identifient elles-mêmes et se décident enfin à se bousculer. Le Président Rajoelina parcourt par monts et vallées le pays, il n’est pas trop tard de lui emboiter le pas.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff